vendredi 10 février 2012

TRIOMPHE DE LA «BIEN-PENSANCE»

(Chronique parue le 10 Février dans le Journal de Québec)
                                 

Comme ce fut le cas lors de l’élection présidentielle de 2008, la couverture médiatique, au Québec, de celle de 2012 sera biaisée, bornée et mesquine. Ce qui n’a rien d’étonnant puisque la confrérie intello-médiatique-zartistique, dans son ensemble, a des atomes crochus avec l’ultra gauche du Parti Démocrate dont est issu l’hôte actuel de la Maison-Blanche. Tout ce beau monde a pratiqué, et pratique encore, un culte idolâtrique envers Barak Hussein Obama.

Ce parti-pris, souvent imprégné de mauvaise foi, peut déjà s’observer dans la couverture québécoise des primaires Républicaines. C’est le triomphe de la «Bien-Pensance», celle qui consiste, si je vais à l’essentiel, à présenter le Parti Républicain comme un ramassis d’extrémistes débiles et les Tea Parties comme des bouseux sectaires et dangereux, tellement désaxés qu’ils se réfèrent à Thomas Jefferson (un fasciste sans doute!) et qu’ils lisent la Bible (plutôt que de s’abreuver à Mao et à Guevara).

Alors, forcément, les candidats d’un tel parti sont tout, sauf normaux et présentables. En comparaison, vous pensez bien, le Génie du Potomac, Obama, est modéré, compatissant, ami des pauvres, terreur des riches, sauveur de la nation.

Et pourtant! Le Grand Timonier de Washington ne pourra empêcher les Américains de jeter un regard sur son premier mandat qui, si l’on veut le qualifier par un seul mot, est un désastre.

Désastre économique, d’abord. On pourrait croire qu’Obama n’avait qu’un seul objectif : ruiner l’Amérique! Si c’est le cas, opération réussie! Surendettement astronomique, déficits abyssaux, dépenses massives sans effet de relance, chômage élevé, décote inévitable, multiplication des démunis, tous les éléments du cataclysme économique sont au rendez-vous!

En matière de politique étrangère, c’est un cauchemar! Et n’allez pas croire que c’est le fruit du hasard. Obama est issu de la gauche radicale Démocrate et il a fréquenté les milieux de l’Islam radical (dont Rashid Khalidi, qui fut porte-parole de l’OLP) et les groupes d’extrême-gauche (dont Bill Ayers, fondateur de la faction terroriste Weather Underground). Et pendant 20 ans, il s’est imprégné des sermons du Pasteur Wright, un raciste antisémite, pour qui l’Amérique est satanique, des prêches sous le thème : « Not God bless America, but God damn America». Belle formation!

Vous voyez le topo : l’Amérique est impérialiste. Elle doit faire repentance. «L’Amérique, écrivait Laurent Murawiec, ne trouvera sa rédemption que dans le retrait, la pénitence, la contrition et une forme de disparition. Recouverte par les unanimités onusiennes.»

Et c’est ce qu’il a fait. Il ne cesse de battre sa coulpe et de demander pardon : recul devant la Russie; départ de l’Irak qui va devenir une satrapie de l’Iran; retrait de l’Afghanistan en se rassurant avec la fiction de «Talibans modérés»; Liban sous la coupe du Hezbollah, de gentils démocrates; Égypte, Tunisie, Lybie désormais dominés par les Frères Musulmans, à qui Obama attribue aussi le label de «modération»; complaisance à l’égard des islamistes de partout; indifférence devant les massacres de chrétiens dans le monde musulman; acharnement contre Israël; et surtout, une diplomatie angélique et de la «main tendue» envers les Mollahs fanatiques qui seront bientôt dotés de l’arme nucléaire.

C’est vous dire le mandat calamiteux du Messie de la Maison-Blanche. Ne le comptons cependant pas pour battu. Mais les Américains, heureusement, ne sont plus dans un état de dévotion et de transe mystiques comme ce fut le cas en 2008.

Jacques Brassard

Vous trouverez dans la section «commentaires» une diatribe provenant sans doute ...d'un intello de gauche. C'est un bel échantillon du discours dédaigneux et de l'attitude hautaine qui font partie intégrante de la «culture de gauche». C'est assez fascinant! Le «bien-pensant» me reproche vivement d'être méprisant et impoli envers Obama. Je ne devrais pas me moquer de lui en le désignant comme le Grand Timonier (référence ironique, il est vrai, à Mao) et le Génie du Potomac (référence sarcastique à Ceausescu). Mais, lui, le Clairvoyant de gauche, il peut cependant se permettre d'être irrévérencieux et grossier envers Bush et proférer des injures scatologiques («merde collante» ou «bushmerdia»). Son diagnostic est très dur: «les USA sont malades». Mais l'Icone de la Maison-Blanche n'a rien à voir avec cette maladie. Il va sans dire que c'est ce Salopard de Bush qui est vraiment responsable de tout! Si je publie cette diatribe, c'est pour montrer combien la gauche est prétentieuse, arrogante et condescendante. Il est pour elle inconcevable que nous ne courbions pas la tête et l'échine devant la substantifique moelle de sa flamboyante pensée.
JB



31 commentaires:

Anonyme a dit…

Les grands médias des États-Unis l'aiment encore beaucoup...

