lundi 18 avril 2011

REMARQUES SUR LA CAMPAGNE ÉLECTORALE FÉDÉRALE

Il faut bien que je fasse un effort pour à tout le moins faire semblant de m’intéresser à la campagne électorale fédérale. Après tout, ne suis-je pas un citoyen…canadien?

Passons vite sur les débats. Pour la simple raison que je les ai à peine regardés. J’arrivais du Sud et je ne parvenais pas à trouver le courage requis pour me taper ce qui m’apparaissait comme une pénible corvée.

J’ai pu remarquer cependant (comme bien des commentateurs) que pour ce qui est du débat en français, Gilles Duceppe avait été nettement favorisé. Pas parce que les trois autres chefs de partis maîtrisaient moins bien le français. Mais tout simplement parce que les questions choisies constituaient presque toutes, par le plus curieux des hasards, pour employer une image de l’animateur radio Sylvain Bouchard, de belles « passes sur la palette » permettant aisément à Duceppe de toucher le fond du filet. Comme les deux passes de Gomez à Gionta lors du premier match Canadiens-Bruins.

Gilles Duceppe a donc pu poursuivre son entreprise de diabolisation de Stephen Harper. Une opération amorcée dès l’arrivée de Harper sur la scène politique fédérale.

Stephen Harper, s’il faut en croire le chef du Bloc, est un danger public, un crypto-fasciste anti-démocratique, un destructeur de la Planète, un militariste belliqueux, un ami d’Israël, un allié servile des États-Unis, une gestionnaire avaricieux, bref Belzébuth en personne!

Personnellement, ce genre de tactique me répugne. Mais ça permet toutefois de faire ressortir la nature véritable du Bloc québécois, un parti qui adhère aux valeurs de la gauche écolo-étatiste. Lorsque j’étais chroniqueur au Quotidien, j’avais osé écrire que le Bloc, au fond, était un clone du NPD. Ce qui m’avait valu de sévères remontrances de la part des leaders du Bloc!

Je pense toujours que j’avais raison. Il est vrai que le Bloc articule son discours sur les « valeurs québécoises ». Mais lorsqu’on s’efforce de bien identifier ces valeurs dites québécoises, on se doit de constater que ce sont en réalité les valeurs de la gauche, toutes qualifiées bien sûr de « progressistes ».

Mathieu Bock-Côté, dans un texte publié dans la Presse, prend soin d’ailleurs de les énumérer : « valorisation de la Charte des droits et sacralisation des valeurs progressistes comme l’intercultularisme, le féminisme, la social-démocratie, l’approche préventive en matière de criminalité, le pacifisme, et, dans certains cas, l’altermondialisme ». J’y ajouterais l’écologisme réchauffiste.

Et Mathieu Bock-Côté de spécifier que « ces valeurs étaient moins celles du Québec que celles des élites technocratiques, syndicales, communautaires et intellectuelles qui forment la base militante du modèle québécois ».

Et, comme il y a deux ans, je ne parviens toujours pas à m’identifier pleinement à ces valeurs promues et défendues par le Bloc. Il est évident -- les billets de mon blogue en témoignent – que je ne me situe pas à gauche de l’échiquier politique. Dans ces conditions, comment puis-je être enclin à voter pour le parti de Gilles Duceppe? Ce n’est certainement pas l’appui des centrales syndicales qui va m’y inciter. En fait, la seule raison qui m’a amené à voter Bloc auparavant, c’est le fait qu’il était souverainiste.

Enfin, j’ai été, moi aussi, à la fois choqué et traumatisé, par l’appui formel accordé en 2008 par le Bloc à une coalition dirigée par Stéphane Dion et comprenant également le NPD (le parti socialiste du Canada).

« Ce qu’a fait ressortir cette entente historique, explique l’historien Éric Bédard, c’est le socle intellectuel que partagent trudeauistes et bloquistes : même discours moralisateur sur les affaires du monde; même inter/multiculturalisme négateur de l’histoire; même foi aveugle dans un État omniscient et dépensier. »

Le Bloc regrette-t-il cette alliance contre-nature? Pas du tout! « Le Bloc, nous apprend une résolution adoptée au dernier Congrès, se réserve la possibilité de soutenir une coalition de partis politiques ».

