mardi 2 août 2011

RÉPONSE À JASON KEAYS

Je publie, parmi les commentaires, celui de Jason Keays parce qu’il représente admirablement la gauche vicieuse, menteuse et prétentieuse.

Le rapprochement qu’il fait entre ceux qui se dressent, comme c’est mon cas, non pas contre les musulmans, mais contre l’islamisme radical et terroriste qui contamine les pays occidentaux et qui gangrène jusqu’à la moelle les pays musulmans et le tueur fou de Norvège, ce rapprochement, cet accouplage est une crapulerie.

Il s’appuie sur le «manifeste» du massacreur norvégien pour me discréditer mais aussi tout les penseurs et philosophes conservateurs qui sont cités dans ce galimatias indigeste. Noter que le terroriste nordique cite bien du monde, dont Karl Marx, Stuart Mill, Winston Churchill et Thomas Jefferson. Faut-il aussi leur imputer la responsabilité de la tuerie qui a eu lieu en Norvège?

Oussama Ben Laden a cité plusieurs fois Noam Chomsky, le gauchiste américain antisioniste d’origine juive. Doit-on lui attribuer un rôle dans la tragédie du 11 Septembre?

Caroline Glick nous rappelle que l’éco-terroriste Jason Jay Lee qui a pris en otage plusieurs personnes sur la chaîne de télé Discovery au Maryland en septembre dernier a été conduit à opter pour le terrorisme afin de sauver la Planète après avoir lu le livre d’Al Gore et vu son film-catastrophe. Personne n’a jugé pertinent de mettre en cause Al Gore dans cet acte terroriste. Il semble bien qu’être de gauche vous assure d’une immunité absolue.

Cet amalgame que fait le commentateur gauchiste entre mes écrits et le charabia de Breivik est une obscénité qui illustre bien dans quelle fange la gauche occidentale barbote depuis bien longtemps.

Il cite en exemple la gauche israélienne qui manifeste dans les rues pour réclamer la fin du blocus de Gaza, sinon elle va appeler au boycott des produits des «colonies». Pense-t-il vraiment nous impressionner? La gauche israélienne n’est pas différente de la gauche de tous les pays occidentaux. Elle est irresponsable, déboussolée, affligée d’un relativisme moral débridé et d’une complaisance scandaleuse à l’égard de tous ceux (et d’abord les islamistes de tout poil) qui ne rêvent qu’à la destruction de l’occident et de ses valeurs.

Eh! Oui! Il y a eu des manifs également pour davantage de logements et plus de «justice sociale» dans plusieurs villes isaraéliennes. Et ça s’est déroulé dans le calme. Pas de massacre comme en Syrie, juste à côté. C’est la preuve qu’Israël est une vraie démocratie.

Et concernant le manque de logements, il faudrait cesser de hurler comme des putois à chaque fois qu’on envisage d’en construire à Jérusalem, une ville juive plurimillénaire, et dans les villages israéliens de Judée-Samarie (qui ne sont, soit dit en passant, ni des «implantations illégales», et encore moins des «colonies»).

Et, soit dit toujours en passant, la Judée-Samarie, appelée depuis quelques années Cisjordanie, n’est pas un «territoire occupé», mais un «territoire disputé». Nuance de taille!

Jacques Brassard

21 commentaires:

Conservateur québécois a dit…

Israël est le pestiféré de notre époque. Au fait, je trouve la gauche du Québec bien silencieuse au sujet de la Syrie, de la Libye,de la Somalie. Imaginons ici nos hypocrites de gauche si l'armée israélienne tirait à coup de canon de chars d'assault sur les Palestiniens !!! Le tyran sanguinaire de Syrie peut compter sur des appuis en Occident parmi la gauche.

Anonyme a dit…

M. Brassard. L'Abbé Gravel veut être dans le vent. Um rassembleur modèle - nouveau nom pour désigner les prêtres - qui font le bonheur de leurs évêques. Ces clercs qui épousent des causes populaires dans les médias...

Pendant ce temps, ces prêtres ne travaillent pas à la culture de la vie si nécessaire au Québec. Saint-Paul a dit d'annoncer l'Évangile à temps et à contretemps...

