vendredi 5 avril 2013

LA NOUVELLE RELIGION: L'ÉCOLO-CHAMANISME


  (Chronique parue le 5 avril dans le Journal de Québec)

George Leroux est un des concepteurs du cours Éthique et Culture Religieuse, cette ratatouille multi religieuse dont on gave nos enfants et petits-enfants du début du primaire jusqu’à la fin du secondaire.

Selon M. Leroux, «l’État doit viser à déstabiliser les systèmes absolutistes de croyance». Un autre de ses collègues, Fernand Ouellet, a affirmé de son côté qu’il faut «ébranler la suffisance identitaire» des jeunes en leur inculquant la tolérance et le vivre-ensemble. Quel beau programme!

Une telle approche plonge notre progéniture dans le relativisme, doctrine selon laquelle toutes les opinions se valent de même que toutes les religions et les croyances.

Concrètement, cela signifie que les racines et l’héritage judéo-chrétiens du peuple québécois doivent être amoindris et même extirpés de l’école, car ils font partie de la «suffisance identitaire» qu’il convient de disloquer et des «systèmes absolutistes de croyance» que l’on se doit de déstabiliser.

On pourrait croire que le but visé consiste à mettre sur le même pied toutes les religions et à les considérer toutes comme également légitimes. Pas du tout! On observe au contraire que le relativisme ne s’applique pas à une nouvelle religion qui prédomine désormais dans pratiquement tous les domaines de formation.

Cette nouvelle religion, c’est un mélange de spiritualité autochtone et d’écologisme. On peut dire que c’est une forme de régression vers le chamanisme primitif (religion, selon le Petit Robert, caractérisée par le culte de la nature, la croyance aux esprits et des pratiques divinatoires et thérapeutiques). Je propose d’appeler cette nouvelle religion, L’ÉCOLO-CHAMANISME.

Il suffit d’aller voir dans les manuels du cours Éthique et Culture Religieuse pour y trouver le «petit catéchisme» de cette nouvelle religion. Par exemple, on propose comme prière aux jeunes du primaire celle de Pilip, enfant micmac : « Merci à toi, notre Mère la Terre. Merci pour tout ce que tu nous donnes. Merci à l’Esprit des plantes et à l’Esprit des animaux qui assurent notre survie.» De l’écolo-chamanisme pur jus! Notez que le «Notre Père» ne fait partie des prières suggérées. Trop judéo-chrétien! Et à la suite de la prière de Pilip, on demande de répondre à la question : « Que pourrais-tu faire pour prendre soin de la Terre?».

Belle occasion d’énumérer les blessures que l’être humain inflige à Mère- Nature. Car cette nouvelle religion est anti humaniste par essence (l’humanité est une espèce malfaisante).

La Journée de la Terre est aussi le moment des liturgies amérindiennes plus élaborées : tambour, danse, prières avec boucane, purification des âmes par le Grand Esprit. Tout le bataclan!

Selon le professeur Reynald Du Berger, l’enseignement des sciences est largement contaminé par cette nouvelle religion. Et en histoire, la société autochtone est intensivement examiné et l’on s’efforce, selon l’historien Charles-Philippe Courtois, de transmettre «une vision intégralement dénationalisée». Il s’agit toujours de briser la «suffisance identitaire» et de déstabiliser les «systèmes absolutistes de croyance».

Parlez à vos enfants et vos petits-enfants, ils vont vous révéler cette nouvelle religion. Dernièrement, un de mes petits-fils me disait combien le pétrole est une matière dangereuse.

Nous avons sorti l’Église catholique de l’école. Mais l’école n’est pas neutre et laïque pour autant. Elle est devenue écolo-chamanique.

Et avec la maternelle à 4 ans, on ne fait qu’ajouter une année au processus d’endoctrinement. Il ne manque plus que les «camps de rééducation» pour les mécréants.

Et le pire, c’est qu’aucun parti politique ne propose la régénération de notre système d’éducation.

Jacques Brassard

 

 

15 commentaires:

honorable a dit…

Je me suis déjà fait vertement insulté par la clique du Hétutistan (des traducteurs pour beaucoup d'entre eux) pour avoir affirmé que la vérité... existe!

Pour eux, la vérité n'existe pas!

Ces gens qui se disent tolérants sont intolérants des vérités les plus élémentaires!

Gilles B a dit…

Bonjour M. Brassard,

Vous avez bien saisi (confirmé par les spécialistes cités et autres), que le programme d'ECR n'est pas multiculturel à la "canadian". Vous n'êtes pas tombé dans le panneau d'une lecture simplifiée qui sert le mouvement souverainiste (où l'ECR est interprété comme du multiculturalisme).

