mardi 3 mai 2011

MISSIVE À MES COMPATRIOTES

Chers compatriotes,

Je vous avoue que, devant la déferlante NPD, je suis partagé entre le fou rire et la honte.

Car il faut bien l’admettre, c’est d’une irrésistible hilarité que d’assister à l’élection d’une pareille cohorte d’ahuris, de dilettantes et de prête-noms.

Vous en avez fumé du bon, où quoi?

À quoi donc avez-vous pensé? Ne répondez pas! Je le sais : vous n’avez pensé à rien! Vous avez voulu faire un pied de nez à la classe politique. Vous distraire un peu. Vous payer une surprise-partie.

Vous vous ennuyez donc? Vous trouvez l’hiver trop long?

Jean-François Lisée, lui, a diagnostiqué chez vous un goût prononcé de l’évasion. Je veux bien le croire, cet éminent expert, mais la Floride, le Mexique et Cuba, ça ne fait plus l’affaire? Le Sud est devenu soudainement inintéressant en matière d’évasion?

Drôle d’évasion d’ailleurs que celle qui consiste à élire un contingent de plantes vertes et de potiches uniquement pour chasser l’ennui qui vous accable.

Permettez que je vous trouve foutrement désinvoltes et un tantinet irréfléchis.

Alors, je rigole un bon coup!

Mais j’ai honte aussi.

Parce que vous avez voté dans la plus totale ignorance, non seulement de l’identité et de la feuille de route d’une très large proportion des candidats du NPD, mais aussi de la nature et de la vision du parti du «Bon Jack». Ahurissant!

À chaque élection, j’en conviens, il y a toujours un certain nombre d’électeurs qui votent sans rien savoir. Ils jouent à pile où face. Ou ils se laissent guider par une fugace impression où une émotion subite. Mais autant que ça, c’est-à-dire des millions, je reconnais que ça me gêne…un tout petit peu.

Vous avez été frappés d’une soudaine amnésie, où quoi? Avez-vous oublié que le NPD est le parti le plus centralisateur de la scène politique canadienne? Qu’il s’est toujours contrefiché du partage des compétences? Qu’il fut le complice du Parti Libéral du Canada dans la mise au pas constitutionnelle du Québec?

Ça ne vous intéressait pas non plus de savoir qu’un gouvernement NPD aurait mis en branle un programme de dépenses astronomiques, sous prétexte de venir en aide aux démunis et aux familles, aggravant ainsi les déficits et la dette publique, et qu’il aurait alourdi votre fardeau fiscal. Détails anodins, pensez-vous?

Il est vrai que plusieurs parmi vous faites sans doute partie des 40% de Québécois qui ne paient aucun impôt.

Et vous tous qui trouvez que le prix de l’essence est scandaleusement élevé, dites-vous que vous l’avez échappé belle, parce qu’un gouvernement NPD vous aurait «clenchés» avec une très verdoyante taxe carbone!

Vous pouvez vous estimer chanceux de ne pas vous retrouver avec un gouvernement NPD. Vous avez joué avec le feu. Ça aurait pu ne pas être amusant du tout. Et remerciez le Canada anglais d’avoir élu un gouvernement conservateur majoritaire. Si les Canadiens anglais avaient déconné comme vous, nous serions tous aujourd’hui dans un foutu merdier.

Parce que, voyez-vous, ils le connaissent, eux, le NPD. Ils ont eu à le subir à la tête de plusieurs gouvernements provinciaux. En Ontario, ce fut une expérience traumatisante et très coûteuse. Ils n’avaient donc pas le goût de recommencer. Ils doivent aujourd’hui vous regarder comme de drôles de zigotos, des évaporés plutôt cocasses.

Jacques Brassard

55 commentaires:

Anonyme a dit…

@ lire:

http://descoteaux.argent.canoe.ca/

"Le mythe de l’électeur rationnel"

Chruchill n'avait-il pas dit que le mielleur argument contre la démocratie était une conversation de 5 minutes avec un électeur moyen?

Anonyme a dit…

J'ose espérer que c'est parce qu'ils en ont fumé du sapré bon que les voteurs du Québec ont fait élire plus de la moitiée des députés NPD au Canada.
Quand je vois une ancienne concurrente (Eve Peclet dans La Pointe de L'Ile) de l'émission UN SOUPER PRESQUE PARFAIT se faire élire députée, je me dis que les gens qui ont voté pour elle n'ont aucune conscience et aucun respect pour la démocratie.
Quand le principal but de la nouvelle députée de Québec est de créer des logements sociaux, je suis complètement découragée.
41% des Québécois ne payent pas d'impôt... quel pourcentage du vote le NPD a-t-il eu dans notre si belle province?
Par chance que le PCC saura freiner les ardeurs de ces néophytes

Anonyme a dit…

Mais oui M. Brassard. Vous savez bien que c'est les médias du Québec qui ont orchestré ce coup...