Et à voir Gilles Duceppe cogner à bras raccourcis sur Stephen Harper et son parti, on peut d’ores et déjà conclure que l’éventuelle coalition n’inclura certes pas le parti Conservateur! Elle comprendra donc les mêmes formations qu’en 2008. Pétrifiant!

Comme Éric Bédard, j’ai toujours voté Bloc. Les dernières fois, cependant, …à reculons!

Cette fois-ci, que vais-je faire?

Il y a trois options.

Soit, je vote encore Bloc, mais à contrecoeur, car je suis en désaccord avec plusieurs de ses positions de gauche (étatisme gaspilleur, écologisme débridé, pacifisme angélique, défense butée et irrationnelle du registre des armes à feu, copinage tiers-mondiste avec des organisations islamistes) et je n’adhère pas à sa stratégie de coalition;

Soit, j’annule mon vote;

Et soit je vote Conservateur, étant d’accord avec plusieurs des positions et politiques du Gouvernement Harper (sur les changements climatiques, les relations avec nos voisins américains, l’ONU, Israël, l’exploitation des ressources naturelles et la gestion des finances publiques).

Et je ne vous révèle pas quel sera mon choix. Après tout, le vote, c’est secret!! Devinez!

Jacques Brassard

27 commentaires:

Conservateur québécois a dit…

Je ne vote plus Bloc depuis longtemps. Ce matin encore, Duceppe a dit qu'il fallait défendre les valeurs "progressistes" du Québec en votant Bloc. Par valeurs "progressistes" il faut entendre valeurs syndicales, étatisme, chartisme, moumounisme en matière de crime, etc. Pour un nationaliste de droite comme moi il n'y a qu'une option: le parti conservateur.

Anonyme a dit…

J'ai toujours voté BQ, leurs idées de ''progressiste'' commence à me faire suer

Mais de l'autre côté, on a les conservateurs qui dépensent encore plus. Selon moi c'est un match nul.

Anonyme a dit…

Le Bloc n'aura pas mon vote cette fois-ci car je veux qu'il disparaîsse de la scène politique.
M.Duceppe et tous ses députés sont à Ottawa pour obtenir une bonne pension et pour critiquer tout ce que fait le gouvernement. M.Duceppe s'est complètment ridiculisé en promettant au Maire Labaume, tout ce qu'il demande. Nous prend-il pour des nonos? Donc, fini le Bloc pour moi

Anonyme a dit…

Je suis très d'accord avec Conservateur québécois et je dois ajouter que je n'en peux plus de l'hypocrisie des parasites que sont devenus les bloqueux.

Anonyme a dit…

En 1972, tout juste sorti de l'école primaire, je distribuais des dépliants du PQ. J'ai grandi avec la montée et les victoires du nationalisme québécois. Mais les dernières décennies ont vu se corrompre les principes qui donnaient fierté à l'expression d'une saine souveraineté. Aujourd'hui, ni le Bloc ni le PQ ne rallieront les coeurs de notre nation. Érodée par l'idéologie multiculturaliste et un égalitarisme digne du soviétisme, l'identité culturelle du Québécois, unique par son histoire et ses valeurs fondatrices, se voit traitée comme un mal honteux à réprimer. Ces «souverainistes» post-modernes défendent quelle «nation» ? Le «pays» qu'ils veulent bâtir se distingue par quel héritage séculaire ? Quel drame, aujourd'hui, est celui du nationaliste d'antan, un peu perdu comme le «canadien errant»... Il faudra bien qu'un autre mouvement redonne espoir et dignité à notre nation !

pasdedentier a dit…

Pourquoi cela a-t-il pris autant d'élections pour enfin vous rendre compte que le Bloc véhiculait des valeurs contraires aux vôtres, même si vous êtes souverainiste, le Bloc ne fait que légitimiser la présence du Québec au sein du Canada et la souveraineté n'a jamais été aussi lointaine que depuis la création du Bloc.