Si l'ECR était multiculturel, le christianisme ne serait pas banni des écoles, tandis qu'on y pratique le yoga (= l'initiation à l'hindouisme et au bouddhisme) et qu'on y est ouvert aux spiritualités autres (comme dans les municipalités et ministères, d'ailleurs), aux horoscopes, à la méditation, au taï chi É(taoïsme) etc.

S'il y avait un commandement pour décrire l'angle idéologique du programme d'Éthique et culture religieuse, ce serait: «un seul dieu tu n'honoreras pas, le dieu judéo-chrétien». Mais plus exactement, les croyances fortes en sont bannies (particulièrement les monothéismes et le monothéisme chrétien et judaïque -> un seul Dieu). L'individu doit toujours discuter, négocier, jamais avoir une conviction, jamais enseigner ses enfants dans une spiritualité. C'est de l'agnosticisme. Si on exigeait du politique ce qu'on exige des enfants de 6 à 17 ans, les souverainistes devraient confesser qu'ils sont en perpétuelle réflexion entre un choix politique; que le fédéralisme est aussi valable que la souveraineté. Il exige ce genre de neutralité aux enfants, du point de vues de la foi, des croyances et des spiritualités.

Dans les faits, l'approche de l'étude des religions comparées par bribes choisies, y est agnostique, donc une prise de position idéologique par l'État (donc discriminatoire envers ceux qui ont la foi). Mais PAS multiculturaliste à la Trudeau.

http://yapasdpresse.blogspot.ca/2012/02/ethique-et-culture-religieuse-la.html

Anonyme a dit…

Le Québec va devenir le Québecistan dans 20 ans avec la charia et tout et tout...

Anonyme a dit…

J’ai été éduqué dans le catholicisme. On m’a bourré le crâne de cette religion. Voir années 50-60. Mais cette éducation m’a tout de même donné des valeurs auxquelles je tiens encore, et cela en étant athée convaincu. Je crois tout de même que l’enseignement du catholicisme doit continuer dans les écoles pour donner des valeurs aux élèves. C’est à eux de faire un choix, plus tard, s’ils en veulent ou pas. Cette religion fait tout de même partie de notre histoire et de notre patrimoine, qu’on le veuille ou non. De là à bourrer le cerveau des jeunes avec des superstitions étranges, je dis NON. On croirait que ceux qui font le programme sont des nostalgiques de la période hippie des glorieuses années 60-70. Ils en fument du vraiment bon.

Il y a une chose que je constate souvent en discutant avec des gens assez jeunes et que le sujet tombe sur la religion : ils ne connaissent rien de la bible. La bible fait tout de même partie de la culture générale, qu’on l’aime ou pas. Voilà de nombreuses années, je l’ai lu souvent de la première à la dernière page. Comme côté historico-religieux il n’y a pas grand-chose qui la dépasse. C’est l’interprétation qu’on y fait qui me dérange.

Il y a une phrase que j’ai entendu ou lu voilà quelques années : « Les athées en savent plus sur les religions que les pratiquants convaincus d’une religion.»

Micheline P. a dit…

Merci pour votre billet, vous tombez en plein dans le mil.

De ce temps-ci, on entend à propos de tout et pour rien : « Je t’envoie des énergies positives ».
T’es malade, t’as un problème. Les énergies règlent tout.
Pourtant, le soleil transmet une énergie puissante. Voilà que mon oncologue me conseille fortement de ne pas m’exposer au soleil à cause de mon cancer.
Chercher l’erreur….. ridicule.

Dites-moi, monsieur Brassard. Est-ce-que cette religion des énergies fait partie de votre religion « Écolo-Chamanisme »?

Anonyme a dit…

«Et le pire, c’est qu’aucun parti politique ne propose la régénération de notre système d’éducation.»

Il y a la CAQ, qui, au moins, voudrait que le cours se donne au secondaire, pas au primaire.
En tout cas, pour ma part, je demeure catholique pratiquante et j'ai déjà marché pour que le cours ECR soit aboli.
Justement, l'être humain est présenté de plus en plus comme malfaisant avec ce cours: c'est sans doute pour ça que l'avortement et l'euthanasie ne sont pas dénoncés vigoureusement dans nos sociétés qui se pensent évoluées.
Mais si l'on en croit certaines apparitions mariales dans le monde - je fais encore partie des personnes qui croient en cela - on devra faire face à bien des calamités si on continue dans cette voie. Au Québec, avec le PQ au pouvoir avec ses «gôchistes-verdoyants-adorateurs de la TERRE» - pour ne pas dire de la BÊTE!!!-, notre belle province s'en va bel et bien à la dérive: on attend juste la décote et autres turpitudes pour le réveil collectif!
Comme le disait l'une de mes proches: «Nos parents et grands-parents ont bâti le Québec et les nouvelles générations avec l'appui des clowns élus le débâtissent»!!