Quand tu cris à longueur de journée dans tous les médias - tv, journaux, internet...commentateurs,reportages -que la vague orange déferle sur le Québec, les gens finissent par le croire.

Anonyme a dit…

Il n'y a pu rien à dire, cette nation est foutu, elle ne veut pas grandir. Même s'ils ont élues un parti d'extrême gauche à la grandeur du Québec, je suis certains qu'ils vont avoir la trouille de voter "oui" au prochain référendum,(s'il y en a un) de peur de perdre les beaux chèques du Fédéral et les services.

Au prochaine élection, j'espère que le NPD prendra le pouvoir, car il aura répété pendant 4 ans la même cassette, qu'il nous sert présentement, soit d'aider les familles, les pauvres, les travailleurs, et de surtaxer les entreprises qui osent faire des profits. Mais rendu au pouvoir ça va être le néant rien ne pourra se faire, car il n'y a rien de réalisable dans le programme de ce parti, qui navigue dans les nuages, mais que nous au Québec on a élu sans même connaitre le nom du député ou lire son programme.
Vraiment on est une belle gang de mouton, et on mérite bien le parti qu'on a élu. On fait dur pas à peut près.

Anonyme a dit…

Un vil personnage a déjà dit : « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. » Je crois qu'on en est pas très loin...

Anonyme a dit…

"Tout le monde le fait, fais le donc!"

Ce sera un de ces caribous, lancé dans les rapides en suivant le troupeau , qui sera le PLUS UNième, au délà de la barre des 50%, qui vous donnera la légitimité, lors du futur référendum décisif et final.
Disons, le 13ème ?

L'appeleriez-vous zigoto, parce qu'il aurait voté sans bien comprendre La Question ?
Celle-ci conditionnelle, à étages multiples et plusieurs volets, bien marinée dans la Cage à homards.

Vox populi, vox dei.
Même chez nous ?

Paul Stefanik

Yvan a dit…

Mr Brassard je vous lève mon chapeau...
Texte très juste.

mr_53 a dit…

J'ai voté NPD pour tenter de freiner le PC d'être majoritaire. Je suis aussi écœuré de voir le BQ nous représenter sans rien vraiment rien faire. Je savais que le NPD gagnerait pas et c'est justement ce qui est arrivé. Qu'est-ce que Bloc a fait pour nous depuis ses débuts? Même quand il était l'opposition officiel, rien de concret! Donc suite a vos commentaires, continuer dans la même voie est la solution? Quoi après? Nous allons devoir voter pour le PQ sinon nous allons être des traitres à notre nation? Moi je dis Duceppe au PQ et la Marois dehors et là, le vrai changement va commencer. Le BQ a tenté de faire changer les choses à Ottawa sans succès. Maintenant nous devons nous lever et montrer notre fierté au provincial avec un vrai leader. Je vais devoir voter pour François Legault au prochaine élection car Marois et Charest c'est pas une solution.

Anonyme a dit…

Excellent commentaire Anonyme a 16:30.
Moi je rajoute:
La société Québécoise m’a prouvé hier que les tactiques d’Edwards Bernay et Goebbels sont efficaces. Le Québec est au prise d’un épidémie communiste qu’aucun médicament ne guérira à moins d’avoir un traitement choc et peut être encore.
Ce manque de logique, de rationnel de la part des Québécois me répugne.

C'est ça de vouloir faire de la propagande, du lavage de cerveau pour des votes stratégiques.

“The most brilliant propagandist technique will yield no success unless one fundamental principle is borne in mind constantly - it must confine itself to a few points and repeat them over and over”
Joseph Goebbels quotes. Remarquez comment les medias n’ont parlé que du NPD qui prenait de l’ampleur et jamais des conservateurs.

Ils auraient été IMPORTANT que les chroniqueurs, journalistes, économistes expliquent ce que le NPD représente et les conséquences pour notre société au lieu de faire pousser des votes strtégiques et faire de la propagande .