Anonyme a dit…

Vous voulez savoir qu`est-ce qui a motivé le tueur fou de Norvège ? Pas dur:

http://www.bivouac-id.com/billets/photos-videogrande-bretagne-marche-des-musulm

Et toutes ces démonstrations des islamistes qui veulent conquérir nos pays se répètent partout en Europe incluant les pays scandinaves.Les politiciens en Europe ne voient pas la menace.

Les partis anti-immigration en Europe et les sites telles que Bivouac ID,Poste de Veille,Djihad Watch,Riposte Laïque ne sont seulement qu`une réponse à ces islamistes.

Ce Jason Keays n`a probablement jamais été visiter les sites islamistes qui menacent l`Occident à tout les jours.Il devrait aller lire ce qu`il se dit sur Forsane Alizza.

Anonyme a dit…

Jason Keays est un idéaliste gauchiste.Israël a des problèmes financier comme plusieurs autres pays de la planète.Ça s`adonne que les Asiatiques,les Brésiliens et d`autres se sont levés et veulent leur part du gâteau.C`est fini,on l`aura plus jamais facile en Occident et ailleurs incluant Israël.Et pour les révolutions arabe en Egypte,en Libye,en Tunisie et ailleurs,ça va donner l`occasion aux islamistes de prendre le pouvoir et d`instaurer leur politique obscurantiste et de menacer Israël.

Anonyme a dit…

Merci de remettre les pendules à l'heure. Merci aussi pour cette si belle langue. C'est un double plaisir de vous lire. Content de votre retour. Je me suis franchement ennuyé!

Réal Carbonneau
Québec

Anonyme a dit…

http://www.drzz.info/article-sans-l-armee-moi-le-juif-je-suis-mort-par-jean-patrick-grumberg-80719210.html

Pierre Bouchard a dit…

Ce ne sont pas nos chers amis islamistes qui sont capables d'une telle ouverture.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2011/07/25/004-orchestre-israel-wagner-allemagne.shtml

Anonyme a dit…

« Il s’appuie sur le «manifeste» du massacreur norvégien pour me discréditer mais aussi tout les penseurs et philosophes conservateurs qui sont cités dans ce galimatias indigeste. Noter que le terroriste nordique cite bien du monde, dont Karl Marx, Stuart Mill, Winston Churchill et Thomas Jefferson. Faut-il aussi leur imputer la responsabilité de la tuerie qui a eu lieu en Norvège? »

Vous avez parfaitement raison, monsieur Brassard, de souligner l'extrême confusion du terroriste norvégien, cet « islamophobe » qui s'en est pris... à des Norvégiens. Pour moi, Breivik incarne bien cette extrême confusion qu'on retrouve aujourd'hui aussi bien à gauche qu'à droite (dans la mesure où ces termes ont encore une signification), confusion aggravée par le Web, où règne l'absence de toute perspective historique digne de ce nom. La gauche bien-pensante s'est empressée de récupérer cette tragédie à son avantage : le contraire m'aurait beaucoup étonné.

B. Vallée, Québec

Anonyme a dit…

Dommage qu'un article commence par une attaque dégradante,ça enlève nettement le goût de lire la suite en se demandant jusqu'où les bassesses vont.

Gilles Laplante a dit…

@ Luc Moreau

Si vous étiez bien informé et de bonne foi, vous n'utiliseriez pas la résolution 181 de l'ONU comme argument parce que les pays arabes ne l'ont jamais acceptée et on entrepris une guerre d'extermination qu'ils ont perdue alors qu'Israël l'avait acceptée. Mais dans votre monde tous les faux arguments sont bons.

Anonyme a dit…

À l'anonyme au coeur sensible

Le mot «crapulerie» vous indispose? Une crapulerie est, selon Larousse, un acte malhonnête.Or, faire l'amalgame entre le manifeste Charabia du tueur norvégien et la pensé conservatrice judéo-chrétienne, c'est de la malhonnêteté intellectuelle du plus bas étage qui soit. C'est donc une crapulerie.
C'en serait une aussi, par exemple, de discréditer la franc-maçonnerie parce que le tireur fou de Norvège est franc-maçon...
Dieu que les vertueux de gauche ont l'indignation facile quand leurs adversaires mettent à nu leurs tartufferies.
Jacques Brassard

honorable a dit…

Ce que les journalistes en mal de retour impérial de la Jordanie, ou à l'affut constant d'un vocabulaire qui ne puisse jamais être neutre ou pro-israélien, nomment "Cisjordanie" était pourtant nommé "Judée et Samarie" dans la résolution 181 de 1947. Plus précisément: "les collines de Judée et Samarie".