Cette semaine Chris Mattews a critiqué Obama pour son mandat sur la contraception ( HHS mandate ).

Le lendemain, il était de retour avec ses diatribes contre les républicains.

Ça vaut la peine de regarder la vidéo.

http://www.msnbc.msn.com/id/3036697/#46302053

Simon Leduc a dit…

Très bonne chronique M. Brassard. Obama est le pire président de l'histoire de l'Amérique (je m'ennuie de W. Bush). La politique intérieure et extérieure sont des désastres. Il faut qu'il soit battu le 6 novembre prochain. Je pense que Mitt Romney ferait un bon président. En tout cas, il ne pourra pas faire pire que le président actuel.

Gilles Laplante a dit…

Jusqu'à 2008, le pire président des derniers 100 ans était Jimmy Carter. Maintenant, il est dépassé par Obama. J'espère pour les États-Unis qu'ils n'en auront jamais un pire.

Anonyme a dit…

Mitt Romney serait meilleur qu'Obama.

Tim Pawlenty comme colistier à la vice-présidence.

http://twitter.com/#!/timpawlenty

Mais Obama aura 1 milliard de $.

Puis il y a les surprises d'octobre (october surprises)...

http://en.wikipedia.org/wiki/October_surprise

La carte électorale sera très utile.

http://electoral-vote.com/

Les swing states: Floride, Ohio, Virginie,...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Swing_state

Toute une campagne électorale en perspéctive...

Anonyme a dit…

Je vous donne un conseil... Si vous écrivez un article quelconque sur la politique. Ayez au moins l'obligeance de revoir simplement vos notions de gauche et de droite, car en ce moment, vous perdez toute crédibilité dès les premières lignes...

Anonyme a dit…

M. Brassard, que j'aime vous lire. Vous êtes bien un des seuls dans les medias québécois à combattre la bien-pensance qui s'introduit partout. Même sur le blogue de R. Martineau, les républicains sont dépeints comme des coucous attardés - à mots à peine couverts, qui lisent encore la bible, je suppose - Je déteste la «gogôche» québécoise représentée par les «zartistes, les syndicaleux et les journaleux». Ces gens-là parlent constamment de valeurs québécoises, comme si on avait inventé une nouvelle culture par ici. Ils se plaisent à occulter l'histoire du Québec avant les années 60 et sont imprégnés de relativisme.
Obama, n'oubliez pas qu'il est CHA-RIS-MA-TI-QUE, qualité suprême pour séduire tous les superficiels de la planète, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez -Jack Layton était lui aussi très CHA-RIS-MA-TI-QUE!!!
Rick Santorum, est présenté dans la presse de par ici comme un ultra-conservateur illuminé. Ça n'est pas bien vu par la «gôgôche» d'élever 7 enfants de ce temps-ci -qui vont pourtant payer les pensions de tous ces bobos un jour -. Ça fait bien plus IN de participer à la parade de la fierté gaie et de militer pour l'avortement même tardif.
Je m'arrête ici, j'ai perdu mon premier commentaire, mais je trouvais important de réécrire quelque chose. J'espère ne pas perdre celui-là aussi.

Yves b. a dit…

erreur : le pire ça a été bush..erie pendant 8 ans. Un président qui n'a pas été élu au suffrage universelle. Bush a voulu faire la guerre à tout le monde.

Obama n'a fait que ramassé les pots cassés par bush tel que la déconfiture de l'industrie auto américaine et les faillite des banques. Obama est arrivé à la présidence dans les pires conditions. Heureusement les états unis commence à se remettre avec une remonté importante de la bourse dans les derniers six mois.

Yves B.

Anonyme a dit…

Je pense qu'un peu tout le monde, y compris M. Brassard, s'abreuve trop au médias de masses, même si c'est pour croire le contraire de ce qu'ils nous disent et penser ainsi toucher à la vérité.

Vous voulez une guerre avec l'Iran? Obama vous la donnera, fort probablement. Obama, Romney, Gringrich et la grande majorité des sociopathes politiques auxquels les médias accordent de la visibilité ne sont que des marionnettes au service du nouvel ordre mondial. Oui, je viens vraiment d'employer cette expression...

Conservateur québécois a dit…

Un sondage de la semaine dernière donnait Romney à 48 % contre 46 % pour le Sauveur. Que va -t-il se passer en novembre ? Je pense que beaucoup de gens vont changer de bord ou s'abstenir d'aller voter pour le Leader Maximo américain. Car Obama a déçu bien des gauchistes... Au Québec, qui n'a pas eu à subir les politique du Guide des peuples,on se prosterne encore devant lui. J'espère de tout coeur que nous allons avoir le plaisir de voir Obama quitter le pouvoir en 2012, pour le plus grand bien de tous.

Anonyme a dit…

Le génie du Potomac, c’est le Chamberlain des temps modernes.
Nous avons-nous aussi au Québec cette sorte de génies, qui affirment sans rire que le Québec a un besoin vital de l’immigration pour garder son poids politique à l’intérieur de la confédération canadienne. Pour ces démissionnaires, du Potomac au Plateau, il est censé sortir de grandes choses de la démission.
Les U.S.A. craquent de partout, pis le Québec itou.