M Brassard, votre article est excellent mais personnellement vous êtes encore trop poli. Je crois que nous sommes rendus à un point que nous devons prendre le taureau par les cornes et ne plus avoir peur des mots.
Autrement le Québec est voué à devenir une république de bananes.

Alex a dit…

Quoi faire quand tu es un électeur avec des valeurs démocrates-progressives ? Quel choix se posait pour 85% du Québec ?

L'offre se résume au Bloc, souverainiste et avec ses capacités limitées, au NPD, n'ayant pas fait ses preuves et manquant de rigueur dans ses calculs, et à la limite aux libéraux, un parti rongé par l'intérieur.

L'électeur a alors un choix : il choisit un parti qui représente ses valeurs (Bloc, NPD), mais qui les applique pas très bien, ou alors il renie ses valeurs et vote pour un partis qui applique bien une idéologie opposée (conservateurs).

Les québécois savaient pertinemment qu'en votant NPD, ils n'élisaient pas un gouvernement. Ils élisaient une opposition, envoyaient un message sur leurs valeurs. L'enjeu de cette campagne, depuis le Jour 1, est de savoir si le gouvernement conservateur sera majoritaire ou minoritaire. Avec le fardeau de déterminer le gouvernement mis de côté (les autres partis ayant du refuser la coalition), les électeurs avaient le champ libre pour voter selon leurs valeurs, et non selon la capacité à gouverner.

Traiter des millions de québécois d'ignorants et de mal informés traduit plutôt votre frustration de ne pas avoir eu les résultats souhaités. Plutôt que d'écrire un éditorial sur comment vous détenez la vérité, que l'essentiel du Québec aurait loupé, tentez de sortir de votre zone de confort et de comprend les vrais causes.

Anonyme a dit…

Moi aussi M. Brassard j'ai honte. J'ai honte du Québec et honte du Canada. La classe politique ne soit plus en mesure d'écouter ce que les peuples de ce pays demandent. Cette même classe politique, ne se limite par ailleurs pas à blâmer tout le monde sauf eux. C'est comme ça que l'on obtient des résultats comme nous avons eu hier.

Au lieu de blâmer toute la terre entière M. Brassard, au point d'en être irrespectueux envers vos propres concitoyens, prener une pause. Posez-vous des questions sur le pourquoi et les raisons profondes de ce résultat. Cela sera sûrement plus constructif que cet écrit presqu'irréfléchi. On se croirait presque qu'à l'assemblée nationale...

Anonyme a dit…

Connaisse-t-il la définition de fardaux fiscal?

Nicolas Perron a dit…

Bonjour,

"Permettez que je vous trouve foutrement désinvoltes et un tantinet irréfléchis."

Celui qui est le plus désinvolte est celui qui considère les votes pour acquis. La classe politique (incluant vous) n'a aucun respect (voire mépris) pour "le peuple", celui-ci n'a aucune raison d'en avoir pour vous, pas pour rien que vous en êtes maintenant rendu à publier sur un vulgaire site de blogage gratuit.

J'ai voté toute ma vie pour le Bloc (j'ai 34 ans), excepté hier, j'ai voté NPD. Mon (nouveau) député possède un doctorat et ceux que vous mentionnez plus haut sont des exceptions mais bon, il semble que la démagogie et la droite vont de paire. Je m'attendais à un tel discours d'Éric Duhaime mais au contraire de vous, il a compris le geste.

Pour certains, il y a les logements sociaux, pour d'autres, ce sont les subventions aux pétrolières, chacun ses priorités. Dans mon cas, ce n'est ni l'un ni l'autre mais j'ai choisi le moins pire.

Merci

P.S. Je paie des impôts.

Anonyme a dit…

Il ne faut pas exagérer quand même. J'ai voté conservateur mais le NPD ne me fait pas peur parce que les québécois qui ont voté pour ce parti n'ont pas joué avec le feu parce qu'ils savaient très bien qu'un gouvernement néo-démocrate était impossible. J'y vois plutôt un vote pour dire au Bloc que l'acharnement thérapeutique à Ottawa a assez duré. Un gouvernement majoritaire conservateur gérera efficacement les finances publiques, le NPD surveillera les mesures anti-sociales, le parti libéral poursuivra son purgatoire et les souverainistes du Bloc iront oeuvrer au Québec là où ils seront plus utiles. Entre le fou rire et la honte, il y a également un peu de sagesse.

Anonyme a dit…

J'aurais dû m'essayer dans une investiture du NPD. Dire qu'aujourd'hui j'aurais peut-être une job à $150 000/année. Shit!

