mardi 22 décembre 2009

Réjouissons-nous devant un si bel échec!

Ne boudons pas notre plaisir! Le plus beau témoignage du splendide fiasco du maquignonnage de Copenhague, c'est une photo du conclave des chefs d'états occidentaux. C'est à faire brailler...de rire! On y voit Obama, le Messie à la Triste Figure, Sarkosy, renfrogné et enragé, Angela Merkel, résignée, et le président de la Commission européenne complètement ahuri. Et tout autour, des apparatchiks et le ministre français Borloo, maître en prêchi-prêcha écolo, qui sont tous au bord du désespoir. Quel réjouissant spectacle! Il fau dire qu'ils viennent d'accoucher d'une entente d'une incommensurable insignifiance: pas de cibles contraignantes et pas de superstructure technocratique de gouvernance mondiale. Vraiment, une grand-messe qui s'est terminée en tohu-bohu et en foire d'empoigne de marchands de tapis. Merveilleux! 

C'est vous dire la consternation chez les Verdoyants. Pour Greenpeace-France, l'accord a « la substance d'une brochure touristique ». Hilarant! Chez nous, le sous-pontife Guilbeault fulmine et les politiciens  ( ministres, telle Mme Beauchamp qui pérorait à Copenhague ou Premier Ministre comme Jean Charest qui faisait le matamore devant le Fédéral; députés comme celui du Bloc, Bernard Bigras, jeune curé écolo fanatique excommuniant les « criminels sceptiques » ) ont la mine tellement basse et tellement défaite qu'ils risquent une déprime carabinée.

En fait, le seul chiffre qui apparait dans « l'entente », c'est celui de 2 degrés celsius. Les chefs d'États ont décrété qu'il s'agit là de l'augmentation de la température globale de la Terre qu'il ne faut pas dépasser. Entre vous et moi, il faut vraiment être une ridicule phalange de prétentieux infatués pour s'imaginer contrôler le thermostat de la Planète. Et les médias en remettent. Le Journal de Québec, alimenté par l'Agence France Presse, nous avertit que « selon des études récentes, sans réduction des émissions de CO2, le réchauffement pourrait atteindre 6 degrés celsius et le niveau des mers s'élever de près d'un mètre. »  Quels études, me direz-vous? Mystère! La rédaction du Journal est-elle au courant que le réchauffement s'est arrêté depuis 10 ans? Sait-elle que ces prédictions réchauffistes de 6 degrés celsius sont concoctées par des modèles informatiques qui ne sont guère plus fiables que la météo de la semaine prochaine où l'astrologie des biscuits chinois? 

La même agence (AFP) signalait que la confrontation Chine-USA opposait « les deux premiers pollueurs de la Planète ». Il s'agit là d'une fausseté et ce n'est pas parce qu'elle est radotée ad nauseam qu'elle va se métamorphoser en vérité. Ce ne sont pas les deux premiers pollueurs de la Planète, ce sont les deux premiers émetteurs de gaz cabornique. Ce n'est pas du tout la même chose. Les réchauffistes confondent constamment et sans doute délibéremment pollution et émission de CO2. Les États-Unis émettent, il est vrai, le quart des rejets humains en CO2 de la Terre, mais c'est un pays qui a, depuis 30 ans, comme partout dans les démocraties occidentales, réduit de façon considérable les diverses pollutions de l'air et des eaux. Ceux qui en doutent n'ont qu'à lire l'Écologiste Sceptique de Lomborg pour s'en convaincre.

Je me permets de le répéter, le CO2, dioxyde de carbone, n'est pas un polluant. C'est un gaz inoffensif, non toxique et indispensable à la vie. Inscrire dans une loi où un règlement que le CO2 est un polluant, c'est une aberration sientifique. Le regretté Marcel Leroux, authentique climatologue, avait coutume de dire, pour illustrer l'absence de nocivité du CO2, que dans une salle de spectacle logeant 1000 spectateurs, le taux de CO2, à cause de la respiration des personnes présentes, pouvait passer de 380 PPM à 1500 PPM. Et ce triplement du taux ne causait aucun malaise à quiconque.

Quant à la Chine, son défi majeur, ce n'est pas de réduire ses émissions de CO2, c'est de s'attaquer aux diverses pollutions générées par une industrialisation échevelée qui s'est faite sans réel souci de l'environnement. Par ailleurs, quels habiles manoeuvriers que ces Chinois! Ils ont su allécher tout le monde en promettant une baisse de 40% de leurs émissions de CO2, mais l'engagement s'est envolé en fumée quand ils ont refusé ( ce qui était prévisible ) toute forme de contrôle international qui serait une atteinte intolérable à leur souverainété nationale. Obama le Rédempteur et Sarkosy le sermonneur se sont faits rouler dans la farine ( où plutôt dans la neige étant donné le temps qu'il faisait au Danemark ). Du grand vaudeville!

Que faut-il désormais espérer après cette réconfortante déconfiture?

D'abord, il faut de toute nécessité que notre classe politique, ici au Canada et partout ailleurs en Occident, entreprenne une cure pour se débarasser de l'hystérie carbonique qui la détraque depuis trop d'années. Cette hystérie est accompagnée d'une vilaine tendance schizoïde, ce qui fait en sorte que nos politiciens vivent dans une bulle infestées de cauchemars et d'élucubrations climatiques. Il convient donc de les rebrancher sur le Réel. 

Ensuite, la science du climat ( une jeune science au fond ) doit se guérir de l'infection idéologique qui la ronge de l'intérieur. Cet avilissement s'est produit en peu de temps. Dans les années 80 et 90, nous avons vu s'élaborer  la théorie du réchauffement d'origine anthropique ( c'est Hansen qui a déclenché le mouvement )  et, très rapidement, elle s'est ossifiée en dogme indubitable. Quand une science est « en bonne santé », les théories naissent, se développent, se modifient, s'enrichissent et, souvent, se révèlent infondées et disparaissent. Ce ne fut pas le cas en climatologie. Elle s'est largement dégradée en idéologie avec, d'une part, des orthodoxes despotiques et vénérés et, d'autre part, des hérétiques méprisés et marginalisés. Et tout autour de cette idéologie réchauffiste se sont agglutinés tous ceux ( écolos de toutes obédiences, socialistes, gauchistes de toutes catégories, communistes, alter-mondialistes, tyrannies de toute la Planète, idiots utiles de tous acabits ) qui rêvent de détruire l'économie de marché, le mode de production industrialo-capitaliste et la société de consommation qui en découle. Autrefois, cet anéantissement de la libre entreprise était souhaité pour libérer le prolétariat. Et là où c'est advenu, ce fut l'instauration du despotisme totalitaire et liberticide à la sauce marxiste et une société de pénurie en prime. Aujourd'hui, le même projet de destruction du mode de production industrielle est mis de l'avant pour sauver la Planète et libérer Mère-Nature d'une humanité qui dérègle le climat sans trop de repentance. Et comme dans le cas des révolutions marxistes, il en résulterait contraintes de toutes natures, surtaxation, intrusions dans la vie privée, autoritarisme et baisse du niveau de vie.  

Dans une lettre ouverte ( vous n'avez pas dû la lire dans votre journal ) adressée au Secrétaire Général des Nations Unies, 141 éminents scientifiques venant de tous les horizons ( et qualifiés dans des disciplines liées au climat ) affirment  « qu'il n'y a aucune raison valable d'imposer des décisions de politique publique coûteuse et restrictive sur les peuples de la Terre sans d'abord fournir des preuves convaincantes que les activités humaines causent de dangereux changements climatiques au-delà de ceux résultant de causes naturelles. Avant que toute action précipitée ne soit prise, nous devons disposer de solides données d'observations démontrant que les changements climatiques récents diffèrent substantiellement de changements observés dans le passé et sont bien au-delà des variations normales causées par les cycles solaires, les courants océaniques, les changements de paramètres orbitaux de la Terre et autres phénomènes naturels. »

En fait, ce que réclament ces scientifiques de renom, c'est, au fond, que la climatologie redevienne une véritable science. Le « climate gate », cette scandaleuse escroquerie -- faite de manipulations des données climatiques visant à effacer l'Optimum médiéval, période beaucoup plus chaude que maintenant, et « masquer le déclin » des  températures des dix dernières années-- a démontré le terrible dérapage idéologique de la science du climat. Signalons qu'il y a 20 Canadiens parmi les signataires de cette lettre ouverte. Pas un seul Québécois! Rien d'étonnant quand on sait que dans les officines universitaires du Québec, le réchauffisme anthropique est imposé comme la seule doctrine convenable et admissible. La seule aussi qui pompe le fric des subventions de recherche. À moins d'être retraité comme le professeur Reynald Du Berger, géologue et sismologue, les scientifiques québécois doivent donc marcher au pas. Il y a bien des sceptiques, mais ils ne sortent pas du placard. Au Canada anglais, l'omerta climatique n'est pas aussi totalitaire qu'au Québec.

Enfin , il faudrait que les médias traditionnels ( radios, TV, journaux ) cessent d'être engoncés dans la bigoterie climatique. C'est pas croyable la quantité d'âneries qui y circulent. Et l'ignorance crasse qui y sévit. Et la place démesurée qu'y occupent les gourous écolos.

J'ajouterais qu'il serait plus que souhaitable que le GIEC soit démantelé. Ce machin onusien est tellement discrédité que peu de monde pleurerait sa disparition.

Vaste programme, me direz-vous? Sans doute! Mais comme le « climate gate » a fait sauter les verrous de la chape de plomb idéologique qui pèse sur les sociétés occidentales, on peut raisonnablement espérer que ces dernières entreprennent de s'en libérer. Après tout, la geôle communiste dans laquelle tant de peuples ont été enfermés pendant tant d'années ayant été anéantie ( à part quelques vestiges ) et à la surprise de bien du monde en Occident, pourquoi ne pourrions-nous pas empêcher le surgissement de la geôle verdoyante?

Jacques Brassard

90 commentaires:

Anonyme a dit…

"Le réchauffement de la planète, nous le savons, est largement dû à des activités humaines (l'émission de gaz carbonique). Nous savons également que le gaz carbonique dans l'atmosphère a augmenté d'environ 30% depuis le début du siècle. D'ici 2050 ont aura doublé la quantité de gaz carbonique avec comme conséquence une augmentation de la température de 3 à 6 degré. Il y a des effets déjà visibles du réchauffement.

Rapport entre gaz carbonique et réchauffement de la planète : l'effet de serre. Le gaz carbonique est transparent à la lumière (la lumière est absorbée par le gaz et transformée en rayonnement infra-rouge), mais opaque au rayonnement infra-rouge, donc il y a réchauffement."

Hubert Reeves : http://www.youtube.com/watch?v=UBW2xHIMc38

lapionniere a dit…

Oui, vous l'avez dit, réjouissons-nous!

D'autant plus ironique que cette grand-messe se soit déroulée par un froid de canard, et que le Président Obama se soit fait accueillir par une tempête de neige à son arrivée à Copenhague... et surtout qu'il ait chopé une autre tempête de neige à son retour à Washington!!