Hervé Bernard a dit…

Certains des commentaires ci-haut confirment la justesse du commentaire de M. Brassard.

Anonyme a dit…

Que de mépris. Seulement du mépris. Je suis grandement heureux que vous ne soyez plus en politique. Comparer Obama à Mao, lorsque vous écrivez le Grand timonier, est d'une impolitesse extrême envers le poste d'Obama. Certes il n'est pas un sauveur. Il fait son possible avec les dommages que Bush lui a laissés. La Confrérie des Grands Faucons ont fabriqué une merde collante qui est difficile à nettoyer.
Les USA sont malades. Très malades. Malades monétairement, politiquement, militairement. Le remède n'existe pas. Il est à découvrir, et c'est pas demain la veille. La maladie s'appelle Bushmerdia ,avec sa variante GOPia, et elle est incurable.
Autant je suis écœuré des gauchistes extrêmes, autant la droite bienveillante et qui a toutes les solutions, comme la vôtre, me fait mal au cœur.

dernierrecours a dit…

Sur une échelle de -10 à 10, où -10 correspond à une économie socialiste et 10 une économie capitaliste, Obama obtient un 6. Romney et Santorum, un 7. Gingrich un 8 et Paul, un 9.5. Sur l'axe moral, le -10 étant libertaire et le 10 étant autoritaire, Obama obtient aussi un 6. Romney, un 6.5. Gingrich, 7.5. Santorum, 8.5 et Paul, -1. Les données sont de Political compass.
http://www.politicalcompass.org/uselection2012

Selon une évaluation factuelle, Obama se trouve dans le cadran de la droite autoritaire, et est à peine plus à gauche que les candidats républicains. À titre comparatif, Tatcher obtenait un [6.5, 6.5], soit à mi-chemin entre Obama et Romney. Staline, un [-9, 8.5], soit aussi autoritaire que Santorum, quoiqu'à l'opposé sur l'axe économique. Gandhi a été évalué à [-6.5, -3].

Si à [6, 6], Obama est placé relativement à l'ultra-gauche radicale, c'est le signe de deux choses : d'abord, que le relatif centre aux États-Unis est à l'extrême droite du centre historique. Puis, cela veut dire que le spectre politique ne s'étale que très peu autour de cette extrême droite.

Bénabar a composé une chanson amusante à propos de la "bien pensance".
http://www.youtube.com/watch?v=5s20h7_5sVo

Jacques Brassard a dit…

Vous trouverez ci-dessus un commentaire...provenant sans doute d'un intello de gauche.C'est un bel échantillon du discours dédaigneux et de l'attitude hautaine qui font partie de la culture de gauche. C'est assez fascinant!
Le «bien-pensant» me reproche vivement d'être méprisant et impolienvers Obama. Je ne devrais pas, selon lui, me moquer de lui en le désignant comme le «Grand Timonier» (référence ironique à Mao) et «Génie du Potomac» (référence sarcastique à Ceosescu). Mais, lui, cependant, peut se permettre d'être irrévérencieux et grossier envers Bush et proférer à son endroit des injures scatologiques («merde collante»,«bushmerdia»). Il fait un constat très dur:«les USA sont malades», mais l'icone de la gauche n'a rien à voir avec cette maladie. C'est ce salopard de Bush qui est est vraiment responsable de tout!
Si je publie cette diatribe, c'est pour montrer combien la gauche est prétentieuse, arrogante et condescendante. Il lui aparait inconcevable que tout le monde ne courbe la tête et l'échine devant la substantifique moelle de sa «bien-pensance».
Jacques Brassard

Gilles Laplante a dit…

Nos anonymes qui désignent Bush comme responsable des difficultés de l'économie américains sont soit des hypocrites qui savent très bien que tout origine des politiques gauchistes du démocrate Jimmy Carter, amplifiées par le démocrate Bill Clinton et par le sénat démocrate qui a empèché G.W. Bush de rectifier le tir lors de son premier mandat, soit des ignorants qui ne sont pas au courant parce qu'ils ne s'informent qu'à R.-C..

Anonyme a dit…

Je suis l'anonyme '' bien pensant'' que vous pourfendez.

Vous me donnez l'étiquette de méchant gauchiste. Vraiment, vraiment vous ne comprenez pas.

J'ai autant de dédain pour les gauchistes extrémistes que pour la droite haineuse. J'ai toujours cru qu'il pouvait y avoir du bon d'un côté comme de l'autre. L'aveuglement de chacun fait qu'il n'y a pas de solutions aux problèmes.

Prenons l'exemple de la Grèce si vous le voulez bien. Après la dictature d'extrême droite des colonels, le Grecs sont passés à gauche. Méchant contraste. Socialisme à outrance qu'ils doivent payer maintenant. La note fait mal.La seule richesse naturelle, ou presque, qu'ils ont est le tourisme. On ne va pas loin avec une seule richesse, qui d'ailleurs fonctionne aussi avec les soubresauts de l'économie. Un particulier devrait déclarer faillite. Un pays? Vous devez savoir, avec votre grand savoir, que de mettre un pays en faillite n'est pas aussi simple.

