vendredi 4 mai 2012

NOUVEAU CALENDRIER

(Chronique parue le 4 mai dans le Journal de Québec)
                                                

Le calendrier judéo-chrétien auquel je suis habitué depuis ma tendre enfance est en voie d’être remplacé par un nouveau, établi par l’ONU, avec le soutien énergique des escadrons gauchistes et de l’Église écolo.

C’est ainsi que nous avons droit à une «Journée sans Voiture», consacrée à la détestation de cette horrifique invention : l’automobile. Et à un  «Jour sans Achat», voué à l’exécration de l’odieuse société de consommation.

N’oublions pas «une Heure pour la Planète», le soir ou l’on se plonge une heure dans la noirceur pour bien exprimer notre dégoût de l’énergie électrique. Et le «Jour sans Viande», moment choisi pour étaler toute la répugnance qu’inspirent les infects carnivores. Et le «Jour sans Tabac»…

La liste est longue : Journées mondiales de l’Environnement, de la Biodiversité, de l’Océan, de l’Eau, de la Protection de la Couche d’Ozone. Et pour ajouter une dimension festive, on agrémente le tout avec la Journée de la Blague, celle de la Gentillesse et, enfin, celle des Câlins!

Et surtout, il y a l’équivalent de la Pâques chrétienne, la «Journée de la Terre»! Il y a deux semaines, le 22 avril, à Montréal, on a pu voir un immense défilé, une grande marche, une magnifique procession (comme celle de la Fête-Dieu d’autrefois), afin de rendre hommage à la Terre, la Mère Nature, la déesse Gaïa!

Cet évènement rassemblait toute la mouvance écolo, les zartistes engagés, toutes les composantes de la gauche, des communistes aux socio-démocrates en passant par les alter mondialistes, les bobos et les étudiants en rébellion, sans doute accompagnés de leurs profs syndiqués. Une grandiose liturgie célébrant la Terre Mère!

L’écologie est, écrit Pascal Bruckner, «la nouvelle religion séculière qui s’élève sur les décombres d’un monde incroyant». Les zartistes et les chamans Verts en sont les «prophètes et les pasteurs». Et on l’enseigne et la propage, cette nouvelle religion dont l’ONU est en quelque sorte le Vatican, dans les écoles.

Je cite de nouveau Pascal Bruckner. «L’écologie, écrit-il (Le Fanatisme de l’Apocalypse), est devenue une idéologie globale qui couvre l’intégralité de l’existence, les modes de production autant que les manières de vivre. On y retrouve tous les travers du marxisme appliqués à l’environnement : le scientisme omniprésent, les visions effroyables de l’Humanité, l’admonestation aux hommes coupables de ne pas comprendre ceux qui leur veulent du bien.»

C’est ainsi que l’un des thèmes du grand cérémonial du 22 avril était la nocivité et la malfaisance, à l’endroit de Gaïa, du mode de production capitaliste. Le développement économique, surtout celui portant sur les mines et les hydrocarbures, est l’objet d’une furieuse hostilité. On y rêve de croissance zéro et même de décroissance. On y conspue les barrages hydroélectriques. C’est tout juste si l’on n’accuse pas Harper de crime contre l’humanité pour avoir renié le Protocole de Kyoto. Sur cette thématique, les zartistes ont d’ailleurs fait une vidéo d’une insondable débilité.

Évidemment, toutes ces hordes d’apôtres zélés de la Terre Mère ne se soucient guère du fait que contrecarrer le développement économique et entraver la création de richesse se traduisent concrètement par plus de chômage, une baisse du niveau de vie et des rentrées fiscales amoindries. Le sauvetage de la Planète est à ce prix, n’est-ce pas?

L’humanité est une espèce nuisible, la société dite de consommation est un cancer, l’économie de marché est une gangrène, tels sont les dogmes de cette nouvelle religion de la Terre-Mère. Ça vous intéresse?

Jacques Brassard




21 commentaires:

Christian Rioux a dit…

Le pire c'est que les apôtres de cette religion ne se rendent même pas compte, ils croient qu'ils ont une "cause juste", tout comme les étudiants

Anonyme a dit…

Bravo M. Brassard pour votre grande créativité dans l'exercice de ré-écriture ! Il s'agit sans doute de votre 434e chronique portant exactement sur le même sujet avec les mêmes arguments depuis 10 ans.

Je ne me prononce même pas sur votre sujet, je constate simplement votre tendance "monomaniaque" autour de 3 ou 4 thèmes (les verdoyants, les zartistes, la go-gauche, la défense d'Israel). Dommage, car avec votre qualité d'écriture et votre temps de glace (Blogue, journal de Québec, etc.) vous pourriez assurément nous divertir avec d'autres sujets de temps à autre.