Anonyme a dit…

alors, je devrais pas croire les médias qui disent que les conservateurs se graissent les pattes dans les fonds publiques ???

L'Effectif a dit…

Oui, une vague orchestrée par Gesca. Mais ça personne n'ose le dire.
Quand une serveuse d'Ottawa unilingue anglophone en campagne à Vegas est élue à Berthierville, il faut que les gens aient été hypnotisés avec les messages suivant:

1-Vague orange + Jack est cool
2- Les gens sont tannés du Bloc+GIlles est fatigué
3-Les conservateurs sont méchants +Harper est le mal

Résultats les rouges devenus orange pour l'occasion ont battu les deux bleus.

Anonyme a dit…

C'est vrai qu'on est bien mieux servi avec un gouvernement qui dépense des sommes astronomique pour des avions de guerres, qui on replongé le pays dans un déficit. Une gang de redneck des plaines au pouvoir et majoritaire,oufff!!! Merci Canada anglais de nous avoir sauvé!! HAHAHA!

Anonyme a dit…

Merci,,,m.Brassard

maudit! que vous avez raison.
ya de l'ouvrage a faire

Anonyme a dit…

Je suis tout à fait en accord...

Et le pire dans tout ça, c'est que les Québécois se plaindront sous peu d'être laissés de côté. Ils ne comprennent pas que pour qu'un député "défende nos intérêts" (pour reprendre un slogan si populaire), il faut que ce député fasse parti du cocus dans le cas d'un parti majoritaire.

Un illogisme de plus...

Les Québécois étaient dans l'estrade, ils sont allé s'asseoir dans l'estrade d'en face. Ils n'ont pas compris que la partie se joue sur le terrain et se contenteront de la regarder encore un fois.

jean a dit…

quoi dire de plus? que vous avez toute une plume Monsieur Brassard.;-)

Anonyme a dit…

Les Québecois n'ont pas d'opinions. Ils ont des émotions!

biz a dit…

@Mr Brassard,

Nicholas Perron voit juste...les politiciens se fichent eperdument des citoyens si ce n'est que pour leur baiser le cul 1 mois durant la campagne...CA SUFFIT!

Jean-Luc Proulx a dit…

Soyez honnête, monsieur Brassard, et dites-moi: combien de vos chums ont perdu leur job de députés, hier soir, au Bloc???

Vous avez beau ne pas avoir voté Bloc, mais on voit bien que vous étiez toujours attaché à ce parti!!! J'ai voté conservateur, mais il faut être aveugle pour ne pas voir que c'est le vieux souverainiste-bloquiste-péquiste en vous qui pleure la défaite de ses chums qui a écrit ce billet et non pas l'homme lucide que j'apprécie lire, d'habitude!!!

Vous vous énervez pour pas grand-chose, car, pour une fois, depuis longtemps, soit depuis que le Bloc est venu tout faire rater, les choses sont claires : la souveraineté se discute à Québec et, à Ottawa, les débats se font sur l’axe gauche-droite!!!

Je ne suis pas fédéraliste, en passant!!!

Anonyme a dit…

Ce pourquoi les Québécois ne savent pas qu'ils ont voté:

http://opinion.financialpost.com/2011/04/29/terence-corcoran-jack-layton%E2%80%99s-hidden-agenda/

C'est les valeurs québécoises ça?

Patrick Drapeau a dit…

Monsieur Brassard, la vague orange n'est pas la mesure de la médiocrité de l'électorat mais bien celle d'une lucidité grandissante des Québécois face aux gens de votre race. Cette race de gens qui nous méprisent parce nous préférons (enfin!) élire des jeunes filles en fleur plutôt plutôt que des vieilles peaux usées, d'illustres inconnus plutôt que les mêmes faces de singes et des centralisateurs dépensiers plutôt que des bandits méprisants. Oui nous savons qui est Jacques Laiton et oui nous connaissons bien le NPD. Chaque pierre que vous leur lancez met en lumière l'étendue du cynisme que la vieille garde a su attiser. Monsieur Brassard rit, la caravane passe...

Anonyme a dit…

Ne croyez-vous donc pas que conservateur c'est encore pire...35 F18...oui pour le sable bitumeux et ce n'est pas grave pour la couche d'ozone, kyoto on s'en fou...les enfants en prison, l'art à la poubelle, les droits des femmes sabotés et j'en passe...Monsieur moi j'ai honte que ce soit majoritaire conservateur...c'est quasi de l'extrême droite (Le Penn, Busch) des vraies... Moi aussi j'ai honte !

