dimanche 15 novembre 2009

Clowneries

Mon premier texte, c'est la chronique qui a provoqué l'indignation de l'Éditeur du Quotidien.


Mgr Guilbeault
L’un des prélats les plus en vue de l’épiscopat écolo-réchauffiste est Steeve Guilbeault. Auparavant, il pontifiait à Greenpeace; maintenant, il prêche la bonne parole à Équiterre, une congrégation écolo québécoise. Il est à toutes fins pratiques le Professeur Tournesol attitré de Radio-Canada. Récemment, en zappant le matin ( ce qui m’arrive rarement ), je l’ai vu et entendu à l’émission Les Lionnes. Il pérorait sur le climat tout en dénigrant le PM Harper devant des Lionnes, douces comme des agneaux, en extase devant le " guide spirituel " et buvant comme du petit lait ses doctes et prétentieux avis. En fait, à ma connaissance, je n’ai jamais vu ce fat personnage sérieusement questionné et talonné par les animateurs-bureaucrates de la société d'État. Ces derniers ne sont toujours que des faire-valoir lui permettant de présenter sa salade sur la forêt où sur le climat. Jamais de questions embarrassantes qui risqueraient de mettre à nu les lacunes et les faussetés de sont bric-à-brac doctrinal.
Ce Monseigneur est non seulement omniprésent à Radio-Canada et au Devoir ( et aussi dans les autres médias ), mais il est aussi promu expert honoris causa par le Gouvernement du Québec qui, à tout propos, recueille respectueusement ses mantras et ses lieux communs. La ministre de l’environnement se voit mal prendre une décision sans avoir au préalable obtenu la bénédiction de Mgr Guilbeault. Il y a plus ridicule encore : les ingénieurs, en congrès, se soumettant sans doute à la rectitude écologique, l’on invité à traiter devant eux de " la science du climat ". Ce qui va leur coûter, selon les tarifs en usage à Équiterre, 3000$.
Or, comme il est lui-même ingénieur, le géologue et sismologue à la retraite ( de l’UQAC ), Reynald Du Berger, s’est intéressé à cet expert auto proclamé. Et il a découvert que les études supérieures que Mgr Guilbeault avaient abordées étaient des études théologiques. Il ne s’est pas cependant rendu jusqu’au diplôme mais il en a gardé la propension au dogmatisme. Et c’est ce théologien inachevé qui, depuis des années, nous sermonne sur le climat, la forêt et l’énergie. Et qui est sujet d’une vénération flagorneuse dans tous les médias, et plus particulièrement à Radio-Canada, à Télé Québec et au Devoir.
Notez que le Québec n’est pas un cas unique. En France, c’est un animateur de télé, Nicolas Hulot, qui joue au petit despote écolo, adulé par la classe politique et les médias. Aux Etats-Unis, vous le savez, Al Gore se comporte en prophète apocalyptique sur toutes les tribunes à 300,000 $ la présence. Mais, à la différence du Québec, des voix discordantes parviennent à se faire entendre. En France, l’ex-ministre Claude Allègre, un scientifique de haut vol, parvient à fissurer la pensée unique climatique. Aux Etats-Unis, d’éminents climatologues sceptiques réussissent à faire entendre leurs voix. Et c’est le cas aussi au Canada anglais. Mais au Québec, nous sommes contraints, en matière écologique et climatique, de nous abreuver aux prêches d’un théologien manqué n’ayant aucune formation scientifique. Andy Warhol, le fondateur du Pop Art, prédisait que " nous vivrons bientôt une époque où chacun aura le droit de dire ce qu’il pense, et ce sera sans problème, car alors tout le monde pensera la même chose ". Au Québec, il faut croire qu’en matière écologique, nous y sommes déjà!
Le ridicule ne tue pas
Le prix Nobel de la Paix, attribué par un comité norvégien, vient d’être décerné à Barak Hussein Obama. Burlesque! Déjà, la crédibilité de ce prix s’approchait de zéro. La déconsidération avait commencé lorsqu’il fut accordé à Yasser Arafat, un maître du double langage et un terroriste avéré. Elle s’est achevée, il y a deux ans, lorsqu’il tomba dans les mains d’Al Gore, un cabotin catastrophiste de haute volée. Et voilà qu’on l’attribue à un Président verbo-moteur dont la contribution à la paix se limite à des intentions ( nobles, il va de soi ) et à de beaux discours ( pleins de bons sentiments, cela va sans dire ). En fait, sa candidature a été déposée avant même qu’il entre en fonction !!! Et, surtout, pendant qu’il bonimente et baratine, l’Iran se dote de l’arme nucléaire. Beau travail! En fait, c’est comme si l’on décernait le prix Nobel de la littérature à un jeune blanc-bec dont l’œuvre littéraire se réduirait à un aide-mémoire ne comportant que les titres de ses futurs romans. Et dire que cette clownerie norvégienne fut accueillie dans l’enthousiasme. Se pourrait-il que le gros bon sens ait quitté ce bas-monde? Mais pas aux Etats-Unis, fort heureusement, où, selon un sondage, les deux tiers des Américains estiment que leur Président ne mérite pas ce prix…

88 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo Mr. Brassard !

J'espère qu'on pourra vous lire et vous voir dans des médias moins soumis au prêt-à-penser qui mine le Québec.

Vous lire dans le Journal de Montréal, passer à la chaîne V par exemple.

Anonyme a dit…

bravo

michel hébert a dit…

bravo

montrealaisorigine a dit…

Bien heureux d'être maintenant certain de ne pas manquer vos écrits.

Je suis bien content de savoir que vous êtes assez autonomes pour ne pas vous laisser baîllonner.

Bien que j'habite pas très loin du Plateau à Montréal, sachez que je suis régulièrement d'accord avec vous.

Tellement que j'avais reproduit votre très bonne chronique honnie le 21 octobre.

Longue vie à votre blogue !!!

Jean-Luc Proulx a dit…

Bonsoir monsieur Brassard,

Je lisais souvent vos chroniques dans Le Quotidien. Même que Antagoniste.net, un site d'informations droitiste que je visite presqu'à tous les jours, en ploguait quelques-unes, à l'occasion. Côté politique, je suis un souverainiste libertarien qui se réclame, sur son blogue (Le Québec de demain), de la mouvance des lucides, de Joseph Facal, de Lucien Bouchard, de François Legault et de...vous.

L'idée de former un nouveau parti de droite pour remplacer l'ADQ ou de former un LPQ-libre (les Libertariens pour un Québec libre) au sein du PQ fait son chemin sur le Web. Je souhaite vivement que ces deux projets pourront compter sur votre appui et peut-être, qui sait, sur vos conseils, vous qui êtes un ancien représentant du peuple québécois!

Entre-temps, je vais rajouter votre blogue dans ma blogolist et annoncer votre arrivée dans la blogosphère sur mon blogue, dès demain.

Salutations distinguées!

Jean-Luc Proulx
Le Québec de demain
http://lequebecdedemain.blogspot.com/

Aaron ST a dit…

Très déçu de votre départ du quotidien.
Heureux de pouvoir lire votre chronique ailleurs.
En plus, de cette manière-ci, n'achetant plus le quotidien, ça va sauver des arbres!