À défaut de vous parler du Grand Timonier et Génie du Potomac, je vous parlerai de la Géniale Europe. Europe qui me fait penser à la fable de la ''Grenouille et le bœuf''. Elle explose, l'Europe. Leur bien être social envers la Grèce fait des ronds qui viennent éroder tout le reste de la planète. Le mal ronge et qui devra payer? L'ensemble des pays européens, et par la bande, nous tous. En un mot, la Grèce n'aurait jamais dû entrer dans la zone Euro. Comme l'Espagne et le Portugal, d'ailleurs. Mais le Portugal a reçu un cadeau de grec à cause que c'est au Portugal qu'est né l'Euro.
Si, à vos yeux, j'ai encore une hautaine attitude de gauchiste, je me demande bien ce que vous êtes. C'est tout le malheur du Parti Québécois: coalition des deux côtés. Mais la gauche l'a emporté. Avec la CAQ se sera la même chose: la gauche et la droite. Donc la chicane va pogner et ce sera le merdier. C'est Charest qui se frotte les mains. D'ailleurs, nonobstant votre expérience politique et la justesse des participants à votre blogue, qui d'ailleurs, je dois l'avouer, éveille les esprits, la majorité des Québécois ne savent pas la différence entre la gauche et la droite. Ce qui est bien triste. Les Québécois sont des ambidextres politiques qui s'ignorent.

Donc, suis-je encore un méchant et hautain gauchiste?

En tout respect

Robert Clarke
Et oui, un méchant anglo.

Guillaume a dit…

Je ne méprise pas les candidats républicains parce qu'ils lisent la Bible, mais parce qu'ils pensent qu'elle est factuelle. Et parce qu'un intégriste religieux, qu'il soit un barbu iranien ou saoudien ou un chrétien bien rasé de l'Amérique profond, ça demeure un intégriste religieux. Vous avez fait de la politique avec des hommes d'État admirables monsieur Brassard (peu importe), est-ce que Lévesque a prié pour qu'il pleuve un été trop sec (ou un hiver trop froid)? Est-ce que Lucien Bouchard, pourtant croyant, a déjà encouragé les gens à la prière lors du Déluge, lors de la Crise du Verglas? Je ne m'en rappelle pas, pourtant j'ai vécu les deux évènements aux premières loges. Rick Perry lui l'a fait lors de la sécheresse au Texas. Ensuite il s'est opposé aux homosexuels dans l'armée, ce qui est fort de café. (Remarquez, l'homophobie n'est pas une valeur exclusivement de droite, Castro l'est aussi). C'est cela je crois, qui mérite le mépris, ce genre de droite puritaine et religieuse. À part l'appui à Israël et le goût du porc, qu'est-ce qui les différencie d'un dirigeant iranien?

Et bien que je sois très dubitatif quant à ce qui s'est passé en Libye... Il aurait fallu qu'Obama fasse quoi? Khadafi n'a jamais été un islamiste et il est même devenu un allié des Américains après le 11 septembre, mais il avait déjà le sang de citoyens américains sur les mains et avait déjà été un ennemi de l'Amérique. Il avait certainement été une menace pour elle, bien plus que Saddam Hussein. Et Obama a quand même renversé son régime sans qu'une goutte de sang américain ne soit tombée. Et puis il a quand même aussi, il ne faut pas l'oublier, exécuté Osama Ben Laden, ce que Bush n'a pas réussi à faire. On peut légitimement critiquer Obama pour bien des raisons, que l'on soit de droite ou de gauche. Mais avec tout le respect que je vous dois, votre billet est de mauvaise foi. Oui, le pasteur Wright est un sinistre connard, mais nommez-moi un pasteur américain qui ne le soit pas.

Anonyme a dit…

Mon cher Guillaume, vous trouvez pas que vous généraliser un peu trop?

Les candidats républicains pensent que la Bible est factuelle? Si vous voulez dire que ceux-ci croient que l’Univers aurait été créé en 7 jours il y a quelques milliers d’années, je crois que vous êtes capable d’avaler n’importe quoi vous-même.
Bien que non croyant moi-même, je crois que vous y aller un peu vite quand vous associez le fait d’adresser une prière en période de détresse à de l’intégrisme religieux puis en l’assimilant à celui des terroristes.

Perry n’est plus dans la course. Ce qu’il a dit c’est « You don’t need to be in the pew every Sunday to know there’s something wrong in this country when gays can serve openly in the military but our kids can’t openly celebrate Christmas or pray in school » Le mot ouvertement est important dans cette phrase car il réfère à la politique Don`t ask,don’t tell. Dire qu’il s'est opposé aux homosexuels dans l'armée, c’est encore une fois grossièrement exagéré.

Je pense que vous passez un peu vite sur le rôle de la France et de Harper dans le renversement du régime Khadafi. Serait-ce que n’étant pas de gauche, ils ne peuvent avoir aucun mérite? Par contre, vous y aller un peu fort en attribuant tout le mérite de l’exécution de Osama Ben Laden à Obama. Vous ignorez peut-être que son repère a été localisé grace à l’identification d’un messager obtenue par l’interrogation (water boarding) d’un prisonnier de Gantanamo, deux mesures auxquelles Obama s’est opposé.