Anonyme a dit…

Aaaaah, Monsieur Brassard, votre commentaire me rappelle ceux que la classe politique faisait circuler sur le PQ au début des années '70... "une bande de jeunes écervelés", "fumeux de bas de laine", suivant le charismatique René Lévesque et se faisant élire dans des comtés qui n'étaient pas les leurs... Quand on vieillit, Monsieur Brassard, on n'arrive parfois même plus à se rappeler notre propre passé...

Vous me faites pitié et rejoignez la catégorie des Gérald Larose de ce monde... pathétiques, dépassés et incapables d'accepter qu'on puisse avoir des opinions divergentes. Le NPD est là, bien en selle, grâce à des gens comme vous! Tout un tas de personnes en ont marre de votre suffisance et de vos attitudes de parvenus ont eu envie de vous botter le c*l et c'est bien fait!

Quoi que vous en pensiez, les cartes sont brassées et le jeu a changé et si ça peut avoir pour effet de vous rendre tellement ahuris que vous décidiez de ne plus vous mêlez du débat public, plusieurs en seront fort heureux! Je suis un souverainiste convaincu et je suis heureux de voir les jeunes, les femmes et les autochtones québécois prendre le plancher et affirmer notre différence à la Chambre des Communes. Ils le feront en dehors de la coquille habituelle, mais ils le feront, eux!

J'ai entendu l'un de vos patriarches dire, un jour, "N'abandonnez jamais vos rêves de jeunesse, car ce sont les seuls". M. Bourgault était bien sage... dormez donc là-dessus avant d'insulter ceux et celles qui maintienne votre rêve bien en vie!

Anonyme a dit…

Un espoir : on peut faire la souveraineté de la même manière, avec une vague sur un coup de tête pour 20% de la population ! Pas la manière la plus élégante mais le but sera atteint.

Anonyme a dit…

En passant, le 40% de la population qui ne paie pas d'impôts peut s'obtenir en faisant le calcul suivant : Les moins de 23 ans, plus une partie des retraités, plus un certain nombre d'assistés sociaux...Talalla !! le compte est bon, a peu pres 40% de la population...Vous trouvez ça anormal qu'un étudiant ne paie pas d'impôt ? Aussi c'est a peu pres la même proportion aux USA et en Alberta...

Bonjour chez-vous...

jerry stone a dit…

Je m'excuse mais un gouvernement NPD ne signifierait pas la fin du monde... Ils ont été à la tête de plusieurs gouvernements provinciaux et ils ont sorti la Saskatchewan de la presque faillite ou les conservateurs les avait mené. Les gens d'affaires aiment bien nous faire croire que le NPD est incapable de gérer quoi que ce soit, ce qui est faux.

J'avoue cependant que c'est une bonne chose que que les conservateurs ait eu une majorité cette fois ci car le NPD n'aurait vraiment pas été prêt à gouverner le Canada.

Anonyme a dit…

Continuer d'écrire et de partager, Monsieur Brassard! Merci

Audrey-Anne a dit…

Cher oncle,
comment osez-vous écrire de tels sottises! Nous avons choisi un parti qui est le plus près pour ce qui est des valeurs et des pensés du Bloc qui, au cours de toutes ces années, n'a absolument rien fait pour le Québec. Aucun avancement précis n'a eu lieu. Nous voulons du changement et du vrai. Il sera probablement plus intéressant de voir sur la scène politique les Canadiens anglais, représenté par les conservateurs, et les Canadiens français, représentés par le NPD, se battre pour des convictions de gauche et de droite.

Anonyme a dit…

Laissons l'économie (pas facile pour les Conservateurs de ne pas parler d'économie, il ne savent pas quoi dire d'autre). QUe dites-vous des avions de chasses, de l'avortement, des prisons pour juvéniles, de la perte du siège au conseil de sécurité de l'ONU, des prix citrons en environnement, des sables bitumineux hyperpolluants, des dépenses de 1,2 milliards lors des sommets du G8 et G20 (en trois jours!!!) des politiques anti-démocratiques de M. Harper en restreignant l'accès des journalistes et de leurs questions, du financement de l'énergie propre à Terre-Neuve quand le Qb a pas reçu l'ombre de l'aide pour l'hydro-électricité, pour l'outrage au Parlement à 2 reprises... Je continue?