Martin Duval, Saguenay

Anonyme a dit…

Bravo M. Brassard. Sur le Journal de Québec en plus: ça va peut-être en déniaiser quelques-uns! Qu'est-ce que vous pensez des cloches d'églises qui étaient censées sonner partout au Québec, le 22 avril à 2 heures de l'après-midi? Et des prêtres qui invitaient les fidèles à aller sur le perron de l'église en après-midi? J'espère que l'Église du Québec va résister au «gauchisme néo-païen ambiant»!
Gigi

Anonyme a dit…

Bravo, Jacques.
Il se trouvent 7 millions de victimes au Quebec. Des victimes quebecoises d'un lavage de cerveau depuis pres de 60 ans: une veritable experience sociale pour demontrer les vertues non fondes du socialisme. Que ce soit des profs au CEGEP, le concept de l'Etat providence, les programmes sociaux marxistes qui mettent le Quebec en banqueroute, les etudiants qui demandent la gratuite scolaire, la FTQ, CSN, QS, les medias, etc.
7 millions de poissons qui ont mordus l'hamecon...

Anonyme a dit…

Nous avons droit aussi à:
la parade des gais et lesbiennes,
la parade des jumeaux et jumelles,
la bénédiction des VR (véhicules récréatifs),
la bénédiction des motos (HD),
la bénédictions des chaises roulantes électriques svp,
les festivals de tout acabit incluant celui des "cretons",
les défilés des vainqueurs de toutes prouesses confondues .
Tout ce bazar, au nom de la différence ,courronné d'un feu d'artifice .

Jacques Brassard a dit…

À Martin Duval:
Alors que la blogueuse de l'Actualité, Valérie Borde, fait appel aux orthodoxes de tout poil pour qu'on me fasse taire (vive la liberté de parole!), vous, qui ne voulez même pas vous prononcer sur le sujet que je traite, vous dénoncez mon obsession à écrire de façon récurrente sur certains sujets.Ce qui me rappelle la remontrance de l'éditeur du Quotidien qui a entraîné mon départ du journal comme chroniqueur.Question: est-ce vraiment le fait que je traite ces sujets de façon régulière qui vous exaspère autant ou serait-ce plutôt les opinions que j'exprime?
À propos, avez-vous déjà envoyé une remarque tout aussi indignée à Claude Villeneuve qui, lui, ne traite que le même sujet au Quotidien depuis des années? Je suis sûr que non!
Jacques Brassard

dumaclem a dit…

En plein dans le mille! ...encore une fois... Bravo !

Bruno a dit…

Monsieur Martin Duval, j'espère que, tout comme moi, personne ne vous contraint à lecture des articles de Jacques Brassard. A moins que vous ne seriez pas un homme libre d'esprit ?

Anonyme a dit…

La différence entre vous et Villeneuve c'est qu'il est un scientifique et que c'est son domaine de recherche (les GES). Il a pas mal plus de crédibilité que vous.

Villeneuve fait avancer la science alors que vous ....votre seul mérite... on se le demande encore.

vous n'aurez jamais votre date sur le calendrier !!

Jacques Brassard a dit…

Cher anonyme,
Villeneuve détient un bac en biologie. Il n'est pas plus climatologue que Sieur Guilbeault, par exemple. Moi, je n'ai jamais eu la prétention d'être un expert en climatologie.Je ne fais que véhiculer le point de vue des climato-sceptiques et il y en a parmi eux d'éminents. Richard Lindzen est une sommité. Vincent Courtillot également. Svensmark,Fred Singer, Marcel Leroux aussi. Sont-ils majoritaires au sein de la communauté scientifique? Sans doute pas. Et alors? La vérité scientifique ne se détermine pas par référendum. Vous vous demandez quel est mon mérite. C'est de faire déconner des obtus dans votre genre.

Jacques Brassard

Anonyme a dit…

A ANONYME DE 14:31 ET A MARTIN DUVAL
Scientifique Villeneuve?...j'en ris encore!
Inutile d'insulter pour donner votre opinion. Je constate cependant que ça semble, pour vous et tous vos pareils, l'unique façon de tenter de démontrer votre point de vue.
BRAVO M. BRASSARD...ne vous laissez pas impressionner par les insultes de ces deux cons de Saguenay et continuez votre excellent travail. Des bornés, il y en aura toujours sur cette terre malheureusement et c'est dommage que des gens de votre coin de pays démontrent à tout le Québec à quel point la stupidité naît de l'ignorance ou de la suffisance.