À propos, voici une entrevue accordée par M. Du Berger plus tôt ce mois-ci: http://radioego.com/ego/listen/3762

Anonyme a dit…

reponse a anonyme , Le Co2 absorbe tres peu en infra-rouge si on compare a l'eau qui elle est en tres grande quantite dans l'atmosphere.

sylvainr a dit…

Excellent éditorial ! (Et frappé au coin du bon sens, chose qui nous fait cruellement défaut en particulier dans le domaine climatique !)

Ce que je ne m'explique pas, c'est pourquoi les élus francophones sont si promptement et unaniment poussés vers les gros n'importe quoi qui leur permettent de réguler toujours plus.

Est-ce parce que les Francophones sont naifs ? Ou mal renseignés ? Ou dominés ? Ou les trois ?

Je ne m'explique pas non plus l'unanimité de la presse sur un sujet aussi disputé que le réchauffement climatique anthropologique.

Le premier curieux venu, s'il est vraiment curieux, comprend en quelques heures de lecture sur internet que les débats autour de ce sujet ne sont *pas* scientifiques. Il comprend rapidement que le GIEC est d'abord et avant tout une organisation politique et qu'en conséquence, ses avis sont probablement biaisés et doivent être vérifiés cent fois plutôt qu'une.

(Le discours d'un scientifique ressemble fort à celui de Courtillot. Or, ce genre de discours est très rare concernant le réchauffement climatique.)

Coté anglophone, c'est différent : on lit dans leur presse des avis dissidents depuis longtemps. Certaines rédactions ont même pris position en défaveur du réchauffement provoqué par l'homme, chose inouie chez-nous.

Résultats : si les Américains et les Anglais ont une opinion partagée sur ce sujet, il en va tout autrement au Québec et en France, où la majorité partage assez systématiquement la même opinion.

(Et le réchauffement climatique n'est pas unique de ce coté - rappelons-nous l'élection d'Obama, la guerre d'Irak, Bush, Reagan, Fidel Castro... Il n'y avait que dans les médias anglophones qu'on pouvait constater une variété d'opinions.)

On est tenté de conclure que les Francophones utilisent deux couleurs là où les anglophones brandissent une palette. Chez-nous, tout est simplement noir ou blanc alors que chez-eux, c'est nuancé.

S'il ne fallait que ça pour évaluer le bon sens de chacun...

Bref, j'ai tendance à penser que notre presse ne fait pas son travail (enquêter), que nous sommes donc assez ignorants des réalités, ignorance que nos politiques n'hésitent pas un instant à exploiter...

Ceci pourrait expliquer cela.

Merci pour ce blog et excellentes fêtes :)

Anonyme a dit…

Comment va la santé m.Brassard,comme obsédé vous depassé tout les gourous de la météo.Etre obsédé c`est comme vous que j`aimerais être.Une application au journal de Montreal au côté de Richard Martineau pour écrire vos frustrations.Merde la surconsammation ainsi que la surpoppulation va venir a bout de ce monde.Les resources naturelles (pérole,céréales etc)engentre des guerres,bientôt la Chine et les Etat Unis vont entrée en conflit pour le pétrole(le monde arable va être le thêatre de ce conflit peu-être nucléaire) oui pour le même niveau de vie pour les pays émergents mais a quel pris pour la planéte.Une auto dans la cour oui, mes quatres autos sa prend de la place des routes,de la frustation de la part des voisins,fuite d`huille,ferraille, etc.Tout les virus qui apparaises,je crois que l`homme affaiblie sa nature génétique.Il ne faut pas se réjouir de la disparition des espéces car nous sommes un tout sur cette planéte ,je m`inquiette de la disparition des abeilles.Sa annonce un non retour pour l`humatité.Malgré tout , j`aime vous lire. Anonyme

Anonyme a dit…

Wow Anonyme! Quelle pétage de coche!!! ouf va vite te faire soigner car je crois que le h1n1 as du bouffer les dernieres cellules de ton intelligence...ca ce peut tu avoir peur de meme... ca dois pas etre drole chez vous a Noel! méchant party. youhouuuuuuu! Ca va faire l'hystérie. tu dois pas avoir ben ben du fun dans la vie toi!

Fernand se déchaine a dit…

Monsieur Brassard,

Auparavant Enron avait commandé sa propre étude interne sur le réchauffement climatique (RC). Après avoir examiné toutes les incohérences dans la science du climat, le rapport concluait : "il y a une grande et réelle possibilité que l'alarmisme du RC ne soit une fausse alarme. Le réchauffement anthropique pourrait être bien moindre que ce que l'on pense et favorablement réparti." L'un des principaux consultants d'Enron dans cette étude scientifique a été nul autre que James Hansen de la NASA, qui a initié tout ce bazar du RC en 1988. (Source http://skyfal.free.fr/?p=95 ou Comment Enron profite de l'exagération climatique).

J'irai même plus loin Enron a été au centre du débat du protocole de Kyoto avec Ken Lay qui voyait non seulement Enron gagner des milliards avec Kyoto, mais il se rendait compte qu’en tant qu'unique opérateur national et international dans le nouveau monde du troc des crédits de carbone, Enron pourrait réaliser une fortune jusqu’ici inimaginable.

Alors que le mouvement pour instaurer le protocole de Kyoto prenait son élan, il fallait que Ken Lay développe des alliances avec le mouvement des verts y compris avec Greenpeace. Une lettre du 1er septembre 1998, signée par Lay et par quelques autres gros bonnets demandait essentiellement au président Clinton de faire cesser le débat scientifique public sur le réchauffement climatique pour faire taire les scientifiques qui n'épousent pas lathèdse du réchauffement anthropique.

( Enron et le Protocole de Kyoto ou http://www.conspiration.cc/climat/enron_et_le_protocole_de_kyoto.doc )

Voyez-vous Monsieur Brassard, Al Gore qui était vice-président à l'époque d'Enron a participé aux cotés d'Enron et de son ami Maurice Strong, ex vice-président de Dome Pétroléum, aux discussions de Kyoto et s'est inspiré de ce précédent pour partir sa bourse du carbone de Chicago en 2000. Maurice Strong a été aussi mêlé aux discussions du sommet de Rio en 1992 et au rapport Brundtland de 1997 souvent invoqué par le curé Guilbault. Maurice Strong, cet arnaqueur pétrolier de l'ouest canadien est devenu le bras droit de Ban KI Moon à l'ONU. Par la suite une grosse campagne de marketing avec un film choc et voilà l'hystérie climatique était née.

Maurice Strong siège au CA de la bourse du carbone de Chicago, Rajendra K Pachauri, le président du GIEC est au board des External Advisor (conseultant réniméré et Gore possède les actions par le biais de Generation investment. Pas surprenant que Gore est venu à Montréal affilier à la sienne. la bourse de Montréal tout comme il l'a fait avec celle d'Europe en 2005.

Oui Gore est parti vite de Copenhague en ne disant au revoir à personne. Celui-ci avait plus que tous à perdre...

Gébé Tremblay a dit…

Une autre belle arnaque d'Al Gore dont les journaleux ne parlent plus est c'elle du fameux Bogue de l'An 2000 !

On serait pas supposé être entrain de ramasser des milliers de cadavre de la grippe porcine en ce moment ? :-)

Il faut se rendre à l'évidence, les Québécois et même les Français souffrent malheureusement de naïveté et crédulité aïgues qu'ils s'appliquent à excuser en se flattant de vertus qu'ils tentent de se prouver par une bonnasserie ruinante.

Pas étonnant qu'il est le dernier peuple encore sous tutelle britannique. La dernière colonie.

Dans le fond, c'est ce régime colonial qui le sauve d'un régime communiste qu'il ne reconnaîterait même pas à dix pieds devant lui. Ses médias sont déjà au niveau totalitaire de la Pravda sous la défunte Union Soviétique.

Triste peuple qui ne l'a pas toujours été.

Anonyme a dit…

Anonyme: ton Hubert Reeves sombre dans un alarmisme tout à fait déplorable. Un doublement de la quantité de C02 en 2050 (déjà un peu alarmiste en soi; il serait plus réaliste de le prévoir pour 2070) augmenterait la température de 0,5 °C à 4,5 °C, et non de 3 à 6 °C.

En somme, selon les scénarios les plus optimistes, pour reprendre l'expression de Reeves, c'est à 0,5 °C ou 1 °C d'augmentation qu'il faut s'attendre. Désolé si je n'ai pas réussi à vous faire peur! Cela attire tellement plus les clients que de faire peur au monde, plutôt que de les rassurer!

Demande à ton Hubert Reeves de lire Lindzen et Choi dans Geophysical Research Letters, numéro de septembre 2008, par exemple.

Dr Michael Laughrea, M.Phil., Ph.D.

Anonyme a dit…

septembre 2009, et non 2008.

ML

Yves Lacombe a dit…

C'est drôle -- durant le Crétacé (l'époque des dinausores), le niveau de CO2 oscillait entre 1700PPM et 2500PPM et la vie était florissante (avant qu'un astéroide percute la péninsule du Yucatan vla 65 Millions d'années). Aujourd'hui nous sommes a 387PPM. Des bagatelles ...

C'est tout simplement bizarre cette phobie du CO2. Arrêtez donc de respirer, tant qu'a y être. Vous expirez du CO2! :)

Anonyme a dit…

Laissez le CO2 libre comme l'air. YES laissez-le vivre et cessez nous étouffer avec vos politiques commencez par gérer le thermostat de votre environnement de proximité dans votre maison laissez y entrer de l'air par vos fenêtres et laisser la planète s'auto réguler...oui mais ne contrôler pas le thermostat de la planète...préparez plutôt votre âme à vivre le passage de la vie finie à l'infinie...Dieu est BON pensez-vous qu'il va nous laisser longtemps dans ce CO2 prions-le pour que nos scientifiques aient le Saint-Esprit pour nous éclairer de bons conseils pour devenir responsable et non accusateur... Paix Joie Amour et Joyeuse Naissance de Jésus de Bethléem ce Dieu qui n'est qu'AMOUR Bienvenue dans le CO2 2010 de notre planète Gloir à Dieu au plus des cieux et paux sur la terre aux hommes et aux femmes qu'ils aiment... +++ Claude Bouffard Thetford-Mines

Anonyme a dit…

Merci M.Brassard,
Merci pour cette façon objective et coloré d'aborder ce sujet qui occupe l'actualité quotidienne de façon si désolante...Je ne suis pas un grand scientifique mais je trouve que nous vivons à une époque ou les perceptions et le pifomètre prennent toute la place et influencent de façon dramatique une foule de décisions.L'opinion publique semble se manipuler si facilement que je me demande si effectivement le niveau de scolarité a augmenté au cours des dernières décénies. Je demeure personnellement intéressé par la développement durable et très sensible aux soins à apporter à notre environnement. Je déteste cependant tout ces prophètes de malheur qui s'acharnent à nous faire sentir coupable de respirer et d'expirer au profit de pseudo prédiction scientifique.J'en ai ras le bol de voir ces simonacs de glaciers fondants fondre comme ils ont toujours fondus, j'en ai plein mon casque d'entendre déconner sur le réchauffement à chaque tempête ou à chaque vague de froid.Je pense plutôt que cela est naturel et que la terre, tout comme chaque espèce vivante aura elle aussi une fin mais pas de si tôt et je lui prédit à partir de ses millions d'années d'existance encore quelques millions d'années. Bon le pifomètre peut ici se tromper de quelques siècles mais enfin...