Anonyme a dit…

Gilles B
....ce qu'on exige des enfants de 6 à 17 ans, les souverainistes devraient confesser qu'ils sont en perpétuelle réflexion entre un choix politique....

Je trouve que c'est ce que le PQ fait: un pas en avant deux pas en arrière, un pas à gauche, un à droite!!! :-)

Paul Stefanik a dit…

Bonjour M. Brassard,

Plein de bon sens, votre billet.

Les valeurs fondamentales et morales sont ancrées dans des croyances absolues. Les nôtres se référent à la Bible.
Il y a en a d’autres : dans mon enfance, on nous gavait de valeurs absolues marxistes-léninistes, véhiculées par le camarade-pape Staline.

Si tout était relatif et acceptable, le vol, le viol et la Charia le seraient aussi.

Je préfère mes Dix commandements à n’importe quel précepte de la Gaia et de son JeeZoos équiterriste.

Votre prémisse que l’écolo-chamanisme est anti humaniste est correcte : Régressez et culpabilisez vous, nous dit-on.
En contraste, au début de notre Grand Livre, le Seigneur dit à l’homme : Croissez et multipliez vous !

L’avancement de l’humanité doit beaucoup au sens de tolérance qui a prévalu au sein du christianisme et c’est cette évolution que l’on devrait enseigner.
L’élargissement de ses horizons devrait être laissé à l’initiative de l’individu. Il trouverait rapidement que la foi judéo-chrétienne, sous sa forme actuelle, peut supporter la comparaison n’importe quand.

Les pauvres victimes sur les bancs d’école doivent être déchirées entre les exhortations de JeeZoos à la simplicité volontaire et l’attrait de leur Ipod et de la voiture.

Bien à vous,
Paul S.

honorable a dit…

Question aux amateurs de réflexion religieuse: pourquoi Moise a-t-il détruit (brisé) les Tables de la Loi que Dieu lui-même avait écrites? Pourquoi au sens de raison profonde, bien sûr. Plusieurs considèrent que ce geste aura été le plus grand geste de Moise.

Question que les enseignants en ECR ne se poseront jamais parce qu'ils seront trop occupés à étudier des religions autochtones sans avenir, et sans passé impressionnant.

En passant, votre collègue Reynald Du Berger tend à avoir le doute à géométrie variable.
http://nodiffamation.com/2013/04/05/reynald-du-berger-diffame-honorable-et-pretend-lire-dans-les-esprits/

zarmagh a dit…

Tes pères et mères honorera, tes supérieurs pareillement.
Que tout cela me semble bien loin..

Pierre-P.Larochelle a dit…

La nouvelle religion écolo-marxiste dans toute sa splendeur !Nos jeunes auront l'air de vrais crétins à l'étranger... Ils auront la tête pleine de fumisteries écolo et seront de vrais dénationalisés sans racines historiques. Des robots endocrinés quoi... Bravo les intellos du Plateau !

Anonyme a dit…

Bonjour Mr Brassard,

Je voudrais vous remercier de prendre le temps pour faire votre blog quelque soit le sujet que vous y apporter vous etes toujours dans le mile.En quebecois on dirais sur la grosse coche !.Vous contribuez a la societé quebecoise qui a grand besoin d'avoir un discours de droite et sans tomber dans la demagogie.

Je reste un de vos plus fidele lecteur.

Bruno Gagnon Levis

christian fafard a dit…

En plus du systeme d'éducation, Radio-Canada semble faire sa part dans l'endoctrinement de nos jeunes, pour preuve prenez la peine de regarder les Oozie Boo le matin en semaine à 8h25. Un 5 min. de dessins animés ou vos enfants subiront un lavage de cerveau assez intense. Ils apprendront bien entendu que l'humain est le méchant responsable du réchauffement de la planète et de la disparition de toutes les espèces animales. Le thème musical réfère même à la terre comme notre mère! Je suis dégouté de voir tout ce bric-à-brac écolo-chamanique s'adresser à nos enfants et ce à même l'argent de nos taxes.

Anonyme a dit…

Il y a des choses que les amérindiens avaient compris et qu'on redécouvre sous le regard de la science moderne. L'étude de l'environnement, de la climatologie, etc. a évolué depuis les années 50. Votre vision de l'environnement se résume tel à prendre son 4 x 4 pour aller prendre une bouffé d'air pur en forêt ? Je me le demande ? Vous mettez des choses en opposition (religion et protection de l'environnement) alors que ça ne l'est pas.

Reynald Du Berger a dit…

et ces grosses bouffées de fumée, venant de la combustion d'un savant et secret mélange de sauge et d'épinette, dont nos chamans canadiens seuls possèdent la recette, et dont on encense les invités à chaque événement aussi pathétique qu'officiel présidé par le ou la Gouverneur général ou la Reine... à Ottawa... quand va-t-on nous débarrasser de cette "fume" "hystérie" collective et politiquement correcte?