FInalement vous concluez en mettant qui que ce soit au défi de vous nommez un seul pasteur américain qui ne soit pas un sinistre connard… Est-il nécessaire de commenter? Ne pouvez vous pas vous rendre compte par vous-même de l’énormité d’une telle affirmation qui rejoint le niveau d’aveuglement que vous dénonciez au début de votre torchon.

Réal Carbonneau
Miami

Une opinion non signée (...) ne saurait être considérée comme une participation constructive au débat au sein d'une société d'hommes libres. Elle a la portée morale d'une inscription anonyme sur un mur de toilettes publiques Renaud Camus, Décivilisation

Anonyme a dit…

Guillaume

«mais parce qu'ils pensent qu'elle est factuelle».....

Il y a des faits vérifiés dans la Bible: ex: traversée de la Mer Rouge, histoire des Rois d'Israël etc. Enfin, si le mot factuel que vous utilisez veut dire: qui se rapporte à des faits vécus.

«Rick Perry lui l'a fait lors de la sécheresse au Texas»....

Je ne vois rien de bien grave là-dedans. Perry est un croyant, la Constitution américaine est basée sur la croyance en l'existence de Dieu. Qu'un politicien fasse état de sa foi de temps en temps ne scandalise que les laïcistes intégristes - qui voient souvent de l'intégrisme chez les croyants mais JAMAIS dans leurs rangs -, les athées et agnostiques à l'esprit étroit, parce que, voyez-vous, eux aussi peuvent l'avoir extrêmement étroit, l'esprit.

«Il avait certainement été une menace pour elle, bien plus que Saddam Hussein».....

Saddam Hussein a gazé des milliers de Kurdes, a fait ou a torturé lui-même des milliers de ses opposants en leur coupant la langue entre autre torture raffinée, défenestrait les femmes qui ne faisaient pas son affaire au lit, détournait les fonds des revenus pétroliers pour se faire bâtir des palaces etc.. etc. Il était tout de même gentil et doux et ne représentait aucune menace pour l'Amérique: il aurait fallu le laisser continuer, ça aurait été la moindre des choses vu qu'il était un si bon gars.

«À part l'appui à Israël et le goût du porc, qu'est-ce qui les différencie d'un dirigeant iranien»?...

La charia: sur laquelle on se base pour lapider les adultères, couper les membres des voleurs, pendre les homosexuels sur la place publique etc. Le très modéré président de l'Iran parle aussi régulièrement de rayer Israël de la carte, rien que ça!!!


«Oui, le pasteur Wright est un sinistre connard, mais nommez-moi un pasteur américain qui ne le soit pas».

Il doit être plus connard que les autres pasteurs parce qu'il n'y en a aucun autre, aux États-Unis, à part lui, qui après le 11 septembre 2001, ait déclaré publiquement qu'on devrait demander à Dieu de maudire l'Amérique.

Gigi

Gilles Laplante a dit…

@ Guillaume

Les américains prient peut-être quand ils font face à une catastrophe mais après ils se retroussent les manches et se mettent à l'ouvrage. Ici on ne prie pas mais on attend que le gouvernement retrousse nos manches et nous mette à l'ouvrage.

James Arthur a dit…

M. Brassard: la "bien-pensance" est l'essence même du "Political Correctness" ou, si vous préférez, du marxisme culturel.

Le mal est beaucoup plus profond que le traitement affligeant et borné qui est réservé aux primaires républicaines par les médias québécois.

Pour en savoir plus sur le marxisme culturel:
https://www.facebook.com/notes/james-arthur/le-point-sur-le-marxisme-culturel-et-le-politically-correct-la-route-vers-la-can/10150611368446575

Unknown a dit…

Votre papier est bon comme du bon vin. Ha que c’est bon, ha que ça vient lire directement ce que je pense depuis longtemps. La putasserie des médias québécois qui dépeignent les républicains comme des débiles mentaux c’est tellement vrai.
Ces hypocrites à la mentalité gauchistes reprochent à W. Bush son manque de subtilité mais eux! Qu’est-ce qu’ils font, exactement la même chose. Mais cette hypocrisie là est très bien vue dans les beaux salons bien caviardé où on se convention collective où on se solidarise de gargarisassions syndical de mépris de la droite démagogue et populaire en se vautrant dans de grande théorie où l’oxygène ce fait rare tellement elle flotte haut.

Guillaume a dit…

Je laisse un commentaire et on réagit comme ça... Hé misère! Bon, je l'aurai cherché. @Réal-Perry n'est plus dans la course, mais il l'a été et a été un candidat sérieux à une certaine époque. Qu'il ait fait la promotion de la pratique de la prière était une violation grossière de la séparation de l'église et de l'état (l'état ne peut faire la promotion d'aucune foi) et preuve d'une profonde ineptie. Il aurait pu demander qu'on fasse la danse de la pluie, un coup parti. Je crois que le ratio de candidats républicains créationnistes était de 50%, ce qui est énorme, mais si jamais je me trompais j'en serais très heureux. S'il n'y en a qu'un, ce serait déjà une aberration. Si les gais peuvent servir dans l'armée, alors ils devraient pouvoir le faire ouvertement, CQFD. Je sais bien que la France a joué un rôle important dans la chute de Khadafi, je ne donne pas du crédit outre mesure à Obama, par ailleurs je ne suis toujours pas sûr que ça ait été une une bonne idée, même si le dictateur libyen était une crapule. Mais encore lè, il aurait fallu faire quoi? Laisser Khadafi au pouvoir pour ne pas avoir les Islamistes revenir en force? Possible, remarquez, mais alors il aurait fallu que l'Occident continue son petit tango hypocrite avec Khadafi. Je ne donne pas tout le mérite à Obama pour la mort de Ben Laden. Les militaires et renseignements américains ont fait leur job. Mais justement: Obama l'a fait aussi.