Enfin, je comprends pourquoi quelqu'un qui n'est pas de gauche veuille s'éloigner du Bloc.

Simon Leduc a dit…

Moi, je vais voter pour Harper pour 5 raisons : le leadership fort de Stephen Harper, le fédéralisme décentralisateur prôné par les conservateurs, le conservatisme fiscal et économique du PCC, la loi et l'ordre (un système de justice punitif) et une politique étrangère proaméricaine et axée sur le respect des interventions des soldats canadiens. Voilà pourquoi je vote conservateur.

Anonyme a dit…

Devinez! Vous voterez Conservateur M.Brassard, parce que vos valeurs collent à la peau du parti Conservateur. Pourquoi ne pas vous joindre au parti, sûrement que M.Harper et son équipe ont besoin de gars comme vous.

En tout cas moi c'est Conservateur, ce parti s'est prouvé grandement!.....

D.Morin

Anonyme a dit…

Et les Conservateurs, contrairement au PLC et au NPD, ne veut pas sauter pieds joints en éducation, garderie, santé, etc.

Anonyme a dit…

Pour ma part, je veux voter conservateur même si l'avis d'expulsion d'une famille française de Montréal m'a passablement dérangée. J'ai écrit au candidat conservateur de Louis-Hébert à ce sujet, mon candidat conservateur, et il m'a répondu: extraits suivants: «Dans un premier temps, veuillez noter que l’avis d’expulsion est daté du mois de juillet 2011 et que pour le moment, le dossier est toujours à son stade administratif. Néanmoins, sans le déclenchement des élections, le dossier aurait suivi toutes les étapes d’évaluation.
De plus, soyez assurées que la famille a toujours la possibilité de recourir à différents mécanismes de contestation et il est important de
noter qu’il reste encore du temps pour analyser les possibilités; ce que fera le prochain ministre de l’Immigration».
Voilà pour la réponse du candidat en question.

Je ne veux plus entendre parler de politique socialiste à la Bloc Québécois ou du NPD. Des pelleteux de nuages!

Anonyme a dit…

Merci M. Brassard.

Regardez comme les gens en Hongrie sont intelligents...

La Hongrie se dote d'une nouvelle constitution...

http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2011/04/la-hongrie-se-dote-dune-nouvelle.html

Anonyme a dit…

Pourquoi ne pas simplement voter pour tous « ces partis qui prétendent vouloir notre bien » !

Personnellement, je vote à la fois BQ, PCC et PLC... et si on comptabilisait les votes ainsi volontairement annulés, nous pourrions en faire un enjeu électoral.

Après tout l'obligation morale est de voter... mais voter dans le respect de nos convictions et malheureusement aucun parti ne représente mes convictions chrétiennes.

Bon vote !

Gilles Laplante a dit…

Comme le Bloc ne sera jamais en mesure de faire la souveraineté ( comme quoi que ce soit d'autre d'ailleurs ) cette option n'a aucune valeur.
La stratégie du Bloc me fait penser à celle de l'Union-Nationnale des années 50 quand on faisait dire au curé en chaire "le ciel est bleu mais l'enfer est rouge". La diabolisation, c'est une vieille technique en politique. Aujourd'hui on remplace le curé par les journalistes et le tour est joué.

Anonyme a dit…

Bonjour les amis,

Moi j'annule mon vote.

Christian Joncas
Saguenay

JM a dit…

J'aime bien le commentaire sur "tous les partis qui veulent notre bien" Autant le Bloc, le NPD que les Libéraux veulent "noter bien" et si les Conservateurs ne sont PAS élus alors, certainement, ils l'auront (ou le prendront) "notre bien".

Anonyme a dit…

Un vote pour le BQ, c'est un vote pour la FTQ...

Anonyme a dit…

Depuis les années 2000, je me reconnais plus dans les valeurs du Bloc, un parti qui est contrôlé par les centrales syndicales, par la gauche qui nous dit ce qui est bon pour nous.