Anonyme admirateur de M.Brassard

Jean-Luc Proulx a dit…

Ce billet est extraordinaire, rien de moins! C'est juste plate que nous n'ayions droit qu'à la vision des environnementeurs socialistes, plutôt qu'à celle des écologistes plus réalistes.

De la bouche même de Patrick Moore, fondateur de Greenpeace, son mouvement a été infiltré par des extrémistes de gauche, marxistes et anti-capitalistes ( http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/12/patrick-moore-de-pere-de.html ). Leur objectif n’est pas de «sauver la planète», mais bien de détruire le capitalisme. Il y a quelques jours à Copenhague, des militants ont réussi à s’infiltrer dans une salle et qu’est-ce qu’ils scandaient? «Non au capitalisme vert!»

Je crois que l'on est tous d'accord pour dire que Patrick Moore n'est pas un environnementaliste comme les autres. Il défend la science et il est guidé par sa tête et non pas par ses émotions, contrairement aux Québécois, monseigneur Guilbeault en tête et le reste de la secte environnementeuse.

Moore n'est pas un environnementeur, mais bien un environnementaliste, car, lui, il a pris le temps de bien analyser la situation et il a un PhD complété en Écologie de l’Université de la Colombie-Britannique, contrairement à monseigneur Guilbeault, lui et son diplôme en théologie de l’Université de Montréal même pas complété.

Moore rejette la thèse anthropogénique du réchauffement climatique. Il dit qu'elle n'est pas fondée scientifiquement. Je me souviens parfaitement d'avoir déjà vu un reportage sur Youtube où il en faisait la démonstration devant son ordinateur et c'était assez convaincant. Malheureusement, je ne retrouve plus la vidéo.

Patrick Moore a des positions que l'on oserait à peine imaginer de la part des environnementeurs québécois à la monseigneur Guilbeault. Il est pro-nucléaire, pro-OGM, pro-hydroélectricité, pro-développement économique, pro-capitaliste, pro-marché, pro-mondialisation, anti-communiste, pro-américain, pro-consommation d'énergie, pro-industrialisation, critique virulent des dogmes environnementeurs et de Greenpeace, l'organisation qu'il a fondé, pro-science, contre les dérives activistes, politiques et religieuses du mouvement environnementaliste, contre la thèse anthropogénique du réchauffement climatique, contre la peur, l'alarmisme et la désinformation qu'utilisent les environnementeurs pour faire passer leur message, pro-humain, croit au génie de l'Homme, etc.

Bref, c'est un éco-capitaliste, comme il en existe trop peu au Québec. Même si il croit au réchauffement climatique et au Protocole de Kyoto, je dois dire que je peux vivre avec un tel écologiste, car, ce que j'entends de lui, c'est la Raison et c'est ce que l'environnementalisme du XXIe siècle devrait être, au lieu de vouloir nous ramener à l'âge de pierre.

«Je pense que l’un des aspects les plus pernicieux du mouvement environnementaliste moderne est la romantisation de la vie paysanne, sans oublier leur idée voulant que les sociétés industrielles soient en train de détruire le monde. Le mouvement environnementaliste s’est développé en utilisant les efforts les plus vigoureux pour stopper le développement dans les pays développés. Je pense que c’est légitime, pour moi, de les qualifier d’anti-humains.»

- Patrick Moore, fondateur de Greenpeace et père du mouvement écologiste

Gébé Tremblay a dit…

"pro-mondialisation, anti-communiste"(Jean Luc Proux)

Assez contradictoire.

Gébé Tremblay a dit…

Je crois qu'il est préférable de lire Patrick Moore directement sur son site:

http://www.greenspirit.com/21st_century.cfm

Il n'est pas pro-mondialisation dans le sens qu'on lui donne aujourd'hui (ONU-Gouvernement Mondial).

Il est pour le maintient des échanges commerciaux (trade) internationaux (global trading). Ce dont les environnementaleux combattent pour retourner à une planète de tribus auto-suffisantes (ce qui n'a en réalité jamais existé).

La globalisation dont il parle a toujours existé. L'homme a toujours fait des échanges commerciaux de tribu à tribu et de nation à nation. Ce fut la route des indes, de la Chine, et du Nouveau Monde. Ce n'est vraiment rien de nouveau les échanges commerciaux libres dans un monde de nations souveraines.

La mondialisation (NWO) qui nous est proposée aujourd'hui est c'elle d'un État mondial. C'est à dire un État totalitaire communiste. Ce n'est plus des échanges commerciaux libres entre nations libres et souveraines, mais une industrialisation et économie hyper-centralisée comme il en existait en Union Soviétique.

Bernard a dit…

Anonyme est un 'Garde Rouge' réchauffiste!

Il ne faut pas oublier que l'expression 'réchauffement climatique' a été remplacée par 'changements climatiques' quand le magistere climatique a constaté que la période de réchauffement était terminée.

Stephane.G a dit…

y'as une raison pourquoi les fonts sont en gras comme ca?

voulez vous faire remarquer?....vous aviez peur qu'on vous lirais pas??

Gébé Tremblay a dit…

@Stephane G.

C'est parce qu'il y a beaucoup d'aveugles et de sourds au Québec. Conséquences d'une lecture régulière des journeaux de Gesca (La Presse) et Le Devoir.

Sylvain a dit…

Après la croisade contre l'Islam, voici appelée par M. Brassard la croisade contre le bolchevisme...À vous en croire, tout se qui se situe à votre gauche est fondamentalement un liberticide ou un assassin en puissance, on croirait presque entendre J. Edgar Hoover ou le sénateur McCarthy...Faudrait peut-être pas sombrer dans la paranoia,il me semble que quand j'ai étudié la politique à l'université on a daigné nous faire découvrir quelques nuances: il y existe bel et bien des différences entre les sociaux-démocrates, les staliniens, les maoistes, les verts et j'en passe. Certains sont favorables à une économie mixte, d'autres s'y opposent farouchement...Bref si la gauche (cette tarre pour l'humanité) existe, c'est qu'elle se voulait à une certaine époque, une réponse aux excès de la révolution industrielle et du capitalisme sauvage , et malheureusement, si elle venait à disparaître complètement comme vous le souhaitez si fortement, je suis loin d'être convaincu que nos charmants entrepreneurs privés, ne prendraient pas tous les moyens à leur disposition pour nous ramener à cette ère bénie du capitalisme. Lisez Dickens ou encore Renan pour vous rappeler que le capital, c'est parfois pas mal violent et que ça a aussi causé son lot de morts et d'infirmes à vie...Je crois donc que le juste milieu est souhaitable et même possible contrairement à vous...

Anonyme a dit…

@Stephane G.
Avant de commencer à passer des remarques désobligeantes, vous devriez apprendre à bien écrire votre français.
De plus, personne ne vous force à lire ce blog et je ne suis pas inquiète pour sa popularité.
Timinou

simon a dit…

M.Brassard,partout dans les écoles,le réchaufement climatique est enseigné.
les années futures sont troublantes.

Anonyme a dit…

M.Brassard,
J'ai beaucoup d'affinité avec votre pensée, mais si je peux me permettre, votre introduction est tellement démagogue qu'elle invite à passer à autre chose...
Vous êtes trop fort pour vous abaisser à ce discours préambulatoire.

Anonyme a dit…

Anonyme du 23 dec 2009 23:38 ,
Où vois-tu de la démagogie dans l'intro de M. Brassard ? N'est-ce plutôt la pure réalité d'un triste débat qui a tourné au vinaigre où on a pu y voir toutes sortes "d'entourlipettes crochues " et qu'il faudrait en parler avec des gants blancs à ces enfoirés qui mènent le monde par la peur ?

M.Brassard continuez votre beau travail avec votre franc-parler bien mesuré et pesé . Je ne vois pas d'abaissement dans votre dicours préambulatoire .Au contaire cela donne de l'intérêt à poursuivre la lecture .
Passez de Joyeuses Fêtes et je vous souhaite : Bonne Santé en 2010 !
Au plaisir de vous lire et MERCI !

Ansol

stef begin a dit…

j'ai tellement hâte d'avori des palmiers au Québec :d
oupss non c'est vrai, j'oubliais, le réchauffement c'est une arnaque

stef begin a dit…

voilà un arcticle qui aurait dû fair ele tour du monde mais les médias sont trop lâche

http://www.lepost.fr/article/2009/12/19/1848429_un-redacteur-du-giec-admet-avoir-triche-sur-les-mensonges-du-rechauffement-climatique.html

Pierre a dit…

Dans le rapport du GIEC (résumé pour les nuls), ici :
http://go2.wordpress.com/?id=725X1342&site=minarchiste.wordpress.com&url=http%3A%2F%2Fwww.greenfacts.org%2Ffr%2Fchangement-climatique-re4%2Findex.htm%23il1

Il est écrit :
Quelles sont les causes du changement climatique?

Les émissions de gaz à effet de serre résultent principalement de l’utilisation de combustibles fossiles.
Le climat de la planète dépend de nombreux facteurs, principalement de la quantité d’énergie provenant du soleil, mais aussi de facteurs tels que la teneur en gaz à effet de serre et en aérosols de l’atmosphère ou les propriétés de la surface de la Terre, qui conditionnent la quantité d’énergie solaire qui sera absorbée ou réfléchie dans l’espace.

……principalement de la quantité provenant du soleil, …

Dans tout le rapport, c’est le seul endroit que l’on nous parle du soleil, pourtant la cause principale. Les chercheurs ont démontré une corrélation frappante entre la durée des cycles solaires et les variations de température depuis plus d’un siècle, mais aucunement démontré au rapport. Beaucoup de scientifiques ayant contribués à l’étude, ont dénoncé avec vigueur le non respect de leur analyse dans le texte final. Voir le contre expertise du NIPCC :
http://www.pensee-unique.fr/index.html

Les récents carottages des glaces polaires ont montré que les variations de concentration de CO2 ont suivi (et non pas précédé) les variations de température, ce qui signifie que l’augmentation du CO2 de l’atmosphère est une conséquence mais non pas une cause du réchauffement ! L’opportuniste Al Gore a mentit sur ce point.

Le rapport du GIEC n’est pas scientifique mais politique. Il permet à nos politiciens de nous convaincre que le C02 est la grande responsable et de nous imposer une taxe du carbone.

Nous passerons encore une fois, à coté des vrais problèmes.