L'économie c'est certes important, mais beaucoup d'autres enjeux le sont tout autant et les Conservateurs en font une totale abstraction, tout comme les électeurs qui votent pour eux. Vivre dans une société riche, mais pauvre en culture, polluée, où l'humeur est minée par le peu de démocratie qui reste dans notre pays, est-ce vraiment votre désir?

Anonyme a dit…

Bien peu de respect pour le désir des Québécois dans ce blog... Réveillez-vous la société québécoise est à gauche. Vous êtes hors jeu!

Pierre Racine

Anonyme a dit…

Élitisme et leadership. Deux concepts bien distincts. Si nos partis dits "Québécois" se présentent comme des élites, le dernier résultat montre bien qu'ils manquent en leadership. Au lieu de prendre le blâme, ils le rejettent sur la population. Leadership zéro. René Lévesque aimait le peuple. Une telle dérouille, il l'aurait encaissé. Ceux qui restent n'en sont pas capables. Leur action a mené à un vote à presque 50% pour le oui au dernier référendum. C'est un pas formidable. Ce n'est pas fini. La suite est devant.

Anonyme a dit…

Moi je trouve que ce résultat est juste une conséquence d'une évidence tout simple soit celle qu'on vote avec notre coeur.Es-ce une erreur?Certainement.Pourquoi vote-t-on de la sorte? Parce que trop de politiciens fabriquent du contenu et pofinent leur image plutôt que livrer du contenu.Parce que trop de politiciens se croient et flottent sur des nuages, déconnectés de la réalité.Parce trop d'élus trichent et protègent leurs fesses.

Alors, vous voulez M.Brassard, faire appel à notre intelligence alors qu'en général la classe politique se comporte de la sorte.

Vous vous rappeler certainement de M.Lévesque qui livrait son message en faisant appel à notre intelligence.On l'aimait car il nous parlait d'égal à égal.On sentait la sincérité et sa franchise.Pas de verbiage,juste nous expliquer afin que l'on puisse comprendre.

On n'a répudier avec notre coeur car nous sommes fatiguer du mensonge et vous en conviendrez ,l'aventure du Bloc,auquel M.Lévesque ne croyait pas,devait cesser un moment donné.

Marc Tremblay a dit…

Plusieurs internautes qui écrivent dans le blogue de Brassard sont de véritables schizoprènes paranoïaques ! Ils disent que le NPD est d'extrême gauche ou que le Québec vire communiste.

Anonyme a dit…

M. Brassard, bravo ! Vous n'êtes pas le seul. Malgré qu’Harper soit majoritaire, je
suis profondément découragée du Québec. C’est à désespérer du qc.
Comme un blogueur sur ce blogue l’a déja dit, les québécois n’ont pas de raisonnement. Ils n’ont que des émotions. Ils aiment ceux qui font pitié. Les
victimes. La plus part détestent les gagnants. Ça doit être pour ça, que le qc se place toujours du côté des perdants, dans les élections canadienne !

Les québécois ne vote pas avec leur tête, mais avec leurs pieds. Désolant. Affligeant. Consternant. Quelle bonté dans les paroles d’Harper. Malgré la répulsion
qu’il suscite au qc, il désir travailler avec lui, et tenter de démontrer aux québécois qu’il n’est évidemment pas le monstre qu’on veut le faire croire. 
Malgré que le qc a toujours eu une piètre performance pour le PCC, il n’a jamais abandonné. Il n’a pas lâché. Il a continuer d’espérer. Il n’a cessé depui
qu’il est au pouvoir, de courtiser la population du Québec. Il a fait plus pour le qc, qu’on pu le faire tous les gouvernements PLC avant lui. A-t-il été
récompensé à la mesure de ses efforts ? Non ! Bien au contraire. Plus il tente de courtiser le qc, plus on le dépeint comme un extrême droite religieux.
Lorsqu’il fait un acte d’amitié envers le qc, plutôt de le reconnaître, les québécois se disent que cela ne se peut pas venant de « ce monstre », et qu’il a,
sans doute un agenda caché ! Les québécois le détestent encore autant et le diabolise encore. Que faire ?Rien de plus. Sinon que d’accomplir ce pour qoi
ses électeurs lui ont accordé une majorité qu’il ne croyait pas possible.

Anonyme a dit…

@ Marc Tremblay

Il y en a autant qui croient que le PCC est à l'extrême droite et que bientôt on va se promener dans les rues armés pour mettre à mort les lesbiennes qui veulent se faire avorter. Des exagérations, il y en a des 2 côtés.