Lors des 2 élections, j'ai voté Conservateur et je vais encore voter Conservateur. Pour moi, après avoir vu le dernier congrès du Partie Québecois, le mouvement souverainiste s'est tournée radicalement vers la gauche et pour moi qui à voter oui au dernier Référendum, s'est terminé, Vive le Canada, vive le partie Conservateur, Vive l'ADQ.

Anonyme a dit…

Votez conservateur M. Brassard. Il y a une chose de Duceppe que je n'ai pas digéré c'est lorsque qu'il vient nous dire que nos 2 députés conservateurs dans la région sont des "nuisances publiques". Ca prends-tu un sans dessein pour penser de cette facon. Duceppe, pus capable. En terminant je peux vous dire votre opinion me manque dand le journal local. Cela a été un vrai plaisir de vous lire toutes ces années. La fois ou vous m'avais vraiment rire est quand vous avez dit que Richard Desjardins était un "épinettiste".

Anonyme a dit…

les conservateur , ont certes dépensé de argent , mais ceci sera un jour qui sais , votre sécurité , une armée bien équipé ces normal , ces des chose que les libéraux ont toujours dépensé dans des poches au noirs eux , autrement dit de argent qui servais juste les acolytes , mais les conservateur en général nous ont aidé économiquement , sur tout plein de point de vue , aucun autre parti depuis les 25 dernieres année n'ont mieux fait que les conservateur sur tout , je vote conservateur depuis longtemps , ces vrai que harper a pas de carisme , mais il fait la job .

Anonyme a dit…

"Les pro-vie veulent d'abord modeler les esprits"

Un article d'Hélène Buzzetti du Devoir, où il est question des remous engendrés par les commentaires d'un député conservateur, Brad Trost, voulant que, grâce à la mouvance pro-vie à l'intérieur du parti Conservateur, une subvention aurait été refusé au Planned Parenthood international, l'organisme qui commet de par le monde le plus d'avortements.

Georges Buscemi, président de Campagne Québec-Vie, explique pourquoi, faute d'avoir le choix de voter pour un député pro-vie, il votera conservateur.

http://www.cqv.qc.ca/fr/les-pro-vie-veulent-dabord-modeler-les-esprits

Anonyme a dit…

Toute ma vie adulte en fut de nationaliste et même pro-syndicaliste. Déjà été délégué syndical dans l'enseignement pour voir de l'intérieur. Heureusement qu'il ne peuvent dépenser plus que l'équivalent de nos cotisations. Je ne vote plus ni Bloc ni PQ depuis quelques années. Cette diabolisation de ceux qui ne sont pas du bon bord m'énerve au plus haut point. Toujours plus facile de critiquer le pouvoir que de l'exercer. Lorsque Duceppe a eu l'occasion de devenir chef du PQ, il a fait dans son froc. Car nous eurions vu qui est le vrai Duceppe. M. Parfait, pu capable. Et Jack, soyons sérieux. Le vote québécoisest un vote sympathique pour smily boy. En attendant, j'espère un gouvernement majoritaire qui a le mérite d'avoir des politiques claires et moins dépensières. Au pire on change dans 4-5 ans. Nous ne sommes pas en dictature comme certains veulent nous le faire croire, i.e Duceppe avec son sourire forcé.

Gilles Laplante a dit…

@Anonyme
Si le parti Conservateur a refusé une subvention c'est une raison supplémentaire pour voter pour lui. Le gouvernement ne devrait jamais donner de subventions à qui que ce soit et pour quoi que ce soit.

Anonyme a dit…

J'ai tout lu vos commentaires. Et je suis décu par certains d'entre vous. Notre devoir est d'exprimer notre opinion par notre vote. Le fait d'annuler notre vote ou de ne pas allez voter démontre notre abandon, notre manque de courage, notre désespoir. Pour ma part j'irai voter et pour la première fois depuis des années, je ne voterai pas bloc québécois mais conservateur car je suis tanné de l'hypocrisie bloquiste qui gagne du temps à chaque année:.....fonds de pension oblige