Excellente initiative verte!

haha. ;)

Jeff Plante a dit…

Excellent texte, bravo d'être resté debout face à ceux qui voulaient vous cantonner aux chiens écrasés.(locaux en plus) :-)

Comme vous le savez, ils ont déjà réussi à faire taire plusieurs d'entre nous, à nous isoler en nous identifiant comme de dangereux extrémistes. Vous avez cette chance d'avoir appartenu à une Sainte-Famille politique qui fait garder une petite gêne à ceux qui n'aimeraient que vous réduire au silence.

Vous êtes talentueux, vous êtes encore jeune, le Québec à besoin de vous.

Quand on a un talent, on a aussi une responsabilité.

Nous connaissons maintenant votre pensée et elle est valable, ne nous laissez pas seuls. Notre cohorte se fait écraser et réduire au silence depuis des années. Nous avons besoin de gens de votre génération.

Le Québec va mal, très mal.

Marcel (Fafouin) a dit…

Bon Matin Jacques,

Grands mercis pour ces "Clowneries" concernant ce MGR de l'Écolo-Justice et ce Mystérieux Prix Nobel de la Guerre, pardon !, de la Paix !

De ces "Clowneries", une Double Réaction :

A Du Mgr (Sommes Allergique au Mot*), il serait Intéressant qu'il Nous Montre son "Diplôme"** ce, avant de Commenter sur l'Écolo-Justice !

B Du Mystérieux Prix, il est Remarquable d'Observer que sa Plate-Forme Électorale (Présidence) ne mentionnait ni les Mots "Hussein" ni même sa Philophie-Idéologie pro-Islam avec Laquelle, Il allait et se devait composer !

Si l'Électorat Américain l'avait su, ce Mystérieux Prix n'aura pas été Élu à la Tête des USA, ce Pays-Nation-Peuple le plus Puissant du-Monde "Libre et Démocratique" !

Amitiés - 16 nov 2009 / 29 hechvan 5770 -

* : "Allergique" pour des Raisons-Motifs de "Choc Post Trauma" possiblement, hélas! (Histoire-Mémoire de l'Enfance de Duplessis-Léger ; Décrets 1153-2001 / 1198-2006).

** : Lorsque nous voyons un Professionnel de l'Intervention (de la "Psycho-Éducation", par exemple) Être comme "Imposiblement" Capable d'Aucune Relation Significative Stable avec une Personne dite en situation de "DI-TED", la Présence-Détention de son Diplôme semble comme Étonner !

Anonyme a dit…

Bravo monsieur Brassard pour la pertinence de vos propos . La pensée unique asphyxie nos démocraties et nous livre pieds et poings liés aux nazis de tous horizons et croyances...
Je souhaite que votre blog réunissent tous le québecois lucides.
Dr V.Nizard

+Phil+ a dit…

Je suis très content de pouvoir vous lire via ce blog. J'étais très peiné de constater le peu d'appui que le Quotidien vous a accordé. Ce texte était très pertinent, et comme les autres, on ne pouvait pas le lire dans les autres quotidiens de Gesca, contrairement aux "réchauffistes" diffusés partout sur le réseau.

Vous êtes maintenant sans frontières sur internet. Je passerai le lien à mes amis.

Phil Bélanger, Québec

Yves a dit…

Poser des questions n’est pas synonyme de peur, c’est le manque de réponses qui fait peur, et c’est pour ça que la concordance médiatique de la pensée unique est inquiétante.

Au lieu de diffuser des faits et d’outiller les destinataires pour leur propre interprétation, leur propre autocritique, de publier les vérités du jour et leurs contreparties, les contenus sont homogénéisés, aseptisés, pré mastiqués pour être digérés sans questionnements.

Les Québécois sont hypnotisés par les endoctrineurs sur les sujets à la mode bien pensante, ils sont neutralisés et affaiblis dans le confort ouateux de l’état providence. Ils ont abandonné leurs pouvoirs et leurs libertés de choix à un état tentaculaire. Plus personne n’est responsable et ce sens se perd dans les dédales étatiques, plus personne ne sait qui portait le chapeau responsable quand les décisions catastrophiques ont été prises.

Les voix discordantes sont reléguées à l’indifférence et même au mépris. La dérive est frappante pour les consciences éveillées, le courant est puissant et vient de toutes parts.

Le Québec vacille.

iansenechal a dit…

Très bon texte M. Brassard.

Votre éditeur manque d'ouverture d'esprit, c'est certain. Vous devriez avoir le droit de tenir de tels propos sans vous faire réprimander au Québec. Continuez votre démarche avec votre blogue.

Anonyme a dit…

Merci, Monsieur Brassard, pour la clarté de vos éditoriaux, le courage et cette volonté de dire les choses comme elles sont. Tous mes voeux pour que vous continuiez avec détermination à ouvrir les yeux aux indolents et aux politiquement corrects.
Raphael A. Levy, écrivain

Anonyme a dit…

Je comprends vos arguments en ce qui concerne l'homme. Mais ce que j'aimerais savoir c'est en quoi il divague en rapport avec le vrai sujet : le réchauffement climatique et l'autodestruction de l'humanité.

chris a dit…

Premierement Bravo a Mr. Brassard pour sa franchise et son courage.

Il faudra éventuellement que des journalistes d'enquête s'y mettent pour creuser un peu et débusquer la baudruche médiatique qu'est Steven Guilbeault. Tous ces petits ayatollahs de l'empreinte écologique qui parcoure la planète pour nous faire sentir coupable dans nos vies quotidiennes, ca devient vraiment insupportable.
J'ose espérer tot ou tard un ressac de la population envers ces stupidités écologiques.

Anonyme a dit…

Bravo M. Brassard. Cet épisode aura au moins permis à des gens comme moi de vous connaître. Et je suis certain que, via ce blogue, vous rejoindrez encore plus de personnes qu'auparavant au Québec et ailleurs. Le Québec a besoin de voix discordantes comme la vôtre.

PL a dit…

Bienvenue dans la blogoshpère Mr. Brassard! Heureux de vous re-lire. Le Quotidien n'a surpris personne en vous montrant la porte malheureusement. Vive la pensée unique, la pensée magique, bref LA pensée, et maudit soit ceux qui ne pensent pas comme eux.

Anonyme a dit…

Bien heureux de vous lire à nouveau. Mes choix de lectures sont limités, dans cet univers contrôlé. Ils ont le don de draber le peu de couleur qui existe encore dans les médias.

Ceci dit, continuer!

Anonyme a dit…

Bravo et Bonne chance Mr Brassard.
À mon avis, votre blog va vous permettre de dire les vérités telles qu`elles sont et ne pas avoir à tergiverser pour suivre les politiques des autres.
Avec mes meilleurs voeux.

Julia Coriat

Anonyme a dit…

Et surtout ne vous arretez pas.

La democratie doit permettre d'exprimer une opinion sans necessairement ecraser l'autre pour qu'il se taise...

zarmagh a dit…

Bonne chance, et surtout longue vie !

Isabelle Robillard a dit…

Bravo M. Brassard.

Je suis montréalaise (moi aussi!) et j'avais été mis au courant de cet article via le blogue Montréalais d'origine que je lis régulièrement.

Votre article m'a tout simplement ravi. Mon conjoint et moi-même sommes géologues et trouvons navrant cette religion verte mal comprise et mal expliquée par ses prêtres.

Nous ne sommes pas les seuls géologues à être éprouvés par cette espèce d'époque ténébreuse.