Bravo Monsieur Brassard, il faut que les gens s'informent plus et fasse la différence entre pollution atmosphérique et CO2. Malheureusement la plupart cesse de se questionner, pire, ils cessent de penser et suivent le mouvement comme un dogme religieux.

décembre a dit…

OU peut-on trouver «la lettre des scientifiques que les médias n'ont pas daigné publier» ?

Pierre a dit…

Petite histoire du Réchauffisme (mot emprunté à Jacques Brassard)

L'hypothèse de l'origine humaine du réchauffement global existe depuis les années 1880. Il s'agissait d'une hypothèse scientifique obscure que la combustion de combustibles fossiles augmentera de CO 2 dans l'air pour augmenter l'effet de serre et donc provoquer le réchauffement climatique.

Puis, en 1979, Mme Margaret Thatcher devient Premier ministre du Royaume-Uni, et elle a élevé l'hypothèse à l'état d'un enjeu majeur de politique internationale. Sir Crispin Tickell, son Ambassadeur britannique auprès de l'ONU, sachant qu’elle possédait un baccalauréat en Science et Chimie, il lui a suggéré qu’elle devrait faire campagne sur le réchauffement climatique, à chaque réunion au sommet.

Elle l’a fait, et la tactique de travail a bien fonctionné. Mme Thatcher a rapidement gagné le respect international souhaitée et le Royaume-Uni est devenu le promoteur principal de la question du réchauffement planétaire.

Elle a mit (gouvernement) beaucoup de livres sterling sur la table de certains scientifiques en leur demandant de faire des recherches et d’émettre des rapports prouvant la cause à effet du réchauffement par le CO2.

Vous connaissez la suite, tous les politiciens de la planète ont vues là une opportunité pour se faire réélire en mettant les écolos et les électeurs de leurs cotés.

Pour ceux qui veulent se renseigner un peu, voici un excellent documentaire de la BBC : vidéo 1/6
http://www.dailymotion.com/video/x2bymx_larnaque-du-rechauffement-climatiqu_news

Ou sur la science du climat :
http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil.htm
http://climat-sceptique.over-blog.com/

Jean de Québec a dit…

Bonjours Mr. Brassard, je trouve que vous faite un excellent journaliste et cela manque cruellement dans nos médias Québécois.Ne serait-ce pas le plus grand danger qui nous guettes, nous les Québécois le manque d informations critiques.Je pense que c est le plus grand péril que nous ayons a affronter en ce moment, le manque de masse média alternatif et crédible.On le voit, nous n avons aucunes informations de la part de nos médias traditionnels sur ce qui se trame dans le monde et qui peut avoir des conséquences graves sur nos vies (fausse pandémie exposant notre santé a des vaccins non testés, élite financiere sans morale, utilisant tout les moyens pour arriver a ses fins, sacrifiant les intérets de la communauté sur l autel d un pouvoir sans limite ).Il y a un controle occulte qui s exerce actuellement sur notre population par l entremise de nos médias traditionnels.Il faudrait voir a l émergence de nouveaux médias altenatifs (journals, radio, télévision) et il me semble que le temps presse.Continuez votre bon travail, ca fait du bien d entendre quelqu un dire la vérité.

Anonyme a dit…

On discute de M. Brassard sur le blogue de Jean-François Lisée (Mauvaise foi: mode d'emploi, 22 déc.). J'ai envoyé ceci:

"Montréalais: j’ai lu la dernière chronique de M. Brassard (22 décembre, sur son blogue) et je n’y ai vu aucune erreur et aucune désinformation.

Sur les questions de style, évidemment, il y a toujours place pour la discussion. Vous avez raison qu’un style confrontationnel peut avoir des effets pervers non désirés. Je trouve néanmoins le style de M. Brassard préférable à la langue de bois habituelle et à la pensée unique habituelle, pensée unique dont on a eu une démonstration flagrante dans les journaux depuis 1 mois.

En effet, combien d’articles ou de lettres à l’éditeur avez-vous vus, dans nos journaux francophones québécois, qui soient critiques de la réflexion-réflexe habituelle sur l’environnement et le C02, et qui présentent des faits importants qui puissent être une entrave à la pensée granola? Aucun que j’aie vu en tout cas. Seuls les commentaires des blogues ont pu légèrement rectifier le tir. Rectification bien minime quand on devine qu’un blogue est sans doute lu par 300 personnes alors qu’un article dans le journal est sans doute lu par 30 000 personnes.

Face à l’avalanche de pensées insipides et dépourvues de tout esprit critique sur le sujet (du véritable valium pour le cerveau) qui pénètre les pores des médias traditionnels, il est difficile de ne jamais réagir de manière confrontationnelle."

Dr Michael Laughrea M.Phil, Ph.D.

Anonyme a dit…

'Rechaufiste Vs Nombrilistes'

Bopnjour aux nombrilistes négationnistes:
Alors vous préférez les fables à la science:

* National Academy of Sciences (NAS)
* National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA)
* NASA’s Goddard Institute of Space Studies (GISS)
* Environmental Protection Agency (EPA)
* The Royal Society of the UK (RS)
* Canadian Meteorological and Oceanographic Society (CMOS)
* Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC)

Vos arguments 'debunked' ici:

http://rationalwiki.com/wiki/Global_warming#It_has_been_hotter_in_the_past_so_it_is_just_cyclical

Anonyme a dit…

Le lien :

<a href="http://rationalwiki.com/wiki/Global_warming#It_has_been_hotter_in_the_past_so_it_is_just_cyclical>ici</a>

Christian Rioux a dit…

Dans un de mes billets de mon Blog: "Qui est derrière le mouvement écolo", j'y mentione au moins 4 groupes qui ont avantages à propager le discours catastrophiste.
En résumé, il y a des anti-capitalisme (socialistes) qui se servent du mouvement pour détruire le capitalisme. Il y a des profiteurs, qui ont investit dans des compagnies "vertes" et donc profitent monétairement du mouvement, comme Al Gore. Il y a les humanists, qui veulent profiter de ces "taxes" aux pays riches pour redistribuer la richesses vers les pays pauvres, alors les dictateurs africains attendent les millions. Et finalement, il y a les scientifiques corrompus qui profitent des fonds de recherches, alors ils ont avantage a modifier leurs conclusion pour concorder avec le réchauffement, comme c'est arrivé dans le Climategate.

Christian Rioux a dit…

@Anonyme

Les fables sont du coté de la religion écolo. La VRAIE science se remet en question et revérifie constamment ses conclusions. La VRAIE science n'accepte pas une conclusion de façon absolue. Même la théorie de la relativité de Eisntein est constamment remise en question, et la plupart du temps ça sert a la valider, mais récemment, ils y auraient peut-être trouvé des failles.

Si les écolos étaient tellement sûr de leur théorie, ils accepteraient qu'elle soit mise à l'épreuve.

Anonyme a dit…

@Christian Rioux Bien sur les organisme scientifiques que j'ai cité ne sont pas des organismes scientfiques crédible. Il ne pratiquent pas la méthode scientifique et ainsi ne remettent jamais leur dogmes en question ! ah ah ah

Alors continuez a prêcher le nombrilisme et le laisser faire.
Rien à cirer avec de tels obscurantistes !

Anonyme a dit…

@M. Laughrea

Que pense la faculté des sciences de McGill de vous voir répandre cette désinformation ?
Vous croyez qu'ils approuvent ?

http://www.mcgill.ca/meteo/

Anonyme a dit…

@anonyme

ce qui me facine, c'est toujour le manque de données dans les affirmations d'écolofascites communistes gauchiste, tlm ce pose la même question, où sont les données d'east anglia et du CRU pour être contrevérifié ?? à oui c'est vrai DISPARUE. depuis 2007 les glaciers de l'article on reprit 1 million km/2 de la superficie, pourquoi vous ne le dite pas ??? c'est pour tant sur un site sérieux de la NASA en colaboration avecles japonnais, voilà le lien

http://www.ijis.iarc.uaf.edu/en/home/seaice_extent.htm

et wooow en plus il explique leur méthodologieS et partage leurs données , wooow, ÇA C'EST SCIENTIFIQUE.

Anonyme a dit…

La hierarchie des négationnistes

1- Il y a ceux qui non seulement nient le changement climatique et que les températures grimpe, il prétende que c'est le contraire qui se produit.

2- Il y a ceux qui nient simplement et pronent le laisser faire. Une des positions les plus communes des nombrilistes négationnistes.

3- Il y a ceux qui consent que la temp. moyenne globale augmente, mais prétedent que les pres de 7 milliards d'humains sur la planete qui ajoutent 28 milliards de tonnes de CO2 à l'athmosphere à chaque année n'y sont pour absolument rien. niet !

L'augmentation de 30 % de la concentration et l'acidification des océans d'autant depuis le début de l'êre industrielle ? J'sé pas ... ce doit être faux.

4- Il y a ceux, qui prétendent que les changement climatiques seront une bonne chose, soit pour la planette, ou pour nous. Il y a même un scientifique de McGill qui s'évertue à repandre ces fables partout sur la blogosphère. (!!!)

5- Il y a ceux qui disent que puisque les pays émergent n'ont pas les même contrainte, il ne faut rien faire.

6- Il y a ceux qui disent que c'est tout simplement trop tard pour faire quoi que ce soit, il vaut mieux ne rien faire et attendre assis les bras croisés.

Et pour la très grande majorité des oposants, une raison, touchez pas a mes cennes !!! De toute manière je serai mort quand le pire des effets se produiront et je m'en fout. Mais laissez moi consommer et ne touchez pas a mes cennes.

Déprimant ...

stefbegin a dit…

au pire anonyme, y'a mars quiveulent un jour peupler, vous êtes invité à y aller

Anonyme a dit…

Tiens vous êtes du type 2 je présume. Ceux qui préfèrent nier de peur que leur gros nombril souffre.

Anonyme a dit…

@Jacques Brassard Incroyable la démagogie et l'obscurantisme que vous propagez.

S.V.P. ne prétendez pas parler de science lorsque vous parlez du CO2 comme si on voulait imposer comme un polluant ... vous êtes complètement ridicule.

Cessez cette hypocrisie et dites simplement:

Je fais de l'obscurantisme et je propage la désinformation, et préfère ne pas regarder les faits dérangeants, p.c.q. je crois que cela va affecter mon gros nombril ...

Incroyable de vous voir comme ce vire capot enragé de x-droite que vous êtes devenus.
Est-ce la colère de vous être fait 'tasser' de vos fonctions ? Vous devez avoir pourtant un bonne pension de retraite payée par nos impèts ?

stef begin a dit…

je ne crois pas que 26 gigatonnes de CO2 anthropique soit la cause des changements climatiques comparé à 36000 gigatonnes qui sort des océans, le reste, je récupère et je fais quand même attention, moi J'appel plutôt ça de la logique mathématique, mais quand on parle de logique les écolofascites on les perds c'est pas long, et pour les données scientifiques du CRU qui on dsparue pour être contre-vérifié, vous en pensé quoi Mr. anonyme qui n'est pas capable de ce nommé ?