Anonyme a dit…

Oui, merci au Canada de nous avoir sauvé d'une catastrophe ! NPD c'est juste un QS canadien ! Pour ceux qui écrivent que le qc est à gauche, que le NPD représente soit disant nos valeurs, parlez pour vous, svp, mais ne m'incluez pas ! Oui, NPD est d'extrême gauche.

Anonyme a dit…

Je viens de lire dans Le Presse la feuille de route des nouveaux députés du NPD. J'en suis tombé à la renverse. Des TWITS! Il est vrai qu'ils sont sans doute le produits de cette époque TWEETER!
Ceci dit, comment peut-on expliquer que la vague gauchiste de Lundi coexiste avec l'adulation pour François Legault, qui attire 30% du vote potentiel sans aucune organisation politique.
C'est n'importe quoi! Où donc est passée la sagesse et la prudence proverbiales des Québécois?

Anonyme a dit…

C'est apprécié de lire le fond de votre pensé m.Brassard.

Williams Pq

Anonyme a dit…

Je suis un immigrant.
Oui un immigrant venu ici trouve refuge il y a maintenant presque 15 ans.
Je paie des impots, bcq d'impots, je suis egalement un entrepreneur en IT et j'ai egalement cree qqs emplois (<10). Je ne suis pas une grosse multi-nationale, juste un petit entrepreneur.
Je respecte le choix des electeurs qui ont vote NPD, je respecte leurs valeurs, mais ce ne sont pas les miennes.
Je crois a la propriete prive et a la liberte individuelle.
Ma derniere liberte et mon dernier vote sera probablement avec mes pieds et mes valises.
Je crois que je vais deplacer mon entreprise dans un coin un peu moins orange et un peu plus ouvert.

Au meme titre que je ne croyais plus au futur de mon pays d'origine, je ne crois plus au futur du Quebec en tant que nation prospere et libre.

Anonyme a dit…

@ Pierre Racine

Les Québécois sont brainwashés... par les médias.

Les intellos sont payés pour écrire des conneries dans les journaux...

La dénatalité et l'avortement vont détruire ce peuple...

Anonyme a dit…

Wow...
Beau résumé de la frustration amère des "vrais" québécois. Des "vrais" qui veulent un pays. C'était beau à voir à la télé lors de la défaite cuisante du Bloc. Un brin de fanatisme?? J'avais honte.
Les VRAIS québécois ne peuvent plus sentir ces querelles intestines d'un parti dont la date d'expiration était 1978.
Assumez les choix de la démocratie... Même si ça froisse vos ardeurs de kamikazes...

Anonyme a dit…

À toutes les personnes atteintes du syndrome de panique,

Vous verrez bien qu'en pratique, le NPD et le PCC seront ramenés à la raison. L'un bifurquera vers le centre gauche et l'autre gouvernera au centre droit. J'aime mieux m'éloigner des prédictions apocalyptiques. Demandez-vous si à la source, il n'y aurait pas de la résistance au changement et un refus de la démocratie.

Anonyme a dit…

Maintenant que les élections fédérales sont choses du passé, le peuple devra affronter la dure réalité.
NPD et Québec Solidaire...même combat...
Nous serons gouvernés, en partie, par des poteaux. J'aimerais savoir combien de candidats NPD se sont présentés aux élections en étant persuadés qu'ils allaient gagner? Pas beaucoup, j'en suis certaine. On les appelle des poteaux parce que le parti leur a demandé de prêter leur nom pour mettre sur un bulletin de vote en leur disant de ne pas avoir à faire de campagne, de ne pas avoir à aller dans le comté etc...On se retrouve maintenant avec une candidate anglophone d'Ottawa, ne parlant pas français, qui n'a jamais mis les pieds dans le comté et dont le directeur des élections questionne la légitimité de la candidature. Bravo aux gens intelligents et sérieuz
de ce comté qui ont voté "en toute connaissance de cause", je suppose. Avez-vous hâte de rencontrer votre députée qui s'est changée en courant d'air depuis sa victoire? Et ici, à Québec, notre bon maire va-t-il continuer à traiter les nouvelles députées NPD de "grand talent" ou d'idiote comme il l'a fait avec les ministres conservateurs? Je suis découragée Monsieur Brassard...tout comme vous.x

David Gendron a dit…

Vous vouliez éliminer le Bloc! Assumez les conséquences!