Et nous ne sommes pas la seule communauté à remettre en question les dogmes des environnementalistes. Par exemple, l'institut Fraser dans un communiqué de presse du 10 novembre nous dit que la planète a déjà subi des épisodes de réchauffement (The Planet has warmed before). En l'an 1000, les vikings ont pratiqué l'agriculture au Groënland! Par contre, en l'an 1700, il y aurait eu un mini-épisode glaciaire.

Étant géologues, on n'a pas besoin de nous convaincre bien longtemps du fait que la Terre évolue au cours des millénaires.

C'est les autres, les étudiants en sociologie, théologie et communications qu'il faudrait convaincre... Sans oublier les propriétaires de journaux!

Longue vie à votre blogue!

Je ne manquerai pas de vous lire.

Sylvain Brousseau a dit…

Bravo M. Brassard pour votre ténacité contre le vent et marrée de la pensée unique !
Radio-Canada et Chorus Nouvelles sont conditionnés à filtrer les nouvelles et distortionner ce qui reste après filtration, pour conditionner de façon subtile les auditeurs.

Maître Guilbault, sur un arbre perché, tenait dans son bec une fausseté, la théorie du réchauffisme qui prétend que la cause du réchauffement climatique c'est les augmentations de CO2 d'origine humaine.

Ce «fromage» dans son bec pourrait tomber par terre si on réussissait à ce que M. Reynald Du Berger ou d'autres qui connaissent bien la situation réussissent à avoir droit de parole (difficile avec la pensée unique , mais bon...)
donc droit de parole sur quelques médias importants !

Francois a dit…

Héhé, je peux comprendre que Monseigneur Guilbeault n'ait pas aimé...
Ils ne sont pas habitués à se faire critiquer les verts d'ici...

Mathieu Gagné a dit…

Bravo M. Brassard!

En tant que scientifique, je trouve depuis quelques années que le débat entourrant les changements climatiques est devenue particulièrement malsain. C'est d'ailleurs le film d'Al Gore qui a soulevé mon intérêt à se sujet en insultant mon intelligence comme aucun autre documentaire.

Les "experts" sont maintenant les représentants des groupes de pression et monsieur et madame Toutlemonde traite du sujet comme si c'était élémentaire. Content de voir qu'il y a encore des voix pour s'élever contre la pensée unique et pour la raison.

Anonyme a dit…

Bravo M. Brassard; j'apprécie votre franchise, vos convictions... je suis de la région de Montréal, mais j'aime votre région quand j'ai l'occasion d'y aller pour mon travail & etc.

Notre société a grandement besoin des gens qui ose aller contre courant .. merci .. espérons que le monde se réveille avant il soit trop tard..
le rectitude politique a fait beaucoup de tord à notre société ... il faut changer les choses

merci encore

William K

Michel Michaud a dit…

Re: Journal le quotidien:
M. Brassard je viens tout juste de faire un commentaire sur le blog de M. Éric Lanthier à votre sujet.
Moi même Michel Michaud et Céline Bouchard mon épouse avons cancellé le journal le quotidien et le progrès dimanche. Nous possédions ces journaux depuis 20 ans. M. Brassard nous continuons à vous encourager dans vos démarches. Merci Michel

Éric Lanthier a dit…

Bonjour Monsieur Brassard,

Les événements récents que vous avez subis vont à l'encontre du droit fondamental qu'est la liberté d'expression. C'est pourquoi, j'ai fait appel à la mobilisation sur mon blogue et au travers mes divers résaux sociaux, pour vous manifester notre appui en tant que citoyen et lecteur.

De plus, j'ai avisé M. Michel Simard, président et éditeur du journal Le Quotidien, combien je n'ai pas apprécié le traitement qu'il vous a accordé.

Merci d'avoir posé des gestes courageux. Vous avez mon support.

Vous êtes un héros.

Éric Lanthier, Laval
www.ericlanthier.net

Éric Lanthier a dit…

Bonjour Monsieur Brassard,

Les événements récents que vous avez subis vont à l'encontre du droit fondamental qu'est la liberté d'expression. C'est pourquoi, j'ai fait appel à la mobilisation sur mon blogue et au travers mes divers réseaux sociaux, pour vous manifester notre appui en tant que citoyen et lecteur.

De plus, j'ai avisé M. Michel Simard, président et éditeur du journal Le Quotidien, combien je n'ai pas apprécié le traitement qu'il vous a accordé.

Merci d'avoir posé des gestes courageux. Vous avez mon support.

Vous êtes un héros.

Éric Lanthier, Laval
www.ericlanthier.net

Donostia a dit…

Monsieur Brassard

Je viens de prendre connaissance de l'existence de votre blogue.
C'est rafraîchissant et stimulant de vous lire.
Je suis d'origine espagnole et, ma foi, le courant de pensée unique qui se developpe dans les médias québecois est, pour un libéral comme moi, aussi étouffant et débilitant que le message politico-réligieux du fascisme franquiste de ma jeunesse.
Ne lâchez pas!!

Gilles Laplante a dit…

C'est ce que j'espérais, que vous prendriez la seule voie qui vous permettra de vous exprimer en toute liberté. Le Québec a besoin de se faire présenter l'autre coté de la médaille.

Claude a dit…

Très bons textes et une super nouvelle forme d'expression avec une ouverture pour l'opinion... "non-gauchiste"!!!
Bravo pour votre décision.

pierre chagnon a dit…

Est-ce rafraichissant de lire ca , suis-je bien au Quubec.
un blog a suivre j'attend avec impatience le prochain ecrit.
Merci.

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas comment on peut mettre en doute les effets catastrophiques du réchauffement climatique, les ravages du laisser-faire néolibéral (profit d'abord, environnement ensuite). Qu'est-ce que vous voulez, vous, les représentants de la petite droite ? Business as usual ? Que proposez-vous ? Les camps de travail pour les pauvres, le retour à la peine de mort, le service militaire obligatoire ? Qui a-t'il de constructif dans la critique idéologique de droite ? On est tous dans le même bateau et il est en train de couler. On pourrait on moins apprécier ceux qui tentent de réveiller les imbéciles.

Anonyme a dit…

Les commentateurs écolos paranos gênants dangereux ressemble de plus en plus aux commentateurs sportifs accros à Carry Price...
Aveugles .. et tellement certains de ce qu'ils avancent...
dans un cas comme dans l'autre ..
On fini par décroccher et a aller voir ailleurs...
Bye bye..

Anonyme a dit…

Je voudrais invité celui qui a commenter le 17 a 12hhrs les gens de droite a écouter sur Youtube M.Vincent Courtillot ou sur la toile et me revenir apres cette présentation sur le supposer réchauffement climatique. je l'invite a ouvrir les oreilles bien grande.

Sylvain

Anonyme a dit…

Bravo pour Jacques Brassard qui ne se laisse pas duper par les discours et les apparences mais qui se rapporte aux gestes et au track record des politiciens habiles parleurs....
Revenons aux faits!! et lisons quelqu'un qui ne se laisse pas endormir par des discours qui diffèrent des Actes.... Le courage de ses convictions pour se détacher des moutons de Radio Canada. Quel brin de vérité dans le monde médiatique. Vous faites partie, avec Denise Bombardier de personnes dotées d'un sens de clairvoyance rare dans nos medias. Peut être que d'autres ont les mêmes opinions mais ils n'ont pas le courage de les exprimer. Comment vous arrivez a lire entre les lignes et souligner les divergences entre les dires et les faits et comment les autres font ils??? lisent ils simplement un reportage qui a été écrit pour eux???
Malheureusement quand un mensonge est répété plusieurs fois même le menteur finit par y croire
Bravo.

pascal chouinard a dit…

Bravo
continuez,on a besoin de gens comme vous!