Anonyme a dit…

@stef Vous avez raison de dire que la nature génère plus de CO2 que les humains, MAIS ce qu'il faut comprendre est que ces émission sont compensée pour les 'puit de carbones' naturels ce qui contrebalance le niveau. Mais ici, c'est des carburants fossiles que nous brulons, mais les puits eux n'augemntent pas, ce qui a pour effet de faire augmenter les concentration de CO2. Ceci a d'ailleyrs été mesuré et n'est pas contesté sauf par les négationiste en blocs.

La concentration de CO2 est ainsi passé de 280 à 385 ppm depuis le début de l'ère industielle, c'est à dire a un rythme incroyablement élevé.

Ausi la température n'a varié que de + / - 1/2 degré depuis ces derniers 10 000 ans, et l'éclosion des civilisation permise par l'avènement de l'agriculture, favorisée par ce climat remarquement stable relativement à l'histoire de la planète.

Maintenant le scénario les plus optimistes prévoient un accroissement de 0.5 C et les plus pessimistes a plus de 5.

Admettons que les changement sdoient de 2-3 degrés celcius ... alors c'est ENORME !

Il y a aussi les effet de rétroaction, (feedback). Ex la temp qui augmente laisse s'échaper le métane des poles qui fait augemnter encore la temp. L'augmentation de la temp. des océans diminue sa capacité a absorber le CO2.

Aussi dpuis le début de l'ère industrielle, l'acidité des océans a augementé de 30 % (encore là à une vitesse fulgurante) avec des effets encore mal connus sur la base de toute la vie des océans le plancton et phytoplancton. Les effets sur les récifs coraliens sont d'ailleurs bien documentés.

Bref il y a tellement d'inconnues et les changement se produisent à une telle vitesse que la moindre des chose serait d'appliquer le principe de précaution et d'examiner sérieusement la chose, en laissant de coté ses petits intérèts personels. Je sais que cela est impossible pour plusieurs ...

stef begin a dit…

le problème c'est que les petits intérêts personel sont du côté des réchaufistes avec la taxe carbonne qui va être la plus grosse fraude du siècles, suivez l'argent vous allez trouver les réponses pourquoi les réchaufistes on fait disparaitres les données du CRU.

le problème des réchauffistes ils pensent que le CO2 fait varier le climat alors que c'est le soleil qui fait varier le CO2 qui en pasant n'est pas un polluant.

Anonyme a dit…

@stef Voilà, après le négationisme, on passe à une autre stratégie, soutenir la thèse du complôt. Classique.

Alors il est préférable de rien faire p.c.q. ceci est un vaste complôt organisé par, au choix, Les gouvernements, les organisme de protection de l'environnement, l GIEC, les pétrolières, les industriels, etc etc etc

Ouais, brillant ... et sans commentaires ...

Il y aura bien sur plein de requins pour tenter de tirer profit de l'affaire, c'est quasiment une loi naturelle. Mais de là a utiliser cet argument pour nier les changements climatiques et leur danger potentiel, et refuser même de regarder les faits compilés par les scientifiques.

Tot cela m'apparait comme une quête de tous les prétexte possible pour tenter de conforter une position rigide dictée par une idéologie plutôt que par les faits. Un cas classique de réflexion inversée, on cherche des éléments pour conforter une conclusion pré établie plutôt que de mener la démarche inverse.

stef begin a dit…

c est pas un complot c est dit par le CRU eux mêmes que les données ont disparue, pas moi qui l'a inventé quand même, voilà vous êtes rendu un négationiste , pathétique vos résonement, vous n'avez juste pas encore répondu ce que vous pensiez des données disparue ????? trop dur à répondre ou trop compremettant? alors je vous laisse car y a rien à faire avec des gens comme vous, on aurait les meilleurss preuves au monde et vous seriez un NÉGATIONISME.

souper de nouelle qui m'attend à 2 heures de chez nous alors bonne utopie de votre réchauffement qui est une fraude des plus dégradante scientifiquement parlant

Fernand se déchaine a dit…

L'anonyme pollueur du blogue accroc aux fausses théories diffusées par son gourou Al Gore dans un film choc truffé de faits infondés scientifiquement (selon le jugement de la cour britannique) s'obstine à nier l'évidence. Moins de 1% de l'atmosphère terrestre ne peut changer quoique ce soit.

Voici une groupe de scientifiques qui se sont intéressé au CO2 par toutes sortes d'expérience. Ils avaient plusieurs messages aux délégués de Copenhague, Ont-ils été écoutés ??? Voici leur site

http://www.co2science.org/

Pour que qui touche les faussetés sur l'arctique, même un dirigeant de Greenpeace (un greenwarrior) a avoué en pleine entrevue télévisée avoir exagéré les choses et diffusé de fausses informations.
http://www.planetenonviolence.org/Rechauffement-Climatique-Le-Directeur-De-Greenpeace-Admet-Qu-ils-Ont-Diffuse-Des-Informations-Bidon_a1995.html

Nous ne sommes pas des négationnistes mais des gens qui disent que le réchauffement est cyclique et que l'influence humaine est négligeable. Le GIEC a trafiqué ses données pour nous dire qu'il y avait surchauffe, ce qui est totalement faux. À moins que vous croyez qu'il fait chaud en décembre 2009 alors que la température a baissé à -30 celcius. Comment exliquez-nous ça, Monsieur anonyme-pollueur ?

Les 141 scientifiques qui ont signé la lettre à Ban Ki Moon défient le GIEC de prouver ses assertions avant de demander aux gouvernements des sommes astronomiques pour leur cause entachée par des révélations du Climategate et de Ben Santer questionné par Lord Monckton qui a avoué avoir biffé des paragraphes du rapport du GIEC.
http://www.lepost.fr/article/2009/12/24/1856496_l-homme-n-est-pas-responsable-du-changement-climatique-un-redacteur-du-giec-admet-avoir-triche.html

Oui faut avoir le cerveau pas mal lavé pour venir nous dire n'importe quoi de la religion kyotiste même que Steven Guilbault est devenu le cardinal de Copenhague.

Parlez-moi donc de Maurice Strong, de ses liens avec les magnats du pétrole et des bourses du carbone et de son activisme vert avant Kyoto jusqu'à Copenhague et quels intérêts sont en arrière de lui!!!

Enfin parlez-nous donc de la décroissance de la population et de l'économie que prêche vos gourous verts financés par le cercle de Bilderberg...

http://www.centpapiers.com/maurice-al-le-chicago-climate-exchange/5378/

http://www.un.org/News/Press/docs/2006/dev2594.doc.htm

http://www.realwomenca.com/archives/newsletter/2004_nov_dec/article_4.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg_Group

Anonyme a dit…

@steph Le 'climategate' ?

On a trouvé quelque 'irrégularités' chez quelques individus et voilà que l'on présente ceci comme une preuve irréfutable que toute la science de la climatologie est une supercherie !!! Ah ah ah !


C'est un peu comme si on mettait en cause la théorie de l'évolution p.c.q. un scientifique aurait triché en traficotant un fossile ...

Et voilà que tous les négationistes nombrilistes se ruent sur cet os, et le grugent pendant des semaines ...

Ils ont trouvé la preuve irréfutable que la terre est plate et que le soleil tourne autour !

Ce serait presque comique si ce n'était pas quasiment tragique ...

@Fernand Vous faites du 'cherry picking' pour trouver quelques individus 'divergent' et passez outre le fait du consenus de tout ce qui est reconnu comme organisme scientifique sérieux du monde. Voir quelques un de ces organisme dans mon msg de 10:32.

Je vois ...

Fernand se déchaine a dit…

"Le réchauffement de la planète, nous le savons, est largement dû à des activités humaines (l'émission de gaz carbonique).

C'est faux, archi faux. Le CO2 n'est présent dans l'atmosphèere que de 387 pmm soit 0,0387 % de l'atmosphère. De cette minuscule portion combien peut être attribué à l'homme et peut-elle se globaliser?


La seule réponse logique est la présence des Ilots de chaleur urbains (ICU) car dans une concentration d'humains la température se réchauffe mais tellement peu qu'à 10 km de la concentration urbaine, il n'y a plus d'impact. Des milliers d'études sur le sujet ont été faites partout dans le monde et on végétalise les villes pour combattre ce phénomène.

http://www.atmosphere.mpg.de/enid/2__Climat_urbain/-_Ilots_de_chaleur_2uk.html

http://climat-sceptique.over-blog.com/112-index.html

http://climat-sceptique.over-blog.com/2-categorie-505065.html

Dans son dernier rapport 2007, le GIEC assure que « les effets des ICU sont réels, mais locaux, et ont une influence négligeable sur les valeurs [de hausse] (moins de 0,006°C par décennie sur les terres et zéro sur les océans ». Le chiffrage est remarquablement précis : six millièmes de degré par décennie, six centièmes par siècle. Alors que les marges d’erreurs des bases mondiales de référence sont de l’ordre du dixième de degré, même aujourd’hui, et atteignent facilement +/-0,2°C au début du siècle, lorsque le monde était bien moins peuplé et urbanisé. Le simple fait que le GIEC évalue une influence de l'ordre de 0,06°C sur un siècle, alors même que les très étudiés forçages anthropiques varient encore du simple au quadruple, est assurément une prouesse donnant à réfléchir.

Monsieur l'anonyme faudrait vous brancher et ne pas tabler sur tous les tableaux. Le GIEC ne reconnait pas l'influence de l'homme vivant en concentration urbaine comment peut-il du même souffle lui attribuer tous les malheurs ???

Jean de Québec a dit…

Salut anonyme, il ne s agit pas de nier qu il y ait des changements environnemental, il s agit de la recherche de la vérité et c est tout.Le climatgate est la preuve qu il y a MANIPULATIONS et COMPLOTS des données a des fins lucrative$$$.Ils utilisent les vrais écolos naifs de maniere a instaurer une bourse du carbone qui ne servira que les intérets de quelques financiers rapaces qui ont flairés la bonne affaire.Faire attention a la planete et respecter l environnement est une priorité pour tous, moi le premier mais, me faire manipuler! je n en peut plus.Le sommet de Copenhague est un échec et ce n est pas pour rien, la vérité est apparue au yeux des participants qui y étaient rassemblés grace au conférences de groupes de pressions tel Solidarité et Progres qui y ont fait un travail d éveil sur les vrais objectifs CACHÉS de ce sommet.La seule chose que les peuples veulent, c est la VÉRITÉ, toi, anonyme est tu pour la VÉRITÉ! ou encore aurais tu un objectif ou un intéret coupable caché pour remettre en cause la bonne foi des gens qui en ont ras le bol du politiquement correct! enfin je vous donne le lien de S & P, si ca peut vous aider a y voir clair.A+
http://solidariteetprogres.org/sp_acceuil.php

Anonyme a dit…

@fernand Je l'ai écris plus haut.
La concentration de CO2 est passée de 280 à 385 ppm depuis le début de l'ère industrielle. Vois histoire de ICU n'ont absolument aucun rapport ici s'il est question du réchauffement de la température moyenne due à l'erffet de serre.