Ça sonne peut-être proisraélien, mais c'est neutre. Si ce ne l'était pas, ce vocabulaire n'aurait pas été utilisé dans la résolution en question. Mais violà: un vocabulaire neutre devient immédiatement tabou pour la plupart des médias dès que ce vocabulaire semble favoriser les Israéliens.

C'est la même histoire pour le mont du Temple: une expression pourtant très neutre. Mais comme elle favorise les Israéliens, bien des journalistes francophones préfèrent l'expression "esplanade des mosquées", même s'il n'y a pas véritablement "des" mosquées sur le mont du temple, mais un sanctuaire (le dome du Rocher) et une mosquée. Mais qu'à cela ne tienne! Dès qu'un vocabulaire, même erroné, favorise les Palestiniens, il devient immédiatement adopté par l'immense majorité des journalistes!

Il commence à être temps que journalistes et hommes politiques stoppent cette utilisation systématique d'un vocabulaire constamment biaisé et adoptent le vocabulaire de cette résolution 181 pourtant très fondatrice et fondamentale.

Quant à la Somalie, soyez sûr que si ce pays était juif, et que ceux qui souffrent de famine étaient principalement non-juifs, les flottilles "humanitaires" abonderaient dans la région, avec l'abbé Raymond Gravel en tête et au micro, sans doute inspiré par les antisméties —et pères de l'Eglise (nobody is perfect)— Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Ambroise!

honorable a dit…

Les médias gauchistes ont été de nouveau pris en flagrant délit de morale à géométrie variable: quand un terroriste approuve Al Gore ou Noam Chomsky, cela est balayé du revers de la main, et avec raison. Mais quand un terroriste approuve des journalistes et des blogueurs conservateurs, les journalistes de Radio-Canada, cyberpresse, etc. en font tout un thème:

« For instance, a front-page news story in the Times on Monday claimed, “The man accused of the killing spree in Norway was deeply influenced by a small group of American bloggers and writers who have warned for years about the threat from Islam.”

The reporter, Scott Shane, named several popular anti-jihadist blogs that Breivik mentioned in his manifesto. Shane then quoted left-leaning terrorism expert Marc Sageman who alleged that that the writings of anti-jihad authors “are the infrastructure from which Breivik emerged.”
That is, Shane quoted Sageman accusing these writers of responsibility for Breivik’s acts of murder.

Before considering the veracity of Sageman’s claim, it is worth noting that no similar allegations were leveled by the media or their favored terror experts against Gore in the wake of Lee’s hostage-taking last year, or in the aftermath of Kaczynski’s arrest in 1996. Moreover, Noam Chomsky, Michael Scheuer, Stephen Walt and John Mearsheimer, whose writings were endorsed by Osama bin Laden, have not been accused of responsibility for al-Qaida terrorism.

That is, leftist writers whose works have been admired by terrorists have not been held accountable for the acts of terrorism conducted by their readers. »

http://www.jpost.com/Opinion/Columnists/Article.aspx?id=231490

Anonyme a dit…

M.Brassard, en tout respect pour vous et ayant moi-même visité trois fois Israël, je vous fais remarquer que la résolution 242 de l'ONU de 1967 désigne l'État hébreu comme puissance occupante de la Cisjordanie et Gaza, et l'enjoint donc à se comporter comme une puissance occupante, ce qui explique que les colonies juives dans ces territoires sont considérées comme illégales.

Cette résolution a notamment été appuyée par les États-Unis à l'époque de Lyndon Johnson et jamais remise en question ensuite par ses successeurs républicains.

Cette nuance est importante, notamment car les colonies juives et lobby israélien qui les prône constituent l'un des obstacles importants à la paix dans cette région, du moins si on regarde le côté israélien de l'équation.