Jean-Luc Proulx a dit…

@ Anonyme, 17 novembre 12h00.

Écoutes ca et instruits-toi: http://www.youtube.com/watch?v=5Wt_L8gt7FI

Anonyme a dit…

Un gros merci de votre présence sur le web,si cela peu aider à nous sortir de se communiste québécois,tant mieux.Bravos! Yvon Mercier

Libre@penseur a dit…

M. Brassard,

Je suis heureux de constater que de plus en plus de gens quittent les douces pantouffles rassérénantes et lénifiantes de la pensée unique et des réponses clés en mains pour explorer et fouler les terres inhospitalières du questionnement et de la remise en questions des idées reçues.

Merci pour votre contribution !

Yannnick Gagné

claude chamberland a dit…

bravo m. brassard
il va etre tres difficile de s'en sortir
le quebec a deux problemes
1 on a 50% d'imbecile
2 ce 50% vote

Anonyme a dit…

Good! Bon article!

Vrai que le théologien n'est pas fort fort en science!

Anonyme a dit…

ENFIN ! Merci beaucoup d'apporter un autre point de vue. C'est complètement malade ici,(voir le Québec) comment nous sommes sous l'emprise de la pensée unique. Dès que tu oses discuter, "challenger" le modèle Québecois, t'es un con, quelqu'un qu'il faut tasser à tout prix et pourtant, ce n'est que pour faire avancer la nation et non pas pour la faire reculer. Comme ce qui se passe sous nos yeux présentement.

En passant bonne retraite mais poster vos messages Brassard. Ils sont appréciés.

André (Rivière-du-loup)

Anonyme a dit…

Monsieur Brassard, désolé j'ai cliqué trop vite sur "PUBLIER" J'espère de trouver la fontaine de jouvence, comme vous l'avez fait hahahahahaha !

Anonyme a dit…

m.bassard

bravo !!!! 2 fois bravo!!!!!! bravissimo pour tous vos commentaires.

Anonyme a dit…

On aura tout entendu. Imaginez. Il y a des gens pour croire le mensonge que le réchauffement climatique est un mensonge, une vaste fraude, une propagante des méchants gauchistes. Ça me fait penser à ceux qui veulent nous faire croire que la campagne de vaccination est un complot pour éliminer une partie de la population. Mais voyons, cessez de nier l'évidence bande de caves.

Anonyme a dit…

Si les écologistes ont leur Mgr, la petite droite a ses petits Napoléon (Lucien Bouchard, le maire Labeaume). Et des petits empereurs, on n'a pas fini d'en voir naître de nouveaux, avec la montée de la pensée unique réactionnaire et conservatrice, les "au plus fort la poche". Je ne crois pas avoir entendu de critique du fait que les commentateurs de nouvelles économiques proviennent essentiellement du monde des affaires. Le professeur Lauzon n'est pas tellement "politically correct" pour les dinausores conservateurs.

nicolas larouche a dit…

@ anonyme du 18 novembre 2009 à 12h09

La pensée unique de droite? au québec? La gauche domine le Québec depuis les 40 dernières années.
De plus, il faut faire la différence entre l'écologie en tant que science et le mouvement écologique. Il y a quelques années la forêt amazonienne était considérée comme le poumon de la Terre, or les forêts matures, comme la forêt amazonienne, consomment autant d'oxygène qu'elles en produisent. Le vrai poumon de la terre c'est le microplancton. Voici donc exposée la dérive que les mouvements écologiques créent en utilisant à des fins politiques des données scientifiques.
Cela étant dit l'homme doit diminuer la pollution qui émane de son activité, et ce dans les plus brefs délais.

papajohn a dit…

Encore une preuve de civisme de la part de la gauche avec le commentaire anonyme de 7:57, ce "creton" hypocrite traite tout le monde de CAVE alors qu'il ne connait aucun de nous. C'est la même chose sur tout les blogs , insulte et injures de part en bord. Même tres instruit, ils ont que tres rarement de l'éducation. Vive le modèle queue-becois qui va finir par mourir de sa belle mort et par lui même de surcroit car la droite est trop éduquée pour avoir ce genre de comportement.

Jonathan Gagné a dit…

ENFIN !!!

Merci monsieur Brassard, je comprends maintenant pourquoi ils vous ont renvoyé: vous dites la vérité, ce qui semble très dangereux en ce monde.

Anonyme a dit…

BRAVO M BRASSARD !!
ET SURTOUT, PLUS SOUVENT A RADIO PIRATE.COM
C'EST UN PLAISIR DE VOUS ENTENDRES.

Anonyme a dit…

En espérant vous voir au colloque sur l'avenir de la droite au Québec, le 28 novembre prochain, au Collège de Maisonneuve à Montréal.

http://www.facebook.com/home.php?ref=home#/event.php?eid=201692640972

elrik007 a dit…

Bravo!

Anonyme a dit…

Ils vous ont "canné" pour ça?

Bande de froussards au Quotidien!!!

Je vous dis BRAVO!!!

Anonyme a dit…

Avez-vous remarqué qu'un gauchiste, ce n'est pas capable de s'expliquer ? Pas capable d'argumenter ? C'est "BANDE DE CAVE" tout de suite. C'est les gros bras de syndicaleux avec leurs pancartes. Comme les "ready to die" pour leur cause. Cette espèce de "religion écolo" fanatique qui émerge de partout. Est-ce que je suis pour que l'humain produise moins de déchet non recyclable ? BEN OUI VOYONS DONC. Est-ce qu'il faut diminué la pollution, évidemment!

Moi les sectes, PAS CAPABLE !

Juste en passant. On ne sait pas si la planète se réchauffe. Elle peut-être simplement en train de changer d'axe et ça, y a rien à faire avec ! Autre point, je me pointe le cul dehors depuis PLUS de 43 ans et je peux te dire que depuis quelques années, j'ai pas besoin de secte ou de fanatique pour me faire croire que c'est plus chaud dehors, en tout cas, pas ici !

Changement D'AXE, mettons, que oui car ça fond à des endroits pas rapport, fait plus froid à des endroits pas rapport.

Bug de l'an 2000
Grippe Aviaire
Réchauffement de la planète
Lystériose
Sras
H1N1
2012

haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa lâchez-moi avec vos scénarios catastrophiques à la LCN et cie.

Le pire c'est que quand ça va être vrai, on n'y croira pas ! A force de nous prendre pour des cons.

André

Anonyme a dit…

À vous lire tous, on ne peut se désoler de constater que la connerie n'est pas prête de s'atténuer sur le radar.

Anonyme a dit…

1. La forêt amazoniènne peut nous sauver non parqu'elle produit de l'oxigène. C'est plutôt qu'elle capte le CO2 de l'atmosphère et diminue ainsi d'autant l'accumulation de ce gaz à effet de serre.