Quant aux preachers américains, bien sûr j'exagérais, mais allez me dire que Jerry Falwell n'était pas un sinistre connard dans ses commentaires sur le 11 septembre (en RIEN moins dégueulasses que ceux de Wright), ou Pat Robertson, ou Ted Haggard, ou... Tiens, je mets Rick Warren dans le même panier. N'allez pas dire que je suis un gauchiste intempestif et que j'idolâtre Obama.

Guillaume a dit…

@Gigi-"Il y a des faits vérifiés dans la Bible: ex: traversée de la Mer Rouge, histoire des Rois d'Israël etc. Enfin, si le mot factuel que vous utilisez veut dire: qui se rapporte à des faits vécus."

Faux, archi-faux. On sait maintenant que les évènements de l'Exode sont des fabrications, que le roi David s'il a existé était au mieux un petit chef de guerre. Lisez les travaux d'Israel Finkelstein. Idem pour les évangiles. Mais l'ennui, c'est que bien des politiciens américains (des démcorates aussi) sont créationnistes, qu'ils croient que la Bible est littéralement factuelle.

"Je ne vois rien de bien grave là-dedans. Perry est un croyant, la Constitution américaine est basée sur la croyance en l'existence de Dieu. Qu'un politicien fasse état de sa foi de temps en temps ne scandalise que les laïcistes intégristes - qui voient souvent de l'intégrisme chez les croyants mais JAMAIS dans leurs rangs -, les athées et agnostiques à l'esprit étroit, parce que, voyez-vous, eux aussi peuvent l'avoir extrêmement étroit, l'esprit."

Trouvez-moi UNE mention de Dieu dans la Constitution américaine. Si elle est basée sur la foi en Dieu, alors ce devrait être facile pour vous. Perry a encouragé la prière, il n'a pas que fait étalage de sa foi: il en a fait la promotion. La Constitution donne aux citoyens américains le droit de croire ou de ne pas croire en Dieu. C'est tout. Et ça ne me scandalise pas, seulement s'il croit que la prière fait quoi que ce soit, alors je demande que les femmes du Texas fassent la danse de la pluie. Parce qu'il y a autant de preuve quant à l'efficacité de cette méthode. Zéro. Et au moins on se rincerait l'oeil.

"Saddam Hussein a gazé des milliers de Kurdes, a fait ou a torturé lui-même des milliers de ses opposants en leur coupant la langue entre autre torture raffinée, défenestrait les femmes qui ne faisaient pas son affaire au lit, détournait les fonds des revenus pétroliers pour se faire bâtir des palaces etc.. etc. Il était tout de même gentil et doux et ne représentait aucune menace pour l'Amérique: il aurait fallu le laisser continuer, ça aurait été la moindre des choses vu qu'il était un si bon gars."

Le monde est hélas remplie de dictateurs sanguinaires et de gangsters devenus chefs d'état et ils ne sont pas renversés. Ce que je disais, c'est que Khadafi, LUI, avait déjà été une menace réelle pour l'Amérique, il avait commandité des attentats terroristes sur des civils américains. Il y avait donc une raison pour le faire tomber. Mais alors là il faut accepter que des Islamistes prennent le pouvoir.

"La charia: sur laquelle on se base pour lapider les adultères, couper les membres des voleurs, pendre les homosexuels sur la place publique etc. Le très modéré président de l'Iran parle aussi régulièrement de rayer Israël de la carte, rien que ça!!!"

J'ai dit qu'est-ce qui différencie la droite religieuse américaine des barbus? Pas la société qui l'entoure, les TENANTS DE LA DROITE RELIGIEUSE. La charia? Elle n'existe pas aux USA parce que la société est laique et progressiste, parce qu'elle protège les homosexuels contre les homophobes et les femmes contre les patriarches. Mais dans la société idéale de la droite religieuse (et je précise: la droite RELIGIEUSE, pas la droite économique, pas la droite fiscale), quelle est la différence entre la société des mollahs?

Anonyme a dit…

Cher Guillaume, convaincu qu’il vaut mieux faire le premier geste qu’avoir le dernier mot, je ne reprendrai pas notre discussion. Je sens très bien que vous êtes conscient d’être allé trop loin. Je vous engage encore une fois à faire preuve de davantage de modération dans vos propos et de respect envers ceux qui ont la Foi. Ces conditions me paraissent essentielles si vous voulez avoir une participation constructive au débat dans la période trouble que nous traversons. Je suis surpris que nous partagions le même amour de Brassens ! Y’a de l’espoir.
Réal Carbonneau

Anonyme a dit…

Guillaume,

«Laisser Khadafi au pouvoir pour ne pas avoir les Islamistes revenir en force?» ....