Au plaisir, Frédéric Bastien.

Anonyme a dit…

Parbleu, M. Brassard, on aimerait que vous écriviez plus souvent. On est rendu au 8 août, donc 7 jours se sont écoulés depuis votre dernier billet. Ensuite, est-il possible de vous envoyer par courriel nos idées quelquefois? Vous semblez pas mal lointain par bouts. Dommage! Bien dommage! Parce qu'on a besoin de gens comme vous qui ont les idées claires et qui «bûchent un peu sur la pensée gôchiste triomphante au Québec». Plate!

Anonyme a dit…

http://www.drzz.info/article-le-triomphe-du-multiculturel-sanglant-par-michel-garrote-81274189.html

honorable a dit…

@ Frédéric Bastien: le fait qu'Israel soit "puissante occupante" n'exclut nullement que des citoyens israéliens puissent librement choisir de vivre en Judée-Samarie (les territoires disputés en question). Les villages juifs de Judée-Samarie (que vous nommez "colonies" avec force mépris) ne sont donc nullement illégaux en principe. Ce qu'une puissance occupante ne peut imposer, ce sont des déplacements forcés de population. Or il n'y a eu aucun déplacement forcé de population, que ce soit palestinienne ou israélienne. Donc...

En passant, la résolution 181 de 1947 désigne Israel comme "état juif" et non comme "état hébreu"!

Croire que les implantations juives de Judée-Samarie constituent un "obstacle important à la paix dans la région" tient de la pensée magique et du n'importe quoi. On en a eu la preuve à Gaza, où les implantations ont été toutes liquidées il y a 6 ans. Quel a été le résultat? Plus de roquettes et d'obus en direction d'Israel!

L'obstacle le plus important à la paix est l'acceptation d'un état juif en plein coeur du monde musulman: un état juif qui sépare physiquement les états musulmans africains des états musulmans asiatiques. J'ai l'impression, M. Bastien qu'il y a plus que des nuances qui vous échappent, mais plutôt l'essentiel...


Il est vrai que certaines personnes considèrent que les implantations sont illégales (selon le principe bien connu: 2 avocats, 3 opinions différentes), mais c'est loin de faire l'unanimité, sauf dans les cercles tiers-mondo-gauchistes et islamo-gauchistes.

Anonyme a dit…

http://www.drzz.info/article-il-faut-defendre-israel-et-tout-ce-qu-incarne-israel-par-guy-milliere-81391691.html

Anonyme a dit…

"Puissance occupante", Israël? Faux! Archi-faux. Le droit international impose ceci: le pays qui attaque et qui est vaincu perd les territoires occupés par l'armée du pays qui s'est victorieusement défendue. En Mai 1967, Gamal Abdel-Nasser, dictateur égyptien, crée autour d'Israël une alliance militaire avec la Syrie et la Jordanie dans le but explicite de détruire l'État Juif. Ces armées arabes sont défaites, lamentablement.
Les territoires perdus par les arabes sont légalement israéliens. Sinon, pensez-y, le droit international encouragerait l'agression.

honorable a dit…

Jason Keays doit écouter Radio-Canada trop souvent! A Radio-Canada, qui nous coûte $1 milliard par an en impôts, on pouse la désinformation partisane jusqu'à prétendre que Jérusalem est “une ville de Palestine”:

http://www.honestreporting.ca/news_article_name/UnJeuTelevisedeRadioCanadaDecritlaVilleEntieredeJerusalemcommeappartenantalaPalestine1682011.aspx

Pas surprenant que tant de Québécois aient des opinions complètement désaxées sur Israel.

PS: à ceux qui pensent que les scribes de Radio-Canada avaient en tête la Palestine au sens romain ou 19ème siècle du terme, vous les prenez pour plus instruits qu'ils ne le sont. A preuve: jamais ils ne diraient que Amman est une ville de Palestine. Les scribes de Radio-Canada ont manifestement écrit en partisans et en militants.

Max a dit…

C'est drôle, mais Jason Keays n'a pas encore répondu. Comme dit si bien le proverbe "Qui ne dit mot consent".