2. Il ne sert à rien de s'en tenir à l'opinion d'un scientifique. La science se définit par la validation d'une théorie et de ses hypothèses par des expériences pouvant être répétées. C'est donc sur la base de l'opinion de l'ensemble de la communauté scientifique qu'il est plus prudent de se référer et non sur celle d'une seule personne qui se croit plus savante, plus honnête ou objective que les autres.

En voilà de bons arguments, il me semble, contre ceux qui croît au complot gauchiste.

Juste en passant : on SAIT qu'il y a réchauffement climatique. Ce n'est pas une hypothèse. Tous les scientifiques sérieux et honnêtes le confirment.

M. Brassard ne dit pas la vérité, il émet des opinions et c'est son droit. Est-ce qu'Harper dit la vérité ? Ben voyons donc ! Est-ce que les compagnies qui exploitent les sables bitumineux disent la vérité ? Ben voyons donc !

"Vous ête pas tanné de mourir bande de caves" : ça implique tout le monde, même moi. Ce n'est pas une insulte, c'est une constatation.

Réjean Rioux, un méchant gauchiste.

Jean-Luc Proulx a dit…

Le climat est cyclique. Il a toujours été cyclique. Depuis la nuit des temps, nous avons connu des périodes de réchauffement et de refroidissement. Regardez le vidéo que j'ai plogué plus haut!

Le climat de notre planète n’est pas fixe, il change continuellement, depuis des milliards d’années et depuis quelques centaines de millions d’années, les ères glaciaires sont fréquentes et plus longues que les périodes interglaciaires (dans laquelle nous nous trouvons depuis seulement 10 000 ans).

Il faut se fier sur des FAITS et pas sur des opinions de hippies environnementalistes en manque de combat à mener, qui n’ont aucune connaissance scientifique et qui se fient uniquement sur les discours de Al Gore et Internet comme référence. Un moment donné, il faut apprendre à penser par soi-même et aller contre-vérifier par nous-mêmes ce que nous disent les médias.

Par ailleurs, le Canada ne pourra jamais couper ses émissions de gaz à effet de serre de 36% en moins de 3 ans. À moins de mettre le pays en banqueroute, il est impossible de se conformer au Protocole de Kyoto, principalement à cause de l'inaction des libéraux lorsqu'ils étaient au pouvoir.

De plus, même en stoppant l'exploitation des sables bitumineux (une compétence provinciale, soit dit en passant), nous ne pourrions pas atteindre les objectifs de Kyoto: http://www.dailymotion.com/video/x1beks_canada-cibles-de-kyoto-inatteingnab_events

@ Anonyme, 18 novembre 2009, 12h09.

«Le professeur Lauzon n'est pas tellement "politically correct" pour les dinausores conservateurs.»

Les textes de Lauzon, c'est bien la dernier outil pour s'informer: http://www.antagoniste.net/index.php?s=L%C3%A9o-Paul+Lauzon

Anonyme a dit…

M. Brassard, vous devriez relire Marx si tant est que vous l'avez déjà lu. Considérer la pensée et l'oeuvre de cette intellectuel comme étant le germe de la dictature soviétique est tout aussi injuste pour l'auteur que d'associer Nietzsche à l'Allemagne Nazie.

Anonyme a dit…

Le problème ce n'est pas que le climat change, c'est que le phénomène est causé par l'activité humaine et donc que le processus est extrêmement rapide. La vie telle que nous la connaissons n'aura pas le temps de s'adapter. Si on n'accepte pas de modifier notre mode de production parce qu'on ne veut pas cesser de consommer, si on s'acharne à croire que le système capitaliste est le seul moyen de produire, le plus meilleur système de tous les temps et que le profit est le meilleur moyen de réguler la production, on est foutu, fini. D'ailleur à constater l'entêtement des gens à ne pas reconnaître les faits et à refuser de changer notre manière de produire, je deviens très pessimiste. Je pense qu'on ne s'en sortira pas.

Jean-Luc Proulx a dit…

@ Anonyme, 19 novembre 13h17.

Je cite Nathalie Elgrably:

«Victor Hugo écrivait «le communisme, rêve de quelques-uns, cauchemar de tous!». L’Histoire lui a donné raison. En URSS, au nom de la «justice sociale», Joseph Staline et ses successeurs ont causé la mort de 60 millions de personnes, de 1917 à 1987. Les écrits d’Alexandre Soljenitsyne sur les goulags sont, d’ailleurs, très révélateurs de la nature totalitaire du régime. En Chine, Mao Tsé-Toung et Deng Xiaoping sont responsables de la mort de 75 millions de personnes, de 1949 à 1987. Au Cambodge, les politiques de Pol Pot ont tué 26% de la population. En Corée du Nord, l’État a causé la mort de plus de 2 millions de personnes et il a plongé le pays dans une famine qui dure depuis 50 ans. Au Viêt Nam, des centaines de milliers de «boat people» sont morts, parce qu’ils voulaient fuir le communisme. Quant au régime nazi, le terme étant une contraction d’une expression allemande se traduisant par «national-socialisme», il a fait 20 millions de morts!

À Cuba, Fidel Castro et son frère Raúl censurent la presse, limitent l’accès à Internet, persécutent les homosexuels, emprisonnent les sidéens et exécutent les dissidents politiques. On estime qu’ils auraient fait plus de 20 000 victimes. Les Cubains vivent en situation de pénurie permanente. Il manque même du papier hygiénique! Mais, les choses semblent s’améliorer! À partir de 2010, ils auront, enfin, le droit de posséder…un grille-pain!

La situation n’est guère mieux au Venezuela. Les produits de base manquent, il y a des coupures de courant, des pénuries d’eau et le système de santé est sur le bord de l’implosion. Hugo Chavez a ordonné la fermeture de plusieurs dizaines de stations de radio et de télévision. Il veut même éradiquer le golf, jugeant ce sport trop bourgeois!

Certes, le capitalisme a, également, ses failles. Mais, il faut admettre qu’elles sont bien modestes, si on les compare aux atrocités commises au nom du collectivisme. Puis, que ça plaise ou non, le capitalisme est le seul système économique qui permet l’enrichissement, la liberté d’expression et la créativité! Les économies planifiées, au contraire, ont toutes été synonymes de misère, de famines, de pénuries, de censure et d’oppression. Le capitalisme a donné lieu au mouvement pour les libertés civiles et les droits civiques, contrairement au communisme, qui a permis à des dictateurs sanguinaires de tyranniser des populations entières.»

http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/11/plus-jamais.html

De plus, tu sauras que ton réchauffement climatique causé par l'Homme est un mythe que même Patrick Moore, fondateur de Greenpeace, dénonce aujourd'hui comme étant une idéologie anti-humaine.

Nous voguons sur un plateau depuis 1998, l'année la plus chaude jamais enregistrée: http://data.giss.nasa.gov/gistemp/graphs/Fig.C.lrg.gif

En fait, on n’a pas la moindre preuve que la hausse du taux de CO2 de quelques parties par millions est la cause des changements climatiques du siècle dernier. Par contre, on se rend compte en regardant les chiffres et les faits de façon rigoureuse que les catastrophistes/environnementeurs nous mentent en pleine face et oublient énormément de faits.

Par exemple, ils négligent de nous dire que le CO2 n’est pas un polluant, mais plutôt un gaz essentiel à la vie. Si le CO2 devait être un polluant, tout le monde devrait cesser de respirer sur le champ, car lorsqu’on expire, on libère du CO2 et, donc, des gaz à effet de serre.

De plus, si tu élimines le CO2, tu détruis le cycle même de la vie qu'il y a sur cette planète. Je crois, maintenant, que nous savons qui sont les vrais ennemis de la Terre et ce ne sont pas les sceptiques de Kyoto ou du mythe du réchauffement climatique causé ou non par l'Homme, mais bien les environnementeurs.

Vous, les environnementeurs, vous ne détruirez pas ma planète! Est-ce que c'est bien clair, ça?

Jean-Luc Proulx a dit…

Si le réchauffement climatique est un mythe, le climat, lui, a, comme il le fait à chaque 10 000 ans, changé de cycle et nous sommes maintenant en période de REFROIDISSEMENT climatique et, d'ailleurs, pour la première fois en 250 ans, les glaciers s'étendent en Alaska: http://www.alterinfo.net/-Refroidissement-planetaire-Pour-la-premiere-fois-en-250-ans,-les-glaciers-s-etendent-en-Alaska-_a25062.html

Mais ça, Guilbeaut et sa secte n'en parleront pas: http://alerte-environnement.fr/?p=2145

Anonyme a dit…

Quand tu fais partie d'la "gang", tu n'as jamais de problème...C.est le cas de mgr Guilbeault. juste voir so passage dimanche dernier à tout le monde en parle avec Guy A et Turcotte on comprend biien des choses...

Bill...









gui

Anonyme a dit…

Concernant le fameux réchauffement.
Nous ne figuerons pas dans les tops pays les plus pollueurs !
Notre poid social, politique, ne vaut rien lors de grande réunion, je devrais dire, mascarade.
Nous sommes les "ti-counnes" de la gang. On se fait croire qu'on est "big" et pourtant...

Certe, nous sommes dans le G20 mais on n'est même pas dans les 30 premier concernant la pollution.
On est un petit, petit joueur. Même si on retourne au moteur à crotte et à bosser dans les champs, ça ne changera rien.


En passant, sans l'argent des provinces riches, des "gros pollueurs" (vite entrez le enfants dans la maison) et
"du gros méchant" Harper, on serait dans la merde encore plus que présentement. Nous avons besoin de leur "BS".
Des bonbons qu'ils nous tirent. c'EST GêNANT ! Mais le Québecois ne connait rien en économie et encore moins en politique.
Pour le Québecois, l'argent, oufff que c'est sale ! C'est rendu que les pubs doivent insérer du vert (couleur)
et dire le mot "écologique" même si il n'y a aucun, mais alors là aucun lien avec le produit. C'est la mode, le nouveau "trend", la nouvelle religion.
De plus, je n'ai pas besoin d'un "gouverne-maman" pour me dicter ma conduite.



J'ai une question pour les "environnementaleux", on fait quoi ? On élimine les voitures, les compagnies, limite le nombre d'enfant.
Un génocide ? Tiens je l'ai, suicide collectif, la terre ira mieux par la suite hahahahahaha.
Pathétique non ?

Fait, c'est payant en barouette. Subventions, nouvelles taxes etc... Une machine à imprimer du "cash" !
ça fait l'affaire de beaucoup, beaucoup de gen$.
Demandez aux "preachers environnementaleux". Il est dans leurs intérêt$ de faire du lobby sur le sujet et SURTOUT, de faire de belles conférences à scénario catastrophique,
quand on a de la misère à prédire avec certitude le météo de demain hahahahahahahaha.

AU PLAISIR
André

Anonyme a dit…

Vous êtes décourageants...

Anonyme a dit…

Non, lucide

Anonyme a dit…

1. Qu'on soit en régime communiste ou capitaliste, la didacture est toujours possible. Le meurtre, le génocide, la torture, les camps de la mort, toutes ces horreurs sont perpétuées par des humains comme vous et moi non par un système. Le pouvoir et la corruption vont de pair s'il n'y pas de balise pour limiter la folie des hommes. Le système économique n'a rien à voir là-dedans. Avancer que le capitalisme "permet" la liberté d'expression n'a aucun sens. Tout ce qui importe pour que ce système fonctionne c'est que tu sois libre de t'offrir comme main-d'oeuvre sur le marché. La Chine est capitaliste. C'est un régime totalitaire voilà tout. Hitler a très bien réussi son projet en plein système capitaliste. La liberté, la protection sociale (la petite droite aimerait bien la voir disparaître) tout cela a été obtenu grâce à la lutte des classes populaires. Dites-vous bien que si celà était politiquement faisable, nos gouvernements n'hésiterait pas une seconde et aboliraient tous ces acquis. L'ADQ a obtenu beaucoup de votes en exploitant le ressentiment populaire contre les pauvres qui ne travaillent pas, etc.

2. Il n'y a AUCUN DOUTE que l'accumulation de CO2 est la cause du réchauffement climatique. Ce n'est pas le CO2 en tant que tel qui cause problème, c'est l'effet de serre.

On fait quoi ? vous dites. Et bien, on s'assemble, on réfléchit, on trouve des solutions et on cesse de jouer à l'autruche.

L'immoraliste.

Jean-Luc Proulx a dit…

@ L'immoraliste.

«Avancer que le capitalisme "permet" la liberté d'expression»

Va à Cuba et dit que Castro est un chien sale enragé qui fait manger du vomi à des bébés pour voir ce qui va se passer avec toi! Ici, on peut dire ça de Charest et de Harper. Aux États-Unis, on peut dire ça d'Obama. Mais, à Cuba, on ne peut pas dire ça de Castro. Pourquoi? Parce que, pour que le communisme puisse «fonctionner», la dissidence d'opinion doit être censurée et étouffée pour «protéger le peuple».

Ça prend bien un Montréalais pour ne pas comprendre ça.

«La Chine est capitaliste.»

Faux!

Indice de liberté économique de la Chine: 6.3/10!

http://www.freetheworld.com/cgi-bin/freetheworld/getinfo.cgi

On est très loin du libre-marché. La Chine a libéralisé ses échanges, mais pas vraiment son économie. En fait, la bureaucratie chinoise n'a presque pas été réduite depuis Mao, ce qui permet de maintenir la dictature post-Mao avec Deng Xiaping et autres Hu Jintao.

La Chine se définit elle-même comme étant une économie socialiste de marché, ce qui veut tout dire.

«C'est un régime totalitaire voilà tout.»

Le socialisme et le communisme sont incompatibles avec la démocratie, car la démocratie sous-entend la protection des libertés individuelles et des droits civiques, l'État de droit, l'égalité des chances et la poursuite du bonheur.

Le libéralisme emmène la démocratie. La démocratie est causée par le libéralisme et, donc, par le capitalisme.

Les principes de la droite économique, soit le libéralisme économique, sont aux antipodes de ceux de l’autoritarisme! Un pays ne peut pas être libéral sur l’économie, tout en privant ses habitants de leurs droits civiques et de leurs libertés individuelles par l’intermédiaire d’un État policier et totalitaire. Un pays ne peut pas avoir un État minimal en n’intervenant pas dans l’économie, tout en intervenant à fond dans la vie des gens et dans la société. C’est contraire aux valeurs de la droite économique, de même qu’aux valeurs libérales et aux valeurs libertariennes.

L’autoritarisme emmène l’intervention de l’État et l’intervention de l’État emmène l’autoritarisme. C’est la nature des choses. Un État de droite économiquement et autoritaire, ça n’existe pas! Non seulement, cet État serait incohérent dans ses idées, mais, en plus, il ne serait pas un vrai État libre pour faire fonctionner les valeurs libérales et/ou libertariennes.

«Hitler a très bien réussi son projet en plein système capitaliste.»

Hitler, un capitaliste????

Sur le plan économique, si tu avais fait des recherches avant de te faire aller la gueule, tu aurais découvert que le nazisme était une idéologie de tout ce qu’il y a de plus gau-gauchiste, socialiste, étatiste, coercitive, ultra-nationaliste, anti-capitaliste, raciste, antisémite, anti-parlementariste, populiste et marquée par la défense des «petits», la paranoïa, la création de plusieurs classes de citoyens, le rejet des traités de paix et la privation des libertés fondamentales.

http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/08/le-nazisme-explique-un-nul-appele.html

Après, reviens me dire que Hitler était un capitaliste. Le programme du NSDAP était tout, sauf capitaliste.

Jean-Luc Proulx a dit…

@ L'immoraliste.

«La liberté, la protection sociale (la petite droite aimerait bien la voir disparaître) tout cela a été obtenu grâce à la lutte des classes populaires.»

Premièrement, dans les faits, la liberté et la protection sociale sont apparues par les écrits des philosophes des Lumières qui ont marqué l'esprit de la Révolution américaine et, plus tard, celui de la Révolution française. Un peu de respect pour l'Histoire, SVP!

Deuxièmement, la droite ne veut pas voir disparaître la liberté, puisque c'est elle qui s'est battue aux côtés des Franklin D. Roosevelt et Winston Churchill de ce monde pour libérer le monde des nazis. L'URSS, qui, au début de la guerre, appuyait Hitler, a changé de camp pour aller du côté des Alliés, après que Hitler eut envahi l'URSS en 1941 (Opération Barbarossa).

De plus, le libertarianisme, la philosophie de la liberté, est de droite sur l'économie et libéral sur les plans social et moral. C'est la gauche originale, avant que les socialistes s'accaparent du terme.

Troisièmement, la droite ne veut pas, non plus, voir disparaître la protection sociale. C'est juste que la droite a des moyens différents que ceux de la gauche de ce côtés-là. La droite, surtout le libertarianisme, croit que le rôle de l'État consiste à protéger les droits et les libertés des individus et à assumer les fonctions régaliennes (Justice, Sécurité publique, Défense nationale et Affaires étrangères).

Tu veux un filet social? La flat tax, les bons d'éducation et un revenu de citoyenneté pourraient faire l'affaire. Ça n'augmente pas la taille de l'État, ça ne jette pas l'argent des autres par la fenêtre, ça crée de la compétition, c'est juste et ça nous donne des libertés et de la responsabilité.

Anonyme a dit…

Bonjour M. Brassard,
J'ai appris ce matin votre présence sur le Web. Après avoir parcouru vos billets et certains des commentaires que vous avez reçus, je ne peux qu'être d'accord qu'une personne comme vous veuille s'exprimer de cette façon. Vous visitez sûrement le blogue de M. Parizeau que je considère un modèle à suivre surtout concernant le choix des commentaires à publier. Il ne s'agit pas de se laisser congratuler, mais bien de faire avancer la PENSÉE collective au Québec en vue d'arriver au plus vite à la mise en place d'un pays qui nous ressemble.
A Amqui(Vallée de la Matapédia) en 1995 j'ai soumis et lu devant vous un mémoire sur ce pays à naître. J'espère que vous y croyez encore.
Je n'ai rien appris de nouveau dans votre billet sur la CANADIAN Desmarais mais j'aimerais bien que vous poursuiviez votre recherche afin de dénoncer les manigances de ce millardaire sur la Caisse de Dépot du Québec et pourquoi son Junior siège sur un commité spécial mis en place par notre fédéreux Charrest; John de son prénom.
Il faut, je crois, se concentrer sur tout ceux qui mettent du sable dans les engrenages, dénoncer les mafieux de toutes sortes et surtout les faux leaders(Mgr. Guilbault et autres).
La VÉRITÉ doit primer sur tous les intérêts. Surtout ne vous gènez pas.
Richard Thibault
Gaspésie

Bill Belicheck a dit…

Quand j'ai vu que sa verte éminence Guilbeault , ainsi que le primat du Soviet supre.. oups du péquisme supreme et absolu, M Parizeau était à tout le monde en parle , j'étais bien content , ca m'a permis de ne rien manquer du meilleur match de football de l'année entre les Patriots et les Colts, quel match Je te gratte le dos , tu me le grattes .. d'un habitant de l'Amérique du Nord et d'un non-habitant de la Planète Plateau

diberville2009 a dit…

Rififi chez les réchauffistes !

Des scientifiques auteurs du rapport du GIEC manipulent les données, font pression pour faire expulser des concurrents, refusent de passer les données

Anonyme a dit…

Alors là si je me fais aller la gueule, que dire de votre discours. Vraiment, une suite de sophismes inconvenants. La pensée doit être plus profonde à tout le moins.

Le système capitliste, c'est l'accumulation de plus-value par l'exploitation du travail vivant. S'accaparer de la valeur (capital), le plus de valeur possible, voilà le leitmotiv de la classe dominante actuelle. Ce système s'accomode de toutes les formes sociales possibles, y compris la dictature. Ce ne sont pas les politiciens (Hitler) qui sont capitalistes, ce sont leurs petits amis, ceux à qui on renvoie l'ascenseur. Si Hitler était un politicien de gauche, alors les mots n'ont plus de sens.

La protection sociale entrave la mobilité et la flexibilité de la main-d'oeuvre. Une force de travail privée de tous moyens d'existence à part la LIBERTÉ de se faire exploiter, voilà l'idéale pour un système économique basé sur l'appropriation de la valeur par une classe sociale au dépens de l'ensemble de la société.

Voilà en bref ma réponse à mon contradicteur.

L'immoraliste.

Yvon Dionne a dit…

Bonjour Jacques : je viens de découvrir ton blogue. Excellente idée ! Le théologien de Gaïa Steven Guilbault n'est qu'un idéologue qui répète son catéchisme. Ce qui est inquiétant c'est qu'il y ait de moins en moins de liberté de penser au Québec et que les médias soient si à sens unique. Après la Révolution tranquille, le totalitarisme tranquille ?

Fernand se déchaine a dit…

Bonjour Monsieur Brassard,

heureux de découvrir votre blogue. Je fais partie d'un groupe de sceptiques et je penses qu'on gaspille temps et énergie vouloir domestiquer la planète qui s'autorégule d'elle-même...

Anonyme a dit…

Quand Steve Guilbeault (ou un animateur qui l’interviewe) nous rappelle-t-il que, 9 ans sur 10, le Canada se retrouve entièrement sous 1 km de glace ? Cela se nomme les ères glaciaires. Seul un réchauffement climatique pourrait nous libérer de cette fatalité : en gros 30 ères glaciaires successives depuis 3 millions d’année, chaque ère-la normale pour le Canada-étant séparée de la prochaine par une brève période de temps chauds d’une durée moyenne de 10 000 ans (et nous sommes dans une ère chaude depuis 10 000 ans).

Quand nous rappellent-ils qu’un climat tropical (ou plus chaud) est excellent pour l’agriculture : le Brésil est plus productif que les Etats-Unis, question soya et cotton.

Quand nous rappellent-ils que la concentration de CO2 dans l’atmosphère (380 parties par million ou 0,038 %) est présentement 3 fois MOINS grande qu’il y a 35 millions d’années ?

Quand mentionnent-ils (Guilbeault ou les animateurs) les avantages d’un réchauffement climatique pour le Canada: en circulation et mécanique automobile, en déneigement, en réduction de chauffage, en production agricole et forestière augmentée, en plus grande durabilité de nos routes, en plus grande sécurité aérienne, etc..

Quand nous rappellent-ils que durant la période interglaciaire précédente, il y a 125 000 ans, la température terrestre était 6 degrés plus chaude que présentement.

Quand nous rappellent-ils que malgré la période interglaciaire fort chaude d’il y a 125 000 ans , cela n’a pas empêché, 15 000 ans plus tard, que le Canada se retrouve entièrement sous 1 km de glace, et ce, pour près de 100 000 ans de suite.

Quand nous rappellent-ils que leur campagne apocalyptique nous invite implicitement à souhaiter un retour le plus rapide possible du Canada dans la prochaine ère glaciaire?

Serait-ce exagéré de répondre: jamais? Les études en théologie de M. Guilbeault lui permettent de s’entrainer à avoir la foi. J’aurais préféré qu’il ait fait des études qui lui permettent de mieux s’entrainer à avoir de l’objectivité. Des études poussées en sciences, par exemple.

Sources:

Nature 454: 869-872 (2008): North American ice-sheet dynamics and the onset of 100,000 year glacial cycles.

Proceedings of the National Academy of Sciences USA 106, E120 ( numéro du 27 octobre 2009) : Do nonlinear temperature effects indicate severe damages to US crop yields under climate change ?

Nature, vol. 460, pages 85-89 (numéro du 2 juillet 2009): “The role of terrestrial plants in limiting atmospheric C02 decline over the past 24 million years.”

Nature 462: 342-345 (numéro du 19 novembre 2009). « Evidence for warmer interglacials in East Antarctic ice cores ».

Anonyme a dit…

Le commentaire ci-haut vient de Michael Laughrea

Anonyme a dit…

bonne journée,
site de référence(il est difficile de vérifier tout ce qui est écrit)


Réf.: http://contreinfo.info/

Christian Rioux a dit…

Nos médias nous prennent pour des attardés. Partout sur la planète, ils parlent du Climategate, alors qu'au Québec : RIEN!

claude chamberland a dit…

a mon avis quebec est devenu a asile a ciel ouvert.esseyer de faire comprendre le bons sens a un quebecois moyen c'est comme demander a un palestinien d'aimer un juif
le dernier qui sort devrait fermer la lumiere
ps il ne faut pas oublier que plus d'un million de quebecois ecoute le souper de con le dimanche

diberville2009 a dit…

Pour ceux qui ont lu les courriels du ClimateGate, un petit instant d'humour :


http://wp.me/pIvn9-I

Martin a dit…

Du bonbon ce texte là! Je le post sur twitter à l'instant.

Anonyme a dit…

Je viens de vous écouter à l'émission de Denis Lévesque et je crois que vous êtes une personne pleine de merde qui cherche à se faire voir.

Citation de vos propos: ''Dans un pays comme le Québec'' mouahahaha, le Québec n'est pas un pays mon cher ignorant.

Vous aurez du succès...à faire rire de vous...

Allez vous faire voir!

Voldemor a dit…

Le libéralisme économique souhaité par les tenants de la droite au Québec a comme modèle celui des USA? Si c'est le cas ce n'est pas jojo. Espérons que cette droite économique n'ira pas plus loin que la tentative de l'ADQ, ce n'est certes pas une solution que de voir la classe moyenne ou même les pauvres payer pour les bêtises des super riches adeptes, bien entendus, du libéralisme économique de droite (les banques américaines, les grands constructeurs d'automobiles, les grands courtiers etc.).

Franchement, c'est ça qui est prôné ici ou l'environnement devient suspecte, ou les écologistes sont étiquetés de charlatants parc qu'ils dérangent? Le libéraliste économique aime foncé dans le tas, et au plus fort la poche. J'ai mal à droite.

Robert Lesage a dit…

Bravo monsieur Brassard,

Bien que je fus jadis pendnat plusieurs années un indépendantiste qui a beaucoup travaillé dans le temps pour la cause, je suis désormais un fédéraliste, ne vous en déplaise.

Là s'arrête nos divergences d'opinions. Je vous ai écouté à l'émission de Denis Lévesque et j'avais l'impression que vous m'aviez plagié ;o) dans tous les discours que je tiens depuis près d'une décennie sur les forums politiques que je fréquentais sous le pseudonyme de Jazzal. Certains me reconnaîtront probablement.
Guilbeault cet écolo-fasciste et un pseudo-scientifique (j'ai suivi de très près son parcours) qui a entrepris des études non-terminées (pas même un bacc), mais a eu l'opportunité ou l'opportunisme (comme vous voudrez) d'aller avec la secte Green Peace sur les côtes du Groenland pour revenir au Québec, ce petit Latuquois avec une expérience sur le terrain qui l'a propulsé au titre d'expert. Radio-Can et les hebdos qui lui donnent une certaine crédibilité pour ne pas dire une crédibilité certaine n'ont certainement pas lu son CV.
Je vous ai enregistré lors de votre passage à l'émission et j'ai bien hâte de vous faire écouter par mes fils. Ils sauront enfin que leur père, n'est pas le seul qui refuse d'avaler des anguilles. Ce serait trop long d'élaborer mon argumentaire contraire à la pensée commune écolo "Walt Disnienne" de tous ces bien-pensants qui se gargarisent avec le réchauffement climatique.
Disons que j'ai quitté les forums où je me suis mouillé à dénoncer ces demi-vérités transportées par ces gourous écolo-fascistes. Maitenant, je ne m'enrage plus à tenter d'ouvrir les yeux à ces ignares qui gobent n'importe quoi en autant que cela ait une saveur écologique.

Bravo pour votre présence à Denis Lévesque et pour les quelques coups que vous avez portés à ce monsieur Télé qui s'est fait le porte-parole de l'ignorance populaire.... mêler CO et CO2, pollution et réchauffement climatique, etc.
Je m'arrête je me suis extirpé des forums ce n'est pas pour y revenir.

Surprenant que les gens qui vous houspillent soient des anonymes... la pusillanimité n'est pas en voie de disparition. ;o)

Robert Lesage

Anonyme a dit…

Vous etes un imbecile Mr Brassard !

Jacques Fortier a dit…

Les monsieurs Guilbeault de ce monde devraient mieux s'informer de ce qui se passe vraiment sur Terre auprès de vrais scientifiques plutôt qu'auprès de leurs représentants administratifs et organisationnels qui craignent la vaindicte des pseudo < grands > de ce monde qui leur paient très souvent leur plantureux salaire...

Car si l'on regarde ce qui se passe dans notre Système Solaire, on constate que la température s'élève sur les autres planètes aussi... qu'il y ait du monde ou non pour produire du CO2... Alors qu'est-ce qui produit vraiment ce réchauffement partout dans le Système Solaire en même temps que sur la Terre qui en fait également partie???

J'aurais tendance à dire à ces messieurx : < À vos planches de travail! Ça presse !>

Jacques Fortier
(http://www.jacquesfortier.com)
*************