Une chose qu'on oublie de mentionner est que parallèlement a l'accroissement de l'émission de GES, les humains ont aussi énormément diminuées les puits de carbone naturels, par la déforestation massive de certaines région (par exemple) due en grande partie à l'accroissement démographique fulgurant que l'on connait et qui durera probablement jusqu'au milieu du siècle pour porter le nombre de sapiens pas trop sapiens a 9 miliards sur la planète.

A titre de comparaison il y avait un peu plus de 1.5 millards d'humain quand mon grand père est né en 1901, 3 milliards, à ma naissance en 1960 et près de 7 milliards aujourd'hui et probablement 9 en 2050.

Et à la naissance de celui que l'on célèbre aujourd'hui en occident ?
Entre 140 et 400 ... millions ...
Ref: Population_Mondiale dans wikipédia.

Anonyme a dit…

Que pensez vous de l'effet des humains sur ce qui contrebalance les émissions naturelles du CO2, ce qu'on apelle les 'puits de carbone' ? Et du fait que plus les océans se réchauffent, moins ils absorbent de CO2 ?

Voyez vous le feedback positif ici ?

Même chose que pour l'échappement du méthane du permafrost qui fond. Feedback positif ...

et des forêts que nous continuons a abattre à une vitesse sans cesse croissante ...

voir: Puits de Carbone dans votre réf. préférée.

Anonyme a dit…

@jean de quebec Bonjour. Oui il faut se méfier bien sur, et comme je le disais plus haut, tout ce qui a du fric va tenter de tirer parti de l'affaire.
Mais il n'y a pas que cet aspect.

Une taxe sur le carbone pourait (devrait !) être utilisée pour favoriser l'émergence d'une industrie verte et ainsi créer de milliers d'emplois de qualité. On pourrait aussi favoriser le dévelopement de ces industries en dehors des grand centre, comme par exeple dans la belle région de Mr. Brassard dont je suis originaire, pour créer la conaissance et les techniques dont nous aurons besoins dans le futur pour palier au problème de la demande énergétique sans cesse croissante et éviter d'ajouter à la polution et au GES en le faisant.

Bref il ne faut pas voir qu'un aspect des choses et surtout il faut exiger de nos dirigeants que cet eventuelle manne soit utilisé à bon escient.

Et je vous ferai remarquer que ces arguments de complot pour l'extorsion du bon peuple proviennent pour l'essentiel de la droite économique nombriliste et de certains intérêts privés.

Cela sert d'argument à bien des négationnistes primaires aussi.

Anonyme a dit…

@Jacques Brassard N'aimeriez vous pas que les gens du Lac puissent profiter de l'émergence d'une nouvelle industrie qui est synonyme d'avenir. Qu'on y forme des techniciens des ingénieurs ? Qu'on y crée des piles solaire ou des éoliennes, des contrôles électronique, des équipements pour le géothermique ? Des instituts de recherche ...

Qu'on fasse place a d'autre chose que les dinosaures de multi nationales forestière qui ont crée le mal développement dans la région trop dépendante de marchés extérieurs sur lesquels nous n'avons aucun contrôle.

Nous somme bien placé au Qc pour profiter de cette effort et avec un peu d'intelligence et d'audace, nous pourrions en tirer un grand parti.

Pourquoi ne pas considérer aussi cet aspect pour les jeunes de votre région ?

Gébé Tremblay a dit…

Pour Anonyme, ceux qui ne croient pas aux OVNIs sont des "négationistes", ceux qui ne croient pas au Père Noël sont des "négationistes", ceux qui ne croient pas à ses inepties iterminables sont aussi des "négationistes".

Longue vie aux négationistes ! :-)

Gébé Tremblay a dit…

"N'aimeriez vous pas que les gens du Lac puissent profiter de l'émergence d'une nouvelle industrie..."(Anonyme)

Et que faites vous du monstre qui vit dans le Lac ? Lui aussi a droit à sa vie paisible. Vous n'aimez pas les animaux ? Je vais vous dénonçer à la WWF (C'est pas la World Wrestling Federation).

Anonyme a dit…

@gébé Tremblay

Je vois que vous préférez le cynisme et le laisse faire / laisser aller.
Vive le statu-quo et la stagnation ...
Et au fait, c'est quoi le taux de chomage au Lac ces joursd-ci ?
Combien doievent se contenter du 10 / 42 (ou whatever) et de travail saisoniers ?
Les usines à papier, les scieries ... cela va à planche ?

Vive le statu quo et l'immobilisne !

Fernand se déchaine a dit…

Nier que le seul apport de l'homme est son environnement immédiat les ICU est nier l'évidence cher anomyme pollueur du blogue.

Connaissez vous le Dr Nir Shaviv de l'Université de jérusalem et le Dr Jan Veizer de l'Université d'Ottawa. Les deux viennent à la conclusion que le CO2 ne mène pas le climat. Au contraire de vous, je n'ai pas peur de citer mes sources.

http://climat-sceptique.over-blog.com/article-4817672.html

http://www.gac.ca/publications/geoscience/GACV32No1Veizer.pdf

Vous devriez essayer de nous convaincre au lieu d'essayer de nous ridiculiser. C'est une vieille méthode des faibles à court d'argument. Si on suivait votre raisonnement on ne mangerait pas de pommes de terre car Parmentier a fait face même genre de détracteur que vous. On aurait jamais eu d'automobile et encore moins d'ordinateurs. La science est faite de remises en question continuelles. C'est le défaut du GIEC, un organisme gouvernemental dont le seul but est de conseiller les politiciens qui décident et qui dans une science très jeune, nous arrive avec des faits accomplis qui ne se corroborent pas dans le constat quotidien soit le réel car c'est basé sur des simulations d'ordinateurs n'entrant pas toutes les données connues qui peuvent influencer le climat.

Ainsi le fameux bâton de jàhockey est au centre du discours de Gore dans son film, du discours du GIEC et il s'avère par les informations provenant de la fuite du Climategate que les données ont été faussées pour en arriver à ce bâton de hockey. Au lieu d'avouer son erreur, le GIEC en remets et Gore aussi. Sur quelles bases peuvent-ils affirmer le contraire des observations de Steve McIntyre et de Ian Clark, deux chercheurs canadiens et de Vincent Courtillot, un géophysicien français. ces scientifiques ont été noircis mais jamais personne n'ont pu démolir leurs études. Au contraire, ils ont demandé de confronter les études mais le CRU a détruit ses données. Aucune confronattion possible. Alors faut croire ceux qui sont p^rêts à mettre leurs étude à la critique de leurs pairs et ce n'est pas le GIEC.

Lors du sommet de Copenhague, un relecteur du GIEC afrfrontant Lord Monckton en tribune télévisée a avoué avoir effacé des conclusions contraires aux visées du GIEC. Lord Moncton l’accuse ainsi: « Santer a réécrit les conclusions des scientifiques après qu’ils aient envoyés leur version finale, dans laquelle il était écrit à cinq reprises qu’il n’existe aucun impact identifiable de l’activité humaine sur les températures globales. J’ai vu cette copie. Mais Santer a révisé cette version et y a substitué sa propre conclusion, qui est resté celle du GIEC depuis lors. »

C’est alors que Santer a reconnu les faits : « Lord Monckton parle de suppressions dans ce chapitre, et il y en a bien eu ; nous avons abandonné le résumé conclusif pour que le chapitre soit cohérent avec le reste du rapport. »


http://www.lepost.fr/article/2009/12/19/1848429_un-redacteur-du-giec-admet-avoir-triche-sur-les-mensonges-du-rechauffement-climatique.html

Wow quel aveu. Et c'est ça que l'anomyme défend bel et ongle !!!

Anonyme a dit…

@Fernand Vous ne faites encore une fois que du cherry picking et sortez des faits anecdotiques et quelques individus ... alors qu'il existe consensus quasi universel chez la communauté scientifique mondiale que l'homme contribue au phénomène.

Encore une fois, votre attitude de nier en bloque, est significative/ Vous préférez vous accrocher à n'importe quoi pour justifier le statu quo et l'inaction, plutôt de vous mettre l'épaule à la roue et trouver comment vous pourriez faire partie de la solution plutôt que du problème.

Est-ce la paresse ou le confort et l'indifférence ?

Et joyeux Noël quand même ...

Caméléon

Anonyme a dit…

Est-ce que vous trouvez que c'est une mauvaise idée que de tenter de minimiser par tous les moyen possible notre consommation de carburants fossile en développant une industrie pour fournir de l'énergie 'verte' tout en créant des emplois durables ?

Un exemple, au Lac, vous seriez peut -être en bonne position pour établir des usines de fabriquation de panneaux solaires ou photovoltaïques ... Vous avez une grosse shop d'aluminium à la porte et de l'électricité pas chère et plein de main d'oeuvre qui ne demanderait pas mieux qu'un bon salaire à l'année. Salaire qu'ils utiliserait pour se construire une maisone ou acheter des fleurs au pépiniériste local etc etc etc ...

Ce n'est qu'un exemple, peut-être pas réaliste ...

N'avez vous pas des département d'électronique à Jonquière et Chicoutimi (j'utilise les 'vieux noms') ?

Jean de Québec a dit…

Salut Anonyme, les cellules photovoltaiques c est bien beau mais c est fait avec du silicium qu on trouve en remuant des tonnes de terres (Mines), et qu il faut épurer a l aide de divers procédés tous polluants et tres énergivore et puis ils faut faire l assemblage sur de l aluminium qu il faut traiter encore au préalable a l aide de procédés encore polluants et énergivore.Les éoliennes c est pareils et en plus ca détruit le paysage.Tu vois tous ces discours d écolos naifs c est de la poudre au yeux pour nous faire cracher encores taxes sur taxes.La vérité c est que a chaque fois qu un procédé écologique viable est apparue l industrie pétroliere s est dépeché a s en emparer pour pouvoir le sortir en son temps et pour ne pas se nuire elle meme.Arrete d écouter TVA et Radio Canada, ils sont apres te laver le cerveau comme a nous tous, nos journeaux ne valent pas de la merde non plus.En plus tu répete tous ce que tu entends comme un perroquet devenant ainsi une extension de ces outils de propagande.Tu vois ca prend de l opposition comme en démocratie, c est la que par consensus ont fait avancé la société dans le bien de la communauté.

Fernand se déchaine a dit…

Tiens tiens l'anomnyme POLLUEUR est en train de nous dire que l'accroissement de la population est pour quelque chose dans le climat.
Alors comment expliquer que les autres planètes se réchauffent elles aussi. Il n'y est pas supposé d'y avoir des êtres humains sur Mars, Pluton, ou les autres.

Mais notre ami le pollueur des blogues qui n'est pas capable de s'identifier et d'argumenter nous expliquera pourquoi on a planté trois milliards d'arbres suite à une campagne de promotion de l'ONU et des groupes environnementalistes pour en planter seulement un milliard. Même on espère se rendre à 7 milliards d,arbres. On crée de la végétation justement pour capter le CO2.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=18811&Cr=climat&Cr1=arbres

Monsieur l'anomyme commencez donc à argumenter plus sérieusement...

zarmagh a dit…

Ne tapez pas trop fort sur Obama, il sort à peine d'une profonde dépression...
http://www.pvr-zone.ca/barak_hussein_obama_depressif.htm

Anonyme a dit…

@Fernand De retour, gavé de dinde et de chaleur humaine familiale ...