Anonyme a dit…

Pour renchérir sur l'épinettiste, il y a quelques jours alors que j'écoute la radio par ce que l'hiver veut plus finir(réchauffement mon c..)pis on peut rien faire dehors sans se geler, me voila devant une entrevue avec l'épinettiste qui lance un nouveau disque, Mme Maréchal le questionne sur le documentaire frayeur boréal, ce que le tartiste n'apprécie pas plus qu'il ne le faut mais fini par dire «vous savez ,je ne suis pas un scientifique,ce que j'ai dit dans mon documentaire c'est une opinion,mon opinion!c'ta eux autres de prouver le contraire, moé j'ai la chance d'avoir une tribune, pis de m'exprimer, pis j'lé faites »ce qui revient a dire que tout ce brassage de merde pis toute ces jobs perdu dans le bois pour presque rien, juste pour l'OPINION d'un tartiste comme l'autre là, Dupuis qui pleure sur la riviere que personne ne verra jamais a moins d'avoir les moyens de payer un Cesna ou un hélico tellement c'est perdu loin au nord. Là on se retrouve avec une vice-première ministre qui vient nous dire que la comme le GVT met de l'argent dans un projet qui le regarde pas et comme il n'y a pas péril en la demeure pour le bois, que finalement c'est bien moins pire que l'on pensait,qu'il faut bâtir le colisé a québec en bois pour crée de l'emplois. Alors ca va coutée le milliard passé cette connerie de colisé, c'est sur MTL s'est fourrer dans la merde avec le stade qui tombe en ruines, ca nous prenait nous aussi notre éléphan blanc que Labaume prete a son chum car au prix que ca va nous coûter vs le prix du loyer c'est carrément un prêt!

Anonyme a dit…

Voyons M. Brassard, il vous rester Bloc !
Il vous faut comprendre l’importance de concentrer nos votes, pour se donner une position de force face à Ottawa. Une telle position de force est tellement utile lorsque vient le temps de négocier le rapatriement de certains pouvoirs, et gagner collectivement quelques batailles.
Beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi tant de québécois votent encore et encore pour le Bloc, malgré que ce parti n'ait aucune chance de former un gouvernement. Le raisonnement de ces électeurs est pourtant simple: les québécois forment une nation et en ce sens leurs députés à Ottawa se doivent de ne représenter que le Québec, et rien d'autres. Pour ces électeurs, un député fédéraliste est automatiquement en conflit d'intérêt, parce qu'il prendra toujours l'intérêt du Canada avant celui du Québec. Cela dit, il n'agit pas ainsi par méchanceté, mais parce que c'est dans la nature des choses, vu son appartenance à un parti fédéraliste. Les députés du Bloc, quant à eux, ne visent que les intérêts du Québec et rien d’autres.
Volià pourquoi, M. Brassard, il vous faut rester Bloc.

Anonyme a dit…

@anonyme 25 avril 2011 15:45
quels projets de loi le Bloc a-t-il présentés afin de faire avancer la souveraineté? lorsqu'ils sont élus, les députés du Bloc ne se contentent que de critiquer, d'être anti-tout, sans jamais apporter de solution, mais quand vient le temps des élections, il faudrait qu'on se dise que ce sont les meilleurs pour faire avancer la cause du Québec.<
Monsieur Brassard a raison: le Bloc est un parti dont la date de péremption est dépassée.
Il nous faut absolument choisir autre chose sinon ils seront toujours à Ottawa dans 50 ans et nous,les Québécois naifs et rêveurs, espérerons toujours la souveraineté.
Ils n'auraient pas dû se vanter d'être à Ottawa depuis 20 car c'était la meilleure preuve de leur inefficacité parce que nous n'avons pas avancé d'un pouce.

StefNeron a dit…

Je n'ai jamais voté Bloc et ce n'est pas demain la veille. Je suis pour le contrôle des dépenses, la réduction de l'État et finalement pour un mode de taxation réduit (donc beaucoup moins élevé qu'actuellement) pour tous les contribuables. Et le réchauffement de la planète, je n'y souscrit pas du tout. Je suis québécois ET CE SONT MES VALEURS. Je n'aime pas que l'on parle "en mon nom" sans me demander mon avis, ni que l'on me "diabolise" si je ne pense pas selon la "pensée unique" gauchiste québécoise.