Sachez que le drapeau d'Al-Qaïda flotte sur les édifices gouvernementaux en Libye depuis que Kadhafi, qui n'a pas eu droit à un procès, mais qu'on a abattu comme une bête, est parti. Les Islamistes y sont donc très bien installés. Naturellement que Kadhafi était loin d'être un saint, mais il s'était rapproché de l'Occident, donc de vous aussi Guillaume.

«Idem pour les évangiles».

Je vous recommande la lecture suivante: La transmission des évangiles de Pierre Perrier, Éditions du Jubilé, 2006. Disponible sur Internet.
L'auteur a été responsable de recherche et d'études avancées dans l'industrie aéronautique. Le 9avril 1990, il est élu membre correspondant de l'Académie des sciences. Depuis, il est délégué général de l'Académie des technologies.
Concernant les évangiles: C'est en s'appuyant sur plus de trente ans de recherches scientifiques, étayées par les récentes découvertes ethnologiques, historiques et archéologiques, que l'auteur, Pierre Perrier, affirme la « pureté originelle » des Évangiles. La Parole a été structurée par Jésus afin d'en faciliter la mémorisation :
« banquets de la Parole », construction des récits, utilisation de paraboles et proverbes, mots-clés, gestes, pèlerinages... Autant de supports mnémotechniques gages d'une transmission totalement fidèle.

«Trouvez-moi UNE mention de Dieu dans la Constitution américaine»....

One Nation under God » ? (Une nation sous le pouvoir de Dieu) .... par le
sénat fut adopté dans la constitution de trente-sept États américains. Cette formule est employée dans le serment d'allégeance au drapeau américain.
Depuis la fin du XVIIIe siècle, la religion est officiellement séparée de l'État et ce principe est assuré par la constitution(article VI et premier amendement).

Faites quelques recherches sur Internet ou ailleurs.

«J'ai dit qu'est-ce qui différencie la droite religieuse américaine des barbus? ...Quelle est la différence entre la société des mollahs?»

Je persiste et je signe: la charia, mon cher, la charia. Pour être plus claire, la droite religieuse américaine - en passant surtout composée de protestants évangélistes - n'enseigne pas une doctrine basée sur la charia tandis que les barbus, eux, aimeraient bien l'introduire partout, même en Occident, la charia. Ils ont même presque réussi à la faire passer en Ontario, la charia. Et si vous vous renseignez un peu, vous allez même voir que les barbus rêvent d'un califat mondial, rien de moins!!

Gigi

Guillaume a dit…

@Réal-Je ne cherche à avoir d'irrespect pour personne, mais je ne donne pas automatiquement de respect ou à tout le moins de déférence envers quelqu'un qui croit en Dieu. La foi n'est pas en soi un gage de respectabilité. Je ne peux pas trouver admirable qu'on homme ait une croyance sans preuve suffisante, qu'il s'appelle Rick Perry, George Bush, Jean Tremblay, Michel Chartrand ou Jack Layton. Ils peuvent être admirables pour d'autres raisons, mais je ne trouve pas leur foi admirable.

Guillaume a dit…

"Sachez que le drapeau d'Al-Qaïda flotte sur les édifices gouvernementaux en Libye depuis que Kadhafi, qui n'a pas eu droit à un procès, mais qu'on a abattu comme une bête, est parti. Les Islamistes y sont donc très bien installés. Naturellement que Kadhafi était loin d'être un saint, mais il s'était rapproché de l'Occident, donc de vous aussi Guillaume."

Et ai-je dit que renverser Khadafi était une bonne idée? Non. C'est un choix assez cornélien: laisser en place une crapule sanguinaire mais maintenant notre allié, ou alors risquer que les islamistes prennent le pouvoir. Il y a bien des familles américaines qui espéraient ce moment-là, je ne les blâme pas, mais on a troqué un monstre pour un autre.

"Je vous recommande la lecture suivante: La transmission des évangiles de Pierre Perrier, Éditions du Jubilé, 2006. Disponible sur Internet.
L'auteur a été responsable de recherche et d'études avancées dans l'industrie aéronautique. Le 9avril 1990, il est élu membre correspondant de l'Académie des sciences. Depuis, il est délégué général de l'Académie des technologies.
Concernant les évangiles: C'est en s'appuyant sur plus de trente ans de recherches scientifiques, étayées par les récentes découvertes ethnologiques, historiques et archéologiques, que l'auteur, Pierre Perrier, affirme la « pureté originelle » des Évangiles. La Parole a été structurée par Jésus afin d'en faciliter la mémorisation :
« banquets de la Parole », construction des récits, utilisation de paraboles et proverbes, mots-clés, gestes, pèlerinages... Autant de supports mnémotechniques gages d'une transmission totalement fidèle."

Hmmmm... Un spécialiste d'aéronautique? Les éditions du Jubilé? Quelles lectures sérieuses! Je suis sarcastique bien sûr. Finkelstein est un intellectuel respecté, dont les recherches ont été financées par l'État d'Israel (lequel aurait tout intérêt à ce que les récits de la Bible soient corroborés) vous me donnez un apologiste. Dites-moi il connaît l'hébreu et le grec, votre Perrier?