Non mais cher Fernand, allez vous nier que l'accroissement exponentiel de la pop. n'a rien a y faire ?

Iriez vous jusqu'à affirmer que le fait que la population de la planète s'est accrue par un facteur de 6 depuis le début du XXe siècle n'a aucune incidence sur notre evironnement ?

Et vous semblez pétri de certitude ... je vous propose le doute ... et l'observation.

Et encore une fois, pourquoi ne pas tenter de profiter de la vague plutôt que d'y résister ?

Etes vous du Lac ?

Anonyme a dit…

Correction: Le facteur 6 sera atteint vers le milieu du XXIe siècle ... i.e. 6 fois plus d'habitants humains en 2050 qu'en 1900
...

Anonyme a dit…

Un pur délice M. Brassard, c'eût été complètement jouissif de la part d'un ministre de l'environnement...
Julie Thibault

stef begin a dit…

l'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes, on peut remplacer le mot idiot par réchauffiste

Robert Lesage a dit…

Je ne lis pas tous les commentaires, c'est un peu redondant, mais depuis fort longtemps j'adhère aux écrits dénonçant cette fumisterie du réchauffement climatique. Beau texte monsieur Brassard.

Lorsque j'ai vu les chefs des différents pays dans leur langue respective intervenir à Copenhague je me suis bidonné comme un pensionnaire de LH. ;o)

J'avais l'impression de visionner un film de catastrophe où sur toute les chaînes de télé tous les chefs d'État annoncent à leur population la fin du monde prochaine car un astéroïde géant va frapper la terre dans les 48 heures. Vous savez le genre de film ou Armand Guindon (Armageddon) tente de nous sauver. :oDDD

Robert Lesage

Anonyme a dit…

Stef begin: bonne citation, mais n'oublions pas son auteur (Bertrand Russell), ainsi que les guillemets.

Dr Michael Laughrea, MPhil, PhD

stef begin a dit…

@Dr.Laughrea

merci de m'éduquer, j'ai volé la phrase dans un email reçu ce matin avec aucune mention de la provenence de la citation.

Fernand se déchaine a dit…

Dire que l'ONU s'est déjà trompé sur l'évolution de la population mondiale prédisant presque le double de ce qu'on a aujourd'hui. L'ONU n'est donc pas à sa première erreur de prévision à ce que vois.

La surpopulation c'est la thèse des magnats du club de Bilderger qui financent le GIEC et les activistes accrédités par le GIEC. Vous savez les 15,000 accrédités à Copenhague qui ont fait la manchette, faisaient ils du lobby ou des manifestations ou de la science ???

Ted Turner a fourni un milliard à l'ONU et David Rockefeller est issu d'une famille qui a donné l'édifice de L'ONU à New York. Eux veulent une réduction drastique de la population et le tonton anomyme embarque là dedans. Remarquez dans ce vidéo que Rockefeller parle lors d'un asssemblée de l'ONU.

http://www.youtube.com/watch?v=ClqUcScwnn8&feature=PlayList&p=B93E6D823B7A2B37&playnext=1&playnext_from=PL&index=1

Remarquez dans ce vidéo que Turner parle d'une augmentation de températurer de 8 degrés, wow il n'a pas pris ses pilules et parle de cannibalisme. Complètement capoté l'ex mari à Jane Fonda.

http://www.youtube.com/watch?v=fNXZwBCQ8-o

L'anomyme a bien appris sa leçon "repeat after Ted And David this is the issue". Alors Caméléon quand te feras-tu hara-kiri pour sauver la planète ???

On appelle ça la décroissance et certains groupes environnementeurs n'hésitent à vouloir imposer la simplicité volontaire (appauvrissement) et la décroissance économique.

Fernand se déchaine a dit…

Le caméléon a terndance comme tout bon réchauffiste à vouloir diminuer la portée du Climategate. Mais c'est central, Le GIEC vient de se faire prendre à tricher pour nous faire accroire que nous sommes coupables du réchauffement cyclique de la terre. C'est le point central de son troisième "résumé pour décideurs". C'est pas rien c'est avilir la science et la rendre au service du politique. Comment pourrons nous croire un scientifique à l'avenir sans se demander s'il n'a pas tripoté son étude pour arriver aux conclusions fixées d'avance.

L'aveu de Ben Santer d'avoir biffé des conclusions qui ne lui plaisait pas est symptomatique de l'attitude du GIEC, c'est officine onusienne qui dépend des $$$ des politiciens et des magnats comme Ted Turner qui veulent mener le monde et sont prêt àa l'holocauste.

Plusieurs scientifiques ont quitté le GIEC, je vous en nomme quelques Uns.

Dr Richard S Lindzen
http://www.pensee-unique.fr/lindzen.html
Lindzen a aussi déclaré : "Il ne s'agit pas de 2.500 spécialistes qui seraient arrivés à un consensus. Je le sais, j'y ai participé. Tout auteur écrit une ou deux pages en association avec quelqu'un d'autre. Ils voyagent dans le monde entier plusieurs fois par an, pendant plusieurs années, pour écrire leur papier. Les conclusions transmises aux politiques ont été rédigées par environ 13 scientifiques, mais, au bout du compte, le document final a été rédigé par les représentants des gouvernements, des organisations environnementales et des groupements industriels, chacun d'entre eux recherchant son propre intérêt."
Docteur Christ Landsea
il a démissionné du GIEC en déclarant : "Je ne peux pas, en toute bonne foi, continuer à contribuer à un processus qui me semble motivé par des idées préconçues, et qui n'est pas scientifiquement fondé."
Dr Timothy Ball a déclaré : "Croyez-le ou non, le réchauffement global n'est pas dû au fait que l'homme produise du dioxyde de carbone (CO2). Il s'agit là du plus grand mensonge organisé de toute l'histoire de la Science ! Nous perdons beaucoup de temps, d'énergie et de milliards de dollars, tout en provoquant inutilement la crainte et la consternation, à propos d'un problème qui ne repose sur aucune base scientifique."

Il y a aussi James Spann, météorologue de la chaîne de télévision ABC a déclaré : "Je travaille dans la Météorologie depuis 1978, et je connais des dizaines de météorologues de la radio et de la télévision dans tout le pays. Notre travail essentiel est d'étudier une masse de données brutes, pour déterminer des prévisions météo pour la semaine suivante. Je ne connais pas un seul spécialiste de la Météorologie à la télévision qui ait gobé cette théorie du réchauffement provoqué par l'activité humaine. Je sais qu'il doit y en avoir quelques-uns, mais je n'ai pas réussi à les trouver. Des milliards de dollars de crédits tombent dans les poches de tous ceux qui défendent cette théorie. Si vous n'adhérez pas à ce mensonge, les crédits sont coupés. Ne vous y trompez pas, il s'agit de sommes colossales. Suivez toujours où va l'argent, et vous comprendrez ce qui se passe ! Même la présentatrice télé sur la chaîne Météo reçoit probablement un bon salaire pour animer une émission en prime time sur les changements climatiques. Si vous ne défendez pas les causes humaines du réchauffement, on vous supprime votre émission, et votre salaire avec. Il n'y a rien de mal à gagner de l'argent, mais quand l'argent permet d'acheter des conclusions scientifiques, alors là nous avons un problème. Pour beaucoup, le réchauffement global n'est qu'une grosse pompe à fric."

Anonyme a dit…

@fernand Je vois que vous préférez encore invoquer de sombre théories du complot et refusez catégoriquement se seulement considérer ce que les scientifiques pointent.

Je me demande ici qui est celui qui est pétri de certitude et refuse de regarder la réalité et celui qui doute et qui dit attention regardez attentivement ce que les scientifiques constatent et à tout le moins on devrait appliquer le principe de précaution et observer attentivement les données.

Le problême ici est que ce sujet est devenu comme une religion, une question de foi apppuyépar des dogmes et surtout un reflet de l'idéologie politique de celui qui en parle. On sait de quel coté se trouvent les nombrilistes obscurantistes qui se fout de l'avenir de la planète préférant le statu quo et le laisser aller. Le syndrome de l'autruche, quoi ...

Anonyme a dit…

@fernand Même Le Dr. Laughrea ne nie pas la réalité des changement climatiques.
Sauf que lui est un négationiste du niveau 4 qui prétend (sans rire !!! il faut le faire en tant que scientifique) que malgré les effets néfastes pour d'autres nations, le réchauffement climatique sera bénéfique pour nous !!! Et va même jusqu'a fabuler sur le retard de la prochaine êre glacière !!! (il prérend que cela repoussera un évenement inéluctable à venit dans plusieurs siècles sinon millénaires mais il ne se préocuppe pas des effets sur le prochain siècle) !

Aussi je vous dis que la population mondiale a plus que quadruplée au courd du 20e siècle et que les estimations des démographes estime que le plateau sera atteint vers les 2050 avec 9 milliards d'être humains sur la planête et vous me parlez qu l'ONU (?!?) se serait trompé dans des estimés ... bla bla ??? ouate ?

Vous me parlez des époques géologiques ... et bla bla bla ...

Y avait-il 7 milliads d'être humains à l'époque qui ajoutaient des mégatonnes de CO2 dans l'athmosphère ?

Vous niez que la concentratrion de CO2 s'est considérablement accrue (30 %) à une vitesse extrèmement rapide et que les océans se sont acidifiés aussi de 30 % dans la même période avec des effets mesurables et évident sur les coreaux et des effets encore inconu sur la chaine alimentaire océanique.
Vous niez les dangers des effets de rétroaction positifs methane, moins d'absorbtion par les océan à mesure qu'ils se réchauffe et diminution non négligeable (un euphémisme) des puits de carbonnes du à l'activité humaine ...

Bref vous préférez nier en bloc par peur que votre nombril petit soit affecté.

Libre à vous, rien à ajouter.

Anonyme a dit…

L'article récent du Canadien Lu (1) semble fort intéressant .

Dans cet article (que je lirai en profondeur plus tard), Lu note (entre autres) qu'il y a meilleure corrélation entre température globale et EESC (equivalent effective stratospheric chlorine concentration) qu'entre température globale et C02.

Evidemment, corrélation ne signifie pas nécessairement relation de cause à effet, ce qu'il faut s'évertuer à répéter ad nauseam aux climatoalarmistes, aux écoalarmistes, et aux idiots.

Lu nous rappelle une vérité si évidente: luttons contre la pollution d'abord; pensons au C02 et autres gaz essentiels à la vie APRES.

(1) Lu, Q. (2009). «Cosmic-ray-driven electron-induced reactions of halogenated molecules adsorbed on ice surfaces: Implications for atmospheric ozone depletion». Physics Reports

Dr Michael Laughrea, MPhil, PhD

Anonyme a dit…

Physics Reports, Accepted 26 November 2009. Available online 3 December 2009.
ML

Anonyme a dit…

@fernand Un dernier point.