Anonyme a dit…

BIEN DIT M. BRASSARD...BRAVO

Anonyme a dit…

Anonyme a dit...
«La différence entre vous et Villeneuve c'est qu'il est un scientifique et que c'est son domaine de recherche (les GES). Il a pas mal plus de crédibilité que vous.
Villeneuve fait avancer la science alors que vous ....votre seul mérite... on se le demande encore».

Scientifique de l'année 2001 par Radio-Canada, non là vraiment, je ne marche pas. Radio-Canada est qualifié - à bon droit et pas par des pelleteux de nuages - de Radio-Pravda!
M. Brassard écrit très bien. Il dénonce les dérives de la «gogôche tout croche nouvelle-âgeuse aux tentacules de pieuvre qui s'étend dans tous les milieux intellectuels, journalistiques et artistiques du Québec». Et se ramifie avec QS, le NPD, le PQ, GND anarcho-communiste en herbe et Khadir qui marchent main dans la main!
Jour de la terre! C'est «ben d' valeur», mais je tiens mordicus à toujours faire passer Pâques - date de la résurrection du Christ -avant le Jour de Gaïa. Et ça pour longtemps encore n'en déplaise à la «VOAQ: Verdoyance Omniprésente Au Québec»!lolll
Gigi

ND a dit…

Pour ceux qui voudrait entendre la réplique de M. Brassard à Valérie Borde, voici le lien de l'entrevue:
http://bit.ly/KCQIBj

Anonyme a dit…

À anonyme (5 mai 16h34).

Je n'ai pas insulté personne il me semble ! Alors que vous, franchement, me traiter de cons et de bornés pour si peu... Pas fort fort les commentaires sur ce blogue. Le niveau n'est pas très élevé.

En passant, M. Brassard, je ne partage pas du tout le point de vue de Mme Valérie Borde. Vive la liberté d'expression ! (sans insulte, s'il vous plaît)

Martin Duval, Saguenay

Anonyme a dit…

A Martin Duval
Dire à quelqu'un qu'il a des tendances monomaniaques n'est pas de niveau très élevé non plus.
Franchement je préfère vous avoir traité de borné.
De plus, rien ne vous oblige à lire les chroniques de Monsieur Brassard si vous trouvez qu'il parle toujours des même sujets.
On est encore dans un pays libre je pense. Il a le droit d'écrire sur les sujets qu'il veut et vous avez le choix de le lire ou non.

Conservateur québécois a dit…

Cette religion imbécile et stupide qu'est l'Écologisme a un terrain très fertile pour elle au Québec.Les Québécois ayant l'habitude de se comporter comme un troupeau...

Gilles Laplante a dit…

Étonnant tous ces artistes et gogochistes qui se plaignaient lors de la crise du verglas. Ils vivaient leur Paradis pourtant...

Anonyme a dit…

c'est moi l'anonyme 5 mai 2012 14:31
qualifié d'obtu...

La profession de biologiste demande une formation de scientifique. Je savais déjà que villeneuve n'est pas climatologue mais il a fait des projets pour mesurer les émissions ou le captage des GES (par exemple la forêt boréal). Il a aussi développer la chaire en éco-conseil, ce qui est un nouveau domaine de recherche. Je n'essais pas de le défendre (il est assez grand pour se défendre lui même) et il a c'est propre opinion. Pour celui qui pense que je suis originaire ou résident du Saguenay, il est complètement dans l'erreur.

Pourquoi comparer avec Guilbault (formation en théologie) qui est un vulgarisateur et un écologiste dans le sens politique.
Villeneuve fait de la science alors que Guilbault présente des opinions ainsi que résultats vulgarisés de recherche.

C'est trivial que les deux types n'ont pas la même approche.

Par rapport au qualificatif d'obtu que vous m'avez adresser: c'est à dire qui manque de finesse: suggestion relisez vous un peu plus et regarder les deux côtés de la médaille.

Par rapport au sujet du billet. Je ne vois pas en quoi c'est contraire au calendrier judéo-chrétien, ni à la foi catholique, d'ajouter des journées pour souligner des journées spéciales (journée de la femme, journée de la terre, ou encore jour du souvenir,, etc..).

Heureusement, la conscience des dommages de la lutte de l'homme contre l'homme est de plus en plus présente: à preuve la présence de 250 000 personnes à cette journée du 22 avril.

Anonyme a dit…

Islam - Ce que l'Occident doit savoir

http://video.google.com/videoplay?docid=-7524727529706125858&emb=1&hl=fr#

Anonyme a dit…

Robert Spencer
http://www.youtube.com/watch?v=brztRnww760