"One Nation under God » ? (Une nation sous le pouvoir de Dieu) .... par le
sénat fut adopté dans la constitution de trente-sept États américains. Cette formule est employée dans le serment d'allégeance au drapeau américain.
Depuis la fin du XVIIIe siècle, la religion est officiellement séparée de l'État et ce principe est assuré par la constitution(article VI et premier amendement)."

One nation under God n'est PAS dans la Constitution mais dans le Serment d'Allégeance. C'est également un ajout.

Guillaume a dit…

"Je persiste et je signe: la charia, mon cher, la charia. Pour être plus claire, la droite religieuse américaine - en passant surtout composée de protestants évangélistes - n'enseigne pas une doctrine basée sur la charia tandis que les barbus, eux, aimeraient bien l'introduire partout, même en Occident, la charia. Ils ont même presque réussi à la faire passer en Ontario, la charia. Et si vous vous renseignez un peu, vous allez même voir que les barbus rêvent d'un califat mondial, rien de moins!!"

Ne soyons pas ambigus: la charia est une farce sinistre, une grosse dégueulasserie qui est une menace cancéreuse à la liberté si elle est introduite dans la société occidentale. Je sais, je vis en Angleterre, elle y est tolérée en droit civil et rend des familles complètes, surtout des femmes esclaves de leurs communautés. C'est une ignomonie sans nom. On s'entend là-dessus. Ma question est la suivante: en quoi la droite religieuse chrétienne est-elle essentiellement différente? Plus modérée? Un peu, parce qu'elle vit dans une société occidentale qui a progressé. En quoi les homosexuels, les femmes, les libres penseurs, ou les vilains athées comme moi seraient traités différemment si les conservateurs religieux chrétiens vivaient dans leur société IDÉALE? Et merci de me rassurer qu'on n'a pas une société assez conne pour laisser les intégristes construire leur société idéale.

Anonyme a dit…

Guillaume
«On s'entend là-dessus. Ma question est la suivante: en quoi la droite religieuse chrétienne est-elle essentiellement différente? Plus modérée?
En quoi les homosexuels, les femmes, les libres penseurs, ou les vilains athées comme moi seraient traités différemment si les conservateurs religieux chrétiens vivaient dans leur société IDÉALE?

Réponse des plus faciles.

Commençons par les homosexuels: aucun conservateur religieux chrétien ne demanderait la peine de mort pour eux comme le fait la loi islamique i.e. la charia. Ils seraient, tout au plus, tassés un peu, ce qui ne serait pas une mauvaise chose en soi - et je ne suis pas homophobe même comme catholique pratiquante -. Je peux le dire librement ici parce que le sujet consiste à égratigner la bien-pensance «qui nous sort régulièrement les parades de la fierté gaie à la grandeur de la planète». Ça me tombe sur les nerfs!

Les femmes maintenant: elles ne seraient pas excisées ni lapidées en cas d'adultère avec un conservateur religieux chrétien à la tête du pays. Elles ne seraient pas victimes de crimes d'honneur, ne porteraient ni burka ni niqab. Donc, là encore, un + !

Les libres penseurs et les vilains athées comme vous maintenant: Ils ne pourraient peut-être pas changer les mots des chansons d'Édith Piaf en supprimant le nom de Dieu, comme l'a fait un professeur de chant d'une école nommée St-Gabriel-Lalemant, au Québec - comme vous êtes en Angleterre, vous n'êtes probablement pas au courant de cette perle qui nous est tombée dessus aujourd'hui -. Avec des conservateurs chrétiens au pouvoir donc, en un mot, les athées et les libres penseurs ne feraient probablement pas la loi comme ils le font maintenant, ce qui serait aussi une bonne chose pour la liberté, en général!

Gigi

Anonyme a dit…

Guillaume

«One nation under God n'est PAS dans la Constitution mais dans le Serment d'Allégeance. C'est également un ajout».

J'ai écrit: "One Nation under God » ? (Une nation sous le pouvoir de Dieu) .... par le
sénat fut adopté dans la CONSTITUTION de trente-sept États américains.

J'ai fait exprès pour écrire CONSTITUTION en majuscules. Savez-vous lire?


«Finkelstein est un intellectuel respecté, dont les recherches ont été financées par l'État d'Israel (lequel aurait tout intérêt à ce que les récits de la Bible soient corroborés) vous me donnez un apologiste. Dites-moi il connaît l'hébreu et le grec, votre Perrier?»

Je ne sais pas s'il connaît l'hébreu ou le grec. Quel rapport? Peut-être qu'il a des collaborateurs qui connaissent bien ces deux langues. Il faudrait lui demander! Probablement que Finkelstein connaît l'hébreu puisqu'il semble être Israélien; quant au grec, l'histoire de ne le dit pas. Vous dites de lui qu'il est un intellectuel respecté. Et bien, je vous répondrai qu'on en connaît tous des «intellectuels respectés» qui sont ou ont été dans les patates: ex: la théorie du réchauffement anthropique commence à s'effriter et il y avait pourtant toute une panoplie «d'intellectuels respectés» sur l'affaire!!!

Gigi