Anonyme a dit…

Ce qui me fait vraiment peur c'est, qu'appliqué à la prochaine élection provinciale, Charest faisant surgir essentiellement les mêmes charges émotives que Harper; Marois et le PQ étant perçus comme aussi "passés date" que Duceppe et le bloc; qu'Amir Khadir soit vu comme le Layton québécois et devienne dans un autre mouvement d'humeur bien québécois, premier ministre à la tête d'une bande d'illuminés néo-communistes.

Réal Carbonneau
Québec

Anonyme a dit…

Harper a gagné et va gagner plus encore. Il va détruire définitivement le parti de Wilfrid Laurier, et faire du P.C.C. le premier parti au Canada.

Pour contenir l’Opposition néo-démocrate, le gouvernement Harper va la circonscrire au Québec. Ce sont les néo-démocrates du Québec qu’Harper va feeder, certainement pas ceux du R.O.C.

Le Québec va devenir le refuge de la gauche canadienne, il sera aussi isolé qu’au temps du Bloc, au grand plaisir du R.O.C. lui-même.

Évidemment, cela ne durera pas toujours.

H

Anonyme a dit…

Je suis déçue du résultats des élections. Les québécois avaient besoin de changements, mais je ne comprends pas la logique. Au lieu d'avoir des députés expérimentés on se retrouve avec des gens qui sortent d'on ne sait où. Là je ne parle pas d'intelligence ou d'études. Je me fiches d'avoir un député avec plein de diplômes je veux seulement qu'il soit capable d'écouter la population parce qu'au fond s'est pour nous qu'ils sont là. Cela dit je n'ai rien contre les jeunes (je suis moi-même dans la vingtaine), mais je n'ai pas confiance. Je me demande ce que le NPD peut faire de plus que le Bloc ou les libéraux. Tant qu'à moi pour vraiment changer les choses il faut changer de gouvernement, parce l'opposition ça reste l'opposition peu importe le parti en place...

Merci M. Brassard vous avez bien raison. Depuis lundi je suis gênée d'être Québécoise.

Anonyme a dit…

Qu'est-ce que l'Ontario a fait: réaction de peur en votant pour les conservateurs puisque leur économie va moins bien qu'ici. En passant les conservateurs ne sont pas vraiment pour l'économie du Québec c'est à dire manufacturière qui exportait plus quand le dollar était bas. Depuis que les conservateurs sont là ce n'est juste que le pétrole qui mène (je devrais dire contrôle) l'économie et l'industrie auto donc l'ontario et l'alberta.

Toutes sortes de bêtise sont dit comme le NPD sont centralisateurs..ils n'ont jamais exercés le pouvoir au Canada comment pouvoir affirmer qu'ils sont centralisateurs surtout avec presque 60 députés du Québec ça a quand même un certain poids.

Moi je fière de la réaction des québecois et en plus dans mon comté on a mis dehors A. Arthur (dit le Con servateur) et on l'a remplacé par une jeune dame du NPD. Le changement va être salutaire. M. Arthur est meilleur comme chauffeur d'autobus !

Anonyme a dit…

nous, la populasse, en avont assez de nous faire berné avec les les libéraux qui sont resté accroché a l ere trudeau, et du bloc qui ne sont la que pour une belle pension. avec les conservateurs majoritaire, peut etre qu on aura une chance de réveillé les quebequois. car les conservateurs feront leurs gaffes anti québec. et j espere que la devise ,je me souviens sera de mise et appliqué.

Anonyme a dit…

M. Brassard, je ne sais si vous avez fait exprès d'utiliser ce vocable " drôles de zigotos, des évaporés plutôt cocasses", mais vous avez été d'une politesse extrême. Mes qualificatifs auraient été plus durs à leurs encontre. J'ai toujours été fier de mes racines canadiennes françaises, j'ai cru en cette lubie qu'a été l'option souveraineté. Mais aujourd'hui, avec le résultat des élections fédéral, il est évident que le peuple à lequel j'appartiens est en majorité un peuple de C... profonds... Le summum de l'imbécillité québécois c'est produit dans ma région ils ont élu Ruth Ellen Brosseau une unilingue anglophone, la députée de St-Maurice-Champlain demeure à Montréal et n'a pas de voiture ne connaît aucun maire de la région.... Alors pour la souveraineté ils vont s'en passer !! Jamais, au grand jamais je vais donner mon vote, pour que des idiots congénitaux de la sorte aient un pays !