Le climat de notre planète est remarquablement stable depuis à peu près dix mille ans, ce qui correspond à l'émergence des civilisation et l'avènement de l'agriculture.

Ainsi la temp. moyenne de la planète n'a varié que de + / - 1/2 degré depuis ces derniers 10 000 ans.

On parle maintenant d'un accroissement d'entre 1.5 et 5 degrés pour le prochain siècle (mais avec encore beaucoup d'incertitude ... )

Anonyme a dit…

Folie environnementale : Un chien émet plus de CO2 qu'un SUV!
SOURCE:
http://news.yahoo.com/s/afp/20091220/sc_afp/lifestyleclimatewarminganimalsfood
À quand une campagne''Sauvez la planète, euthanasiez votre chien !''?

Fernand se déchaine a dit…

Voilà le mot est lâché avec beaucoup d'incertitude...

Il y a beaucoup d'intérêts derrière tout ça. Certains comme Gore veut faire plonger les pétrolières pour avantager son groupe qui a investi dans l'Éthanol et a même spéciàulé sur le prix du baril pour ça.

Au Brézil, Monsanto déforeste l'amazonie pour semer du colza transgénique pour en faire leàde l'Éthanol. Or, Monsanto voulaient acheter ses crédits carbone à la bourse de Chicago dont il est membre. Gore est venu à Montréal pour affilier la nouvelle bourse du carbone montréalaise avec la sienne pour lui donner un statut international et par le fait pouvoir accepter de vendre à Monsanto ses crédits pour couvrir le pire désastre écologique de la planète en attaquant le poumon du monde. C'est Gore qui a parti le bal et est de mèche avec le GIEC. Voilà où la science est au service de ces arnaqueurs de la finance. On y ajoute Rajeandra K Pachauri qui est aussi associé à la bourse de Chicago comme consultant externe rénuméré et on a un portrait des intentions d'exagérer les choses pour faire marcher les bourses du carbone. On vient de financer le pouvoir de polluer et de vendre la salade verte à gros prix.

Nous avons connu un faible réchauffement qui tend à plafonner. Mais comme les prédictions à long terme de l'ONU sur la population mondiale se sont déjà avérées fausses, voici qu'on tripote les données pour nous faire croire que ça réchauffe de plus en plus.

Je le redit, on n'est même pas sûr de la portion de la responsabilité humaine dans le 0,03% de l'atmosphère terrestre, faudrait arrêter de paniquer.

C'est comme Greenpeace et Jean Lemire qui nous dit que les pôles disparaissent. Or, un de ses dirigeants vient d'avouer qu'ils ont exagéré la chose. Saviez-vous que loin de diminuer la glace de l'Arctique s'étend tout comme celle de l'Antarctique. Sur le site de la National Snow and Ice Data Center, j'ai trouvé des informations satellite de la NASA. Voici ce qu'on en dit:
"U.S. satellite measurements show Arctic sea ice extent in 2009 – the area of the Arctic Ocean covered by floating ice – was the third lowest since satellite measurements were first made in 1979. The ice area at minimum was an increase from the past two years, but still well below the average for the past 30 years."
http://www.nasa.gov/topics/earth/features/seaicemin09.html
C'est une auitre mesure qui montre que le réchauffement s'est arrêté. C'east pas pour rien que la sérénade de faut se hâter est arrivée, on veut faire sortir les milliards avant que les gens connaissent la vérité, on s'est faitr arnaquer comme le bogue de l'an 2000 où Gore était au centre.

Mais vous vous avez la prétention de contrôler les cycles climatiques de la planète, bonne chance. Mais de grâce laissez mes taxes tranquilles car les milliards ça poussent pas dans les arbres.

Fernand se déchaine a dit…

Je dois rappeler le dernier paragraphe de la lettre ouverte des 141 scientifiques de renom qui est parvenue à M Ban-Ki Moon juste avant Copenhague.

"Ce n'est pas de la responsabilité des scientifiques "réalistes du climat" de prouver que des changements climatiques dangereux d'origine humaine ne se sont pas produits. Plutôt, c'est ceux qui proposent que cela est dangereux et promeuvent des investissements massifs pour résoudre le prétendu "problème", qui sont dans l'obligation de démontrer de façon convaincante que les changements climatiques récents ne sont pas principalement d'origine naturelle et que si nous ne faisons rien, des changements catastrophiques s'en suivraient. À ce jour, ils y ont totalement échoué."

Alors sortez vos arguments scientifiques et cessez de railler sur nous...

Fernand se déchaine a dit…

Voici une grosse cerise pour le caméléon.

http://www.leblogueduql.org/2009/10/%C3%A0-voir-le-professeur-vincent-courtillot-sur-les-erreurs-du-giec.html

stef begin a dit…

http://www.ijis.iarc.uaf.edu/en/home/seaice_extent.htm

voici un lien scientifique qui démontre clairement que les glaces reprennent leurs place, mais même avec des données scientifiques précise faut une volonté de les regarder, mais je ne pense pas qu'anonyme soit capable de le faire, il ne comprend même pas c'est quoi la différence entre le climategate et les données du CRU qui on disparu, parler à une marmotte écrasé sur la 20 est plus interessant que parler à anonyme qui est de mauvaise foie et qui ne se nomme pas, shame on you

Fernand se déchaine a dit…

Voici un résumé du rapport Wegman fustigant Michael Mann pour le bâton de Hockey au centre du rapport du GIEC

http://republicans.energycommerce.house.gov/108/home/07142006_Wegman_fact_sheet.pdf

Anonyme a dit…

Quel merveilleux rammassie!

Vous m'avez volé, replacé, puis remis les mots dans la bouche! Merci!

Je n'en pense pas moins!!!

J-P Chabot a dit…

Dans la région de Montréal, il y a 25 ooo ans, il y avait une épaisseur de près de 3 000 mètres de glace ! Question : Où est passé cette glace ? Réponse : Elle est "FONDU" !!!! Oui, lentement elle est fondu et elle continue son cycle. C'est aussi simple que cela. C'est NA-TU-REL ! Il y a la secte des "environnementaleux" qui veulent faire croire à l'hypothèse de l'eschatologie.

Anonyme a dit…

Félicition à Anonyme dans le débat contre les négationnistes accro à l'idéologie droitiste (business as usual, au plus fort la poche, moi d'abord au diable les pauvres et vive la surproduction et la surconsommation). Comme tu es patient ! Mais tu dois bien te rendre compte qu'il n'y a rien à faire avec ces gens.

Pour la surpopulation : Claude Levi-Strauss, un stupide scientifique probablement selon les droitistes-négationnistes, était convaincu que la source du mal ce n'est pas les idées, les classes sociales ou les modes de production mais la surpopulation. À l'époque (début années 50 : Je cite Kingsley Davis : le plus grand malheur des temps modernes est l'inutile et économiquement délétère multiplication des êtres humains), comme aujourd'hui avec certains scientifiques à la solde des multinationales, bien que minoritaires, certains démographes restaient sceptiques et dénonçaient une psychose occidentale. Il semble bien qu'aujourd'hui les sceptiques ont été confondus, comme le seront les négationnistes idéologues du réchauffement climatique. Mais dans ce temps-là ces gens auront disparu des tribunes publiques.

Je cite Levi-Strauss : La société "s'empoisonne de cette densité, comme ces parasites de la farine qui réussissent à s'exterminer à distance par leurs toxines, avant même que la matière nutritive ne fasse défaut."

Bravo anonyme, tes arguments étaient irréfutables pour des gens de bonne foi.

J-P Chabot a dit…

Il y a des gens qui aiment à se faire des "pepeurs" en imaginant des scénarios catastrophes, comme dans les religions. Ainsi va le monde !

Père Stéphane Gamache a dit…

Un vidéo à voir absolument, fait par la BBC en 2007.

"La fraude du réchauffement climatique" "The Great Global Warming Swindle"

http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr#

Pierre a dit…

@ Daniel Breton, président de MCN21 et co-auteur du livre Maitres Chez Nous 21 siècle.
après qu’il est aprticipé à une entrevue à LCN

Monsieur Breton,

Je ne vous connaissais pas du tout avant d’avoir écouté la récente entrevue animé par Denise Bombardier. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il vous a manqué d’arguments pour faire face à un géophysicien de la qualité du Professeur Renald Du Berger. À mon avis, vous avez fait piètre figure, et pour cause, vous n’avez pas la connaissance scientifique pour faire de telles affirmations sur le réchauffement du climat causé par le CO2. Désolé pour la franchise.

Votre bataille est louable, vous prôner l’énergie propre et renouvelable. Vous êtes contre la déforestation des milieux naturels; contre la pollution atmosphérique causant du smog et d’innombrables problèmes de santé; contre la pollution de l’eau qui est le plus essentiel à la vie. Je vous félicite pour cet engagement et vous encourage à continuer dans cette veine. Je n’ai pas lu votre livre, mais je suis sûre qu’il est fort intéressant.

Je me considère être un écolo, je fais, ou j’essai de faire ma part pour éviter de polluer. Mais voyez-vous, je ne crois pas au réchauffement climatique causé principalement par le CO2. J’ai personnellement lu le rapport (2007) du GIEC (Résumé pour les nuls), il est dit au premier paragraphe textuellement : Le climat de la planète dépend de nombreux facteurs, principalement de la quantité d’énergie provenant du soleil…J’insiste, principalement, c’est le seul endroit que l’ont parle du soleil dans ce rapport qui n’a pas été rédigé par des scientifiques, mais par des délégués politiques engagés par l’ONU.

Pour avoir lus ou vus des vidéos reportages et entrevus sur le sujet depuis 2 ans, avec des scientifiques renommés tel que Renald Du Berger, Vincent Courtillot, Paul Joseph Watson, Richard Lindzen, S. Fred Singer, George Taylor, Fred Goldberg, Klaus Heiss, Warren Anderson et j’en passe, cela m’a instruit beaucoup et convaincu que le GIEC trompe la population tout entière.

Vous êtes une victime, comme bien d’autres, de la propagande d’Al Gore, cet opportuniste mercantile. Si vous croyez que la fondation Rockfeller est là pour protéger votre bien être, ou bien vous êtes un idiot, ou bien vous êtes dans un coma. De grâce ! Réveillez-vous, car vous faites fausse route si vous persister à croire à cette nouvelle religion du ‘réchauffisme’.

Je vous suggère donc quelques liens :

http://www.pensee-unique.fr/index.html
http://www.dailymotion.com/video/x2bymx_larnaque-du-rechauffement-climatiqu_news
http://www.laterredufutur.com/html/modules.php?name=News&file=article&sid=554
http://climat-sceptique.over-blog.com/
http://www.internationalnews.fr/article-le-climate-gate-commente-par-le-pr-vincent-courtillot-videos-france-info--40356401.html
http://changementclimatique.